Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !Inscriptions →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !Inscriptions →

Créer une holding : pourquoi et comment ?

Tant pour ses atouts sur le plan financier et juridique que fiscal, une holding peut vous permettre d’accompagner votre projet professionnel et personnel. Tantôt outil de transmission et de développement de patrimoine, tantôt solution pour optimiser la fiscalité qui pèse sur votre ménage, la création d’une holding est peut-être le montage à privilégier pour vos projets futurs. Dans cet article, nous abordons les étapes qui mènent à la constitution d’une holding, ainsi que ses atouts concrets !

Holding : de quoi parle-t-on ?

Commençons par une clarification au sujet du terme “holding”. Le mot holding vient du verbe “to hold”, qui signifie en anglais “détenir”. On peut définir une société holding comme une société qui “détient” une ou plusieurs autres sociétés. 

Une holding peut être une SASU, une SAS, une EURL, une SARL, une SA, une Société Civile, etc. Il n’existe pas une seule structure juridique plus adaptée qu’une autre pour être une holding. 

La holding est ainsi une fonction, ce n’est pas une forme juridique.

À lire aussi : : Facturer avec une holding et éviter un problème fiscal

Pourquoi créer une holding ?

L’objectif initial d’une holding est d’acquérir des sociétés. On peut avec elle regrouper un ensemble d’activités très différentes (secteurs variés, formes juridiques diverses, etc.). La holding peut vous permettre d’acquérir des parts d’entreprises. 

Une holding est un intermédiaire entre vous – en tant que personne physique – et l’entreprise acquise. 

Mais au fait, pourquoi vouloir détenir des entreprises et les regrouper au sein d’une holding ? 

  • Pour pouvoir réaliser toutes vos activités et disposer d’une optimisation de la fiscalité qui pèse sur vous et vos différents projets. La holding couplée avec le bon choix de la forme juridique de vos entreprises est un formidable outil. Outil pour arbitrer vos revenus, optimiser votre imposition et vous aider à investir. Outil pour simplifier votre quotidien d’entrepreneur / gestionnaire. 
  • Pour développer votre patrimoine. Vous pouvez créer une holding dans le but de développer vos activités commerciales et immobilières. C’est le cas par exemple si vous positionnez sous votre holding une société civile immobilière (SCI).
  • Pour transmettre ce patrimoine et en faire profiter vos descendants. C’est le cas par exemple en réalisant un démembrement des actions, c’est-à-dire la séparation entre la détention en nue propriété et la détention 100 % usufruit. 

La holding est à la fois une solution de gestion personnelle, une réponse technique pour protéger les ménages et un outil de transmission simple. Une polyvalence qui nécessite de respecter des formalités de constitution précises.  

À lire aussi : : L’apport de titres d’une société à une holding

Optimisez votre trésorerie

Suivez 18 actions de cette checklist et optimisez dès maintenant votre tréso !

Checklist

Les formalités de constitution d’une holding

Pour créer une holding, deux grandes possibilités existent. Soit commencer par la création pure et simple de cette holding, puis celle-ci va acquérir des filiales. Deuxième possibilité, disposer (déjà) d’une entreprise, et créer au-dessus d’elle la holding. 

Le premier cas est le plus rare. La holding arrive souvent dans un second temps, après la création par exemple de votre première entreprise qui a rencontré le succès et vous permet de disposer de revenus. 

Dans ce cas de “montage par le haut”, il faut le concours de votre expert-comptable. Il convient en effet de déterminer une valeur à la société acquise par la holding et d’apporter les titres. Un traité d’apports et la nomination d’un commissaire aux apports sont nécessaires. 

Parfois, une cession de votre société à la future holding est également envisageable. 

Alternative possible : réaliser une transformation de la société déjà existante en holding. 

Dans tous les cas, il faut accorder une grande importance au volet légal de la création d’une holding, en soignant notamment la rédaction des statuts. 

Ceux-ci doivent préciser l’objet de la holding (l’animation et l’acquisition de filiales) et déterminer si cette nouvelle entreprise est active (pouvant vendre des prestations) ou passive. Il est également important de prévoir dans les statuts certains éléments liés à la gestion de la trésorerie, pour simplifier ensuite le fonctionnement des échanges entre la holding et les autres sociétés. 

Ensuite, au cours de la vie de la holding et des différentes sociétés filles, il est important de bien définir et suivre la remontée des dividendes à la holding, le remboursement des crédits en cours et les échanges de prestations. Un suivi comptable précis, sans être très contraignant, est obligatoire pour que le choix de la holding apporte pleinement satisfaction.

Pour en savoir plus sur la création d’une holding, nous vous proposons un webinar complet sur le sujet. Avec un exemple concret de création de holding avec une SAS. Dans cette vidéo pédagogique, vous apprendrez :

  • Comment créer une holding,
  • Comment optimiser fiscalement  votre patrimoine pro et privé,
  • Quelles sont les facilités de transmission avec une holding,
  • La meilleure formule d’impôt à choisir.
https://youtu.be/PtOM3aCaosw
logo

Qui est Dougs ?

Dougs est un cabinet d'expertise-comptable en ligne, inscrit à l'Ordre des experts-comptables, qui facilite la vie de milliers d'entrepreneurs pour qu'ils réussissent.

Découvrir Dougs →
Logo dougs.media
Le Média des entrepreneurs qui gèrent !