Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !Inscriptions →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !Inscriptions →

[Interview] Comment ne pas assurer sa boite ?

Interview

En tant qu’entrepreneur, on évite souvent de penser au pire. Déjà, parce que ce n’est pas forcement le plus motivant – surtout quand on lance son activité – , mais aussi parce que ça prend pas mal de temps.

C’est pourtant le métier de notre expert du jour. François-Xavier s’affaire avec toute son équipe à imaginer les pires situations de la vie d’entrepreneur. Il est justement avec nous pour nous en dire plus sur le métier de courtier en assurance, et sur ce qui pourrait vous permettre d’être mieux couvert dans le futur.

Avant toute chose, pourquoi vous infliger ça ? 🙃

C’est un peu notre devise chez Easyblue : « se préparer au pire pour vivre le meilleur ».

Notre job, c’est d’abord d’accompagner nos assurés dans la définition de leur risques. En faisant ça, ils sont plus à même de comprendre pourquoi ils se protègent. L’autre avantage, c’est qu’ils peuvent eux-mêmes mettre en place des stratégies pour éviter qu’un accident ne se produise. On essaie de casser l’image de l’assureur qui arrive toujours après la bataille, en les accompagnant aussi sur ce plan.

J’ai toujours en tête l’histoire d’un petit cabinet comptable des Yvelines. Son gérant n’avait aucune idée de ce qu’était une « cyber-rançon »… Jusqu’à ce que ça lui arrive. Quand j’explique ça aux indépendants qui traitent et conservent un certain nombre de données clients, ils installent généralement un anti-virus et un bon gestionnaire de mots de passe dans la semaine qui suit !

À propos des assurés justement, après toutes ces années passées chez Axa, tu as bien dû voir un profil type ?

En effet, j’ai été agent général pendant longtemps avant de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale, il y a 2 ans. Mais ce que j’ai pu voir à l’époque ne fait que confirmer ce qu’on constate avec Easyblue. Il existe autant de types de risque que d’entrepreneurs. Et ça en fait un petit paquet !

Plus sérieusement, on a tout de même noté deux points communs chez nos assurés pros : la mauvaise compréhension de leurs risques et le manque de temps pour s’y consacrer. C’est d’ailleurs pour régler ces deux problèmes que nous avons créé notre coach, Henri.

Optimisez votre trésorerie

Suivez 18 actions de cette checklist et optimisez dès maintenant votre tréso !

Checklist

Et ce coach en assurance, il se base sur les risques les plus fréquents, c’est ça ?

C’est un peu plus détaillé que ça en réalité.

Henri est un coach en assurance développé par Easyblue. Il se base sur une série de questions précises pour évaluer le profil de risques de chaque entrepreneur. Grâce à des informations telles que la surface de votre local professionnel, ou le nombre de clients avec lesquels vous travaillez, Henri est en mesure de déterminer un certains nombre de risques.

Dans un second temps, un score est attribué à chacun de ces risques en fonction de deux paramètres : l’occurence et la gravité. Le premier représente tout simplement les chances qu’un risque a de se réaliser, et le second, le coût moyen de la réparation. Un dommage corporel est beaucoup plus rare qu’un ordinateur cassé, par exemple, mais il pourrait vous coûter votre entreprise si vous manquez de trésorerie.

Heureusement, tous les professionnels sont assurés, n’est-ce pas ?

Pas tous, mais c’est notre mission ! À part les métiers règlementés, qui ont pour obligation de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle, très peu de pros s’intéressent aux risques liés à leur activité. Et on les comprend : nous aussi, on pense qu’il y a mieux à faire que de se préoccuper constamment de ce qui pourrait mal se passer. C’est pour ça qu’on propose de s’y consacrer une bonne fois pour toutes et en quelques minutes. Une fois le rapport de risque généré, vous pouvez prendre connaissance des dangers et choisir de vous couvrir en conséquence.

Quels sont tes conseils pour bien choisir son assurance ?

La première étape, c’est de connaître ses risques. Comme chez le garagiste : pas nécessaire d’être mécano, mais si on sait qu’on vient pour une vidange et pas pour changer ses essuie-glace, on a un peu moins de chance de se faire avoir. L’idée derrière Henri, c’est exactement de donner au chef d’entreprise ce niveau de détails. On ne va pas rentrer dans les méandres de l’assurance pro, mais plutôt leur donner les clés pour contacter sereinement un assureur.

Ensuite, il faut savoir le niveau de service dont on a besoin, l’importance qu’on accorde à la qualité du service client, et si on souhaite avoir affaire à un conseiller en chair et en os. Par exemple, chez Easyblue, nous sommes 100% en ligne mais cela ne veut pas dire que personne ne répond au téléphone, bien au contraire. Laurane, Ismaïl, Manon, Léa, Sarah et Sofiane sont là pour vous du lundi au vendredi sur les horaires de bureau.

Enfin, le prix est un paramètre important. C’est pour cela qu’il peut être intéressant de comparer en passant par plusieurs courtiers, qui ont eux-mêmes accès à différentes compagnies d’assurance.

Et pour finir, on n’y résiste pas : as-tu une anecdote marquante que tu pourrais partager avec nous ?

C’est une question que j’ai assez souvent en effet, et bien que j’aie pu voir passer pas mal de litiges, il y en a un qui m’a particulièrement marqué.

Un photographe se rend un jour dans les locaux d’une grande marque d’eau minérale pour procéder au shooting de leur nouvelle bouteille. Celle-ci n’en est qu’au stade de prototype, et le photographe est prévenu que l’objet qui lui est confié coûte plusieurs milliers d’euros. À la fin de la première journée de travail dans le local qui lui avait été prêté pour l’occasion, il laisse ses affaires ainsi que la fameuse bouteille.

Le lendemain, après une bonne nuit, il revient dans son studio éphémère et constate que la bouteille n’est plus là. Pourtant, tout le reste de son matériel n’a pas bougé. Après une fine investigation, il comprend que c’est tout simplement l’équipe de ménage qui a jeté le prototype. Ce n’était qu’une simple bouteille vide, après tout…

logo

Qui est Dougs ?

Dougs est un cabinet d'expertise-comptable en ligne, inscrit à l'Ordre des experts-comptables, qui facilite la vie de milliers d'entrepreneurs pour qu'ils réussissent.

Découvrir Dougs →
Logo dougs.media
Le Média des entrepreneurs qui gèrent !