SASU
7min
La comptabilité en SASU - Toutes les obligations légales

Vous avez terminé la création de votre SASU ? Comme toute société commerciale, la tenue d’une comptabilité dans une SASU est obligatoire. Cela signifie que les tous les flux de l’entreprise doivent être enregistrés afin d’en assurer la traçabilité. Régime simplifié ou régime du réel normal, les obligations varient en fonction du chiffre d’affaires de votre SASU. On découvre tout ça !

Comment tenir la comptabilité d'une SASU ?

La réponse est assez simple : comme la comptabilité de n’importe quelle autre société, il n’existe pas de règle spécifique à la comptabilité en SASU.

La réglementation comptable vous impose la tenue de certains livres :

  • Un livre-journal, qui reprend tous les mouvements enregistrés chaque jour et pour chaque, opération, ceci en conformité avec le plan comptable de la société ;
  • Un grand-livre, dans lequel sont reprises les écritures enregistrées dans le livre-journal et réparties dans les différents comptes selon le plan comptable ;
  • Un livre d’inventaire qui reprend  la quantité et la valeur des éléments d'actif et de passif relevés lors de l'inventaire.

Ces livres sont établis sans blanc ni altération afin de garantir leur authenticité.

De plus, vous devez tenir la comptabilité de votre SASU en euro et en langue française.

Ces différents registres existent bien évidemment sous format numérique. N’oubliez pas que vous êtes tenu de conserver l’ensemble de ces éléments et des pièces comptables s’y rattachant pendant 10 ans.

Économisez du temps et de l’argent. Dougs s’occupe de votre compta à partir de 49€ par mois.

👉Confier ma comptabilité à un expert-comptable

Est-ce obligatoire d'avoir un expert-comptable en SASU ?

Contrairement à une croyance fréquemment répandue, confier votre comptabilité en SASU à un expert-comptable n’est pas obligatoire. Mais c’est vivement conseillé !

En effet, en cas de demande de financement ou de subventions, les organismes vous demandent fréquemment des situations comptables, des bilans, des attestations ou encore des prévisionnels établis par des professionnels du chiffre.

Si vous n’avez pas de cabinet comptable, vous risquez de devoir en trouver un à la hâte pour réaliser ces documents. Perte de temps et hausse des coûts assurées !

En outre, de nombreuses questions fiscales, comptables et juridiques ne manqueront pas de se présenter en cours de vie sociale. Mieux vaut être bien accompagné pour obtenir des réponses pertinentes et choisir les bonnes options.

Optimisez votre trésorerie

Suivez 18 actions de cette checklist et optimisez dès maintenant votre tréso !

Quelles sont les obligations comptables à respecter en SASU ?

La réglementation impose le respect de certaines obligations comptables.

Tout d’abord, vous devez établir des comptes annuels au titre de chaque exercice. 

Ces comptes annuels comportent divers éléments : un compte de résultat, un bilan et éventuellement une annexe légale. Vous pouvez être dispensé de ce dernier document lorsque tous les critères sont remplis.

L’administration fiscale a d’autres attentes de votre part : elle vous réclame une liasse fiscale. C’est à partir notamment de cette liasse qu’elle a connaissance de votre résultat donc de l’impôt que vous aurez à payer.

Si de manière générale, ces derniers ont une durée de 12 mois, elle peut dans des circonstances particulières différer de ce principe. Ce sera par exemple le cas lors d’un premier ou du dernier exercice, ou encore à l’occasion d’un changement de date de clôture. 

Suite à l’établissement de ces comptes annuels, vous devez en faire le dépôt auprès du greffe du tribunal de commerce (ou d’instance si vous êtes en Alsace-Moselle).

Plusieurs régimes déclaratifs en SASU sont possibles, selon le chiffre d’affaires de votre société. Voyons les conditions et différences entre les deux principaux : régime du réel simplifié et régime du réel normal.

Le fonctionnement d'une SASU au régime réel simplifié d’imposition 

On peut appliquer le régime réel simplifié d’imposition (RSI) aux SASU qui ne dépassent pas 2 des 3 seuils suivants :

  • 700 000 euros de chiffre d’affaires ;
  • 350 000 euros de total bilan ;
  • 10 salariés.

Ainsi, ces SASU peuvent tenir une comptabilité simplifiée. Cela se traduit notamment par la possibilité d’une comptabilité de trésorerie. 

Concrètement, on enregistre les encaissements et les décaissements de votre relevé bancaire. À la fin de l’exercice, il faut constater les créances et les dettes pour revenir à une comptabilité d’engagement. Autrement dit, identifier les factures d’achat et de ventes qui ne sont pas encore passées par le relevé bancaire.

Aujourd’hui, même pour les plus nostalgiques, la comptabilité d’une SASU n’est plus tenue sur papier. C’est désormais le logiciel de comptabilité qui s’impose. Vous avez le choix soit de recourir à un expert-comptable traditionnel pour faire tenir votre comptabilité, soit d’utiliser les services d'un expert-comptable en ligne. Ce qui impacte fortement le coût de la prestation.

On ne peut que vous conseiller de ne pas perdre votre temps à tenir votre comptabilité vous même. Si vous ne maîtrisez pas ce vaste sujet, le risque d’erreur est important et des pénalités existent.

Le fonctionnement de la compta pour une SASU au régime réel normal d’imposition

Pour la comptabilité de votre SASU au régime réel normal d’imposition, c’est un peu plus complexe. Il s’agit là des SASU qui dépassent les seuils du régime simplifié évoqués plus haut.

Ainsi, ces SASU doivent tenir une comptabilité d’engagement. Cela consiste à enregistrer dans un journal différent les ventes et dans un autre journal les achats. On appelle cela l’enregistrement des créances et des dettes.

Tout enregistrement comptable mentionne l’origine, le contenu et l’imputation de chaque donnée, ainsi que les références de la pièce justificative appuyant l’enregistrement.

Le coût de la comptabilité d’une SASU au régime du réel normal est ainsi plus élevé car le nombre d’opérations est multiplié. La tenue peut se faire sur un logiciel adapté, de préférence en ligne, afin de mieux maîtriser les performances de votre activité grâce à des indicateurs de pilotage en temps réel.

Y a-t-il des obligations à respecter en fiscalité ?

Nous l’évoquions précédemment, l’administration fiscale attend de votre part une liasse fiscale, pour chaque exercice.

La forme de cette liasse varie aussi selon que votre régime est le réel normal ou le réel simplifié. Selon si vous relevez de l’impôt sur le revenu ou de l’impôt sur les sociétés, les tableaux à présenter sont différents :

  • 2033 A à G pour le réel simplifié ;
  • 2050 à 2059 G pour le réel normal.

Cette liasse est la plupart du temps télétransmise via EDI, directement depuis votre logiciel comptable. 

La procédure EFI peut permettre de déclarer les sommes directement sur votre compte fiscal. Cela ne vous dispense toutefois pas d’établir vos comptes. Vous en aurez besoin pour les dépôts au greffe.

En dehors de cet aspect, vous devez vous acquitter des autres impôts et taxes qui vous incombent : CFE, TVA, IS ou IR selon le régime choisi, TVS, etc.

FAQ sur la comptabilité en SASU

Qu'est-ce que l'inventaire SASU ?

L'inventaire consiste à établir un relevé détaillé de tous les éléments d'actif et de passif de votre société à une date donnée. 

Un inventaire physique doit être réalisé au moins une fois par an.

Celui auquel vous serez confronté à coup sûr est l’inventaire de stocks (marchandises, produits finis, matières premières…). Il est indispensable de chiffrer cela avec le plus grand soin, car cela impacte votre bilan et votre résultat.

Les livres comptables à tenir en SASU

Vous devez tenir différents livres comptables :

  • Un livre-journal,
  • Un grand-livre,
  • Un livre d’inventaire.

Rassurez-vous, ces livres sont très facilement édités grâce à un simple logiciel comptable.

Comment faire la gestion de sa comptabilité en ligne ?

On ne peut plus simple : trouvez tout d’abord l’expert-comptable qui vous convient ! Attention, on dit bien “expert-comptable”. Car certains sites proposent la mise à disposition d’un logiciel comptable pour effectuer la tenue en ligne. Toutefois, ils ne sont pas un cabinet d’expertise comptable, ce qui ne leur permet pas de vous délivrer des conseils en lien avec votre entreprise, sa gestion, sa fiscalité ou la vôtre.

Cela risque de vous causer quelques difficultés rapidement.

Quel est le tarif d'un expert-comptable en ligne ?

Les tarifs sont très variables. Il est facile de demander des devis en ligne afin de connaître les honoraires proposés par les uns et les autres.

Vérifiez surtout bien le contenu des prestations : le conseil est-il inclus ? Faut-il payer des prestations supplémentaires et pour quels services ?

À titre d’exemple, chez Dougs nos offres commencent à 49 euros par mois. Et à ce prix, on gère votre bilan et le conseil est inclus !

La tenue de la comptabilité permet à votre expert-comptable d’établir les comptes annuels de votre SASU et d’éditer une liasse fiscale qu’il transmettra au centre des impôts. La date de ces obligations dépend directement de la date de clôture de votre exercice social. Vous avez désormais connaissance des obligations comptables et fiscales qui s’imposent à vous lorsque vous êtes associé et/ou dirigeant d’une SASU.

Économisez du temps et de l’argent. Dougs s’occupe de votre compta à partir de 49€ par mois.

👉Confier ma comptabilité à un expert-comptable

Sarah Jaouani

Responsable de la comptabilité et cofondatrice

Voir son profil
Les guides pratiques de l’entrepreneur
Les voir tous  →
Vous aimerez aussi