Pourquoi choisir la SASU à 55 ans – Les 5 raisons principales

  • Véronique Maurice
  • 28 août 2018
  • SASU

Créez votre entreprise dès aujourd'hui avec un juriste Dougs

Découvrir l'offre →

Une SASU à 55 ans ? Pourquoi ? Vous venez de sortir d’une entreprise. Vous avez toujours été salarié et vous avez 55 ans ou plus. Et vous vous posez la question du statut de la société à adopter. Conservez votre temps à d’autres questions. Voici les 5 raisons principales d’adopter une SASU !

Sommaire :

  1. Comment protéger son patrimoine privé avec une SASU ?
  2. Comment éviter les charges sociales avec une SASU ?
  3. Et comment cotisez vous aux organismes sociaux en SASU ?
  4. Pourquoi changer (ou non) de régime social ?
  5. Comment percevez vous les dividendes en SASU ?

Avec la SASU à 55 ans, protégez votre patrimoine privé

Une SASU, c’est une vraie société à part entière. Il est primordial de ne pas prendre de risque en vous lançant. Donc, il faut choisir la bonne structure juridique. En effet, une micro entreprise, une entreprise individuelle, une EIRL, une SCI, une SNC … rendent votre patrimoine précaire. Pourquoi ? C’est très simple.

  • La première catégorie (Entreprise individuelle, micro entreprise) ne fait pas exister un patrimoine distinct. Ainsi, le patrimoine privé et professionnel ne font qu’un. En cas de pépin, les créanciers viendront se servir,
  • La seconde catégorie (SCI, SNC,…) rend votre patrimoine privé solidaire des déboires de votre société.

Avec une SASU, c’est différent. Vous avez 2 patrimoines qui ne répondent pas l’un de l’autre. En cas de difficulté majeure, vous pourrez stopper soit volontairement, soit involontairement votre société sans mettre en péril votre patrimoine privé. Ceci est vrai à partir du moment où vous n’avez pas donné de caution personnelle et que vous n’avez pas enfreint la loi.

Avec la SASU à 55 ans, pas de charges sociales pendant 3 années (ou presque)

Si votre sortie de l’entreprise s’est accompagnée d’un licenciement, c’est tout gagné ! En effet, vous pouvez vous inscrire à Pôle Emploi et être indemnisé. Ainsi, vous activez le système de l’ARE et de l’ACCRE.

Le système est ultra avantageux. En effet, vous percevez vos indemnités de chômage tout en créant votre société. Et Bingo, le tout jusqu’à 36 mois.

SASU à 55 ans

Avec la SASU à 55 ans, Pôle Emploi cotise pour vous (ou presque)

Grand privilège, Pôle Emploi vous donne non seulement des indemnités de chômage mais cotise également aux organismes sociaux, ainsi qu’à votre retraite. Mais pas totalement sur ce dernier point. Il vous faut compléter vos trimestres de retraite. Donc, prévoir une fois par an de vous donner une prime pour compléter vos trimestres de retraite. Ainsi, vous validerez jusqu’à obtenir 4 trimestres dans l’année civile. En plus, votre prime reportera le nombre de mois indemnisés par Pôle Emploi. Nous vous conseillons de le confirmer avec votre conseiller Pôle Emploi.

L’avantage, le jour où vous validerez votre départ à la retraite, vous n’aurez qu’un seul régime de cotisations : celui des salariés. Et vous pourrez ainsi maintenir votre activité au sein de la SASU tout en percevant vos indemnités retraite.

Avec la SASU à 55 ans, pas de changement de régime social

Grand avantage de la SASU, vous restez au régime général et vous ne passez pas au RSI. Le RSI est un régime ultra complexe et qui vous obligerait de surcroît à devoir payer des charges sociales même en l’absence de rémunération de votre part. En restant au régime général, vous économisez ainsi 3 années de cotisations sociales.

Ensuite, à l’issue de votre indemnisation, vous devrez vous rémunérer sous forme de bulletin de salaire.

Avec la SASU à 55 ans, percevez des dividendes

Vous trouvez vos indemnités de chômage un peu faibles ? Pourquoi donc ne pas vous distribuer des dividendes ? Le principe est simple. En effet, une fois par an au moment de l’affectation du résultat de l’exercice, vous pouvez décider de sortir de l’argent et de vous l’attribuer sous forme de dividendes. Comptez avec la nouvelle imposition dénommée Prélèvement forfaitaire unique ou Flat Tax qui se caractérise par un prélèvement de 30% de la somme distribuée au titre de la CSG/CRDS/Impôt sur le Revenu.

flat tax
À propos de l'auteur : Véronique Maurice est expert-comptable et cofondatrice chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.