Marge brute – Calcul et utilité de la marge

Votre compta bilan inclus pour 69€HT par mois

Découvrir l'offre →

Comment on calcule la marge brute ?

La marge brute est la différence entre le prix de vente HT et le coût de revient de biens HT ou de services. Bien évidemment, la notion de marge diffère selon le secteur d’activité. Un magasin de chaussures analyse la différence hors taxe entre le prix de vente et le coût d’achat des chaussures. Tandis qu’une agence de communication calculera sa marge brute en enlevant du prix de vente le coût de la sous traitance graphique du site web. Enfin, l’ébéniste fera la différence entre le prix de vente et son coût d’achat de bois. Bref, ces marges brutes pourraient être qualifiées dans l’ordre de marge commerciale, de marge sur prestation et enfin de marge sur coût de production.

Que mesure la marge brute ?

Le calcul de la marge brute permet de mesurer combien d’argent entre dans votre société après avoir payé vos coûts de production ou de prestation ou de sous-traitance.

Prenons comme exemple, un produit que vous fabriquez à 100 euros. Vous le vendez 150 euros HT. Votre marge s’élève donc à 50 euros par produit vendu. En divisant votre marge brute (50€) par le prix de vente de (150€) vous obtenez un taux de 33%. Mais faîtes attention de ne pas confondre Marge et Bénéfice. En effet, aucune charge externe n’est prise en compte dans le calcul de la marge. Ainsi, il vous faudra payer les frais de location, d’électricité, d’assurances mais surtout des charges de personnel. Bref, c’est à partir de la marge que les autres charges se paieront. Vous l’avez compris, vous serez en mesure de savoir si vous avez gagné de l’argent ou pas uniquement à la fin du compte de résultat.

marge brute

Est il intéressant d’avoir un gros taux de marge ?

C’est à partir des marges brutes que se paient les autres charges. Ainsi, les marges financent le développement de votre entreprise. Plus le taux de marge brute est élevé, plus il vous sera facile de développer votre entreprise.

Ainsi, reprenons l’exemple précédent. Une entreprise B vend au même prix à 150 euros mais son coût d’achat est de 60 euros et non 100. De fait, la marge grimpe à 90 euros.  La marge brute est donc de 60 %. Cela signifie que pour chaque vente, la société B atteint plus rapidement son seuil de rentabilité si les charges fixes sont identiques comme le montre le tableau.

Entreprise AEntreprise B
Taux de marge33,33%60%
Chiffre d’affaires réellement fait1 200 000 €1 200 000 €
Charges fixes (loyer,edf, …)300 000 €300 000 €
Seuil de rentabilité en euros
(Charges fixes/ Tx de marge)
900 090 €500 000 €
Seuil de rentabilité en
nombre de jours
= Charges fixes / (chiffre d’affaires * taux de marge/360)
270 jours 150 jours

La société A doit donc attendre le 1er octobre pour couvrir ses charges fixes, c’est à dire d’atteindre son seuil de rentabilité quand la société B l’obtiendra le 1er juin. Cela demandera nécessairement davantage à la société A. En effet, elle devra redoubler d’effort tout en croisant les doigts qu’aucun problème ne survienne pas au cours de l’année.

Du point de vue banquier, l’entreprise B présente forcément plus de chances de croître, et c’est sur cette entreprise que les banques miseront. De fait, plus de confiance permettra à l’entreprise B de faire plus d’investissements, donc des possibilités de développer davantage sa production. En somme, un cercle vertueux.

Une marge brute élevée permet donc aux entreprises d’accumuler des fonds importants qui servent à la croissance continue et durable.

À propos de l'auteur : Patrick Maurice est expert-comptable et cofondateur chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.