Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !Inscriptions →
Telephone04 28 29 62 62Telephone
Telephone
Menu
SASU
14min

La comptabilité en SASU - Toutes les obligations légales

Téléchargez la checklist spéciale rémunération SASU/SAS →

La comptabilité en SASU - Toutes les obligations légales

Vous avez terminé la création de votre SASU ? Comme toute société commerciale, la tenue d’une comptabilité dans une SASU est obligatoire. Cela signifie que tous les flux de l’entreprise doivent être enregistrés afin d’en assurer la traçabilité. Régime simplifié ou régime du réel normal, les obligations varient en fonction du chiffre d’affaires de votre SASU. Voici notre guide sur la comptabilité en SASU.

Comment tenir la comptabilité d'une SASU ?

La réponse est assez simple : comme la comptabilité de n’importe quelle autre société. En effet, il n'existe pas de règle spécifique à la comptabilité en SASU.

La réglementation comptable vous impose la tenue de certains livres :

  • Un livre-journal, qui reprend tous les mouvements enregistrés chaque jour et pour chaque, opération, ceci en conformité avec le plan comptable de la société ;
  • Un grand-livre, dans lequel sont reprises les écritures enregistrées dans le livre-journal et réparties dans les différents comptes selon le plan comptable ;
  • Un livre d’inventaire qui reprend  la quantité et la valeur des éléments d'actif et de passif relevés lors de l'inventaire.

Ces livres sont établis sans blanc ni altération afin de garantir leur authenticité. Ils sont désormais tenus obligatoirement au moyen d’une comptabilité informatisée, afin d’être en capacité de générer le fichier FEC, demandé par l’administration fiscale en cas de contrôle.

De plus, vous devez tenir la comptabilité de votre SASU en euro et en langue française.

N’oubliez pas que vous êtes tenu de conserver l’ensemble de ces éléments et des pièces comptables s’y rattachant pendant 10 ans.

Économisez du temps et de l’argent. Dougs s’occupe de votre compta à partir de 49€ par mois.

👉Confier ma comptabilité à un expert-comptable

Est-ce obligatoire d'avoir un expert-comptable en SASU ?

Contrairement à une croyance fréquemment répandue, confier votre comptabilité en SASU à un expert-comptable n’est pas obligatoire. Mais c’est vivement conseillé !

En effet, en cas de demande de financement ou de subventions, les organismes vous demandent fréquemment des situations comptables, des bilans, des attestations ou encore des prévisionnels établis par des professionnels du chiffre.

Si vous n’avez pas de cabinet comptable, vous risquez de devoir en trouver un à la hâte pour réaliser ces documents. Perte de temps et hausse des coûts assurées !

En outre, de nombreuses questions fiscales, comptables et juridiques ne manqueront pas de se présenter en cours de vie sociale. Mieux vaut être bien accompagné pour obtenir des réponses pertinentes et choisir les bonnes options.

Optimisez votre trésorerie

Suivez 17 actions de cette checklist et optimisez dès maintenant votre tréso !

Quelles sont les obligations comptables à respecter en SASU ?

La réglementation impose le respect de certaines obligations comptables.

Tout d’abord, vous devez établir des comptes annuels au titre de chaque exercice. 

Ces comptes annuels comportent divers éléments : un compte de résultat, un bilan et éventuellement une annexe légale. Vous pouvez être dispensé de ce dernier document lorsque tous les critères sont remplis.

L’administration fiscale a d’autres attentes de votre part : elle vous réclame une liasse fiscale. C’est à partir notamment de cette liasse qu’elle a connaissance de votre résultat donc de l’impôt que vous aurez à payer.

Si de manière générale la durée d’un exercice comptable est de 12 mois, elle peut dans des circonstances particulières différer de ce principe. Ce sera par exemple le cas lors d’un premier ou du dernier exercice, ou encore à l’occasion d’un changement de date de clôture. 

Suite à l’établissement de ces comptes annuels, vous devez en faire le dépôt auprès du greffe du tribunal de commerce (ou d’instance si vous êtes en Alsace-Moselle).

Plusieurs régimes déclaratifs en SASU sont possibles, selon le chiffre d’affaires de votre société. Voyons les conditions et différences entre les deux principaux : régime du réel simplifié et régime du réel normal.

Le fonctionnement d'une SASU au régime réel simplifié d’imposition 

On peut appliquer le régime réel simplifié d’imposition (RSI) aux SASU qui ne dépassent pas les seuils de chiffre d’affaires suivants :

  • 840 000 euros pour les activités de commerce et de fourniture de logement ;
  • 254 000 euros pour les prestations de service ;

Ainsi, ces SASU peuvent tenir une comptabilité simplifiée. Cela se traduit notamment par la possibilité d’une comptabilité de trésorerie. 

Concrètement, on enregistre les encaissements et les décaissements de votre relevé bancaire tout au long de l’année. À la fin de l’exercice, il faut constater les créances et les dettes pour revenir à une comptabilité d’engagement. Autrement dit, identifier les factures d’achat et de ventes qui ne sont pas encore passées par le relevé bancaire.

Aujourd’hui, même pour les plus nostalgiques, la comptabilité d’une SASU n’est plus tenue sur papier. C’est désormais le logiciel de comptabilité qui s’impose. Vous avez le choix soit de recourir à un expert-comptable traditionnel pour faire tenir votre comptabilité, soit d’utiliser les services d'un expert-comptable en ligne. Ce qui impacte fortement le coût de la prestation.

On ne peut que vous conseiller de ne pas perdre votre temps à tenir votre comptabilité vous même. Si vous ne maîtrisez pas ce vaste sujet, le risque d’erreur est important et des pénalités existent.

Le fonctionnement de la compta pour une SASU au régime réel normal d’imposition

Pour la comptabilité de votre SASU au régime réel normal d’imposition, c’est un peu plus complexe. Il s’agit là des SASU qui dépassent les seuils du régime simplifié évoqués plus haut.

Ainsi, ces SASU doivent tenir une comptabilité d’engagement. Cela consiste à enregistrer dans un journal différent les ventes et dans un autre journal les achats. On appelle cela l’enregistrement des créances et des dettes.

Tout enregistrement comptable mentionne l’origine, le contenu et l’imputation de chaque donnée, ainsi que les références de la pièce justificative appuyant l’enregistrement.

Le coût de la comptabilité d’une SASU au régime du réel normal est ainsi plus élevé car le nombre d’opérations est multiplié. La tenue peut se faire sur un logiciel adapté, de préférence en ligne, afin de mieux maîtriser les performances de votre activité grâce à des indicateurs de pilotage en temps réel.

Quels sont les principaux documents comptables à tenir à jour pour une SASU?

Pour une SASU, comme pour toute société commerciale, il est impératif d’établir les comptes annuels, à la date de clôture définie par les statuts. Ces comptes annuels regroupent le bilan, le compte de résultat et l’annexe comptable.

Voyons un peu plus en détail de quoi il s’agit:

  • Le bilan offre une vision patrimoniale de la société à la date de clôture. Il reprend les actifs (immobilisations, créances, trésorerie) ainsi que les moyens ayant permis de financer ces actifs (dettes, capitaux propres). Il faut bien noter qu’il s’agit d’une vision figée, arrêtée à la date de clôture de l’entreprise.

  • Le compte de résultat retrace l’activité de l’exercice. Il fait apparaître l’ensemble des produits et charges, en les regroupant par catégorie selon la nature de l’opération: exploitation, financier et exceptionnel. Cette décomposition permet de retracer l’exercice comptable de l’entreprise avec une analyse des différents résultats. Pour plus de lisibilité sur le plan de la gestion, celui-ci est souvent présenté sous la forme d’un solde intermédiaire de gestion (SIG) afin de faire apparaître des indicateurs tels que la marge, la valeur ajoutée ou l’excédent brut d’exploitation (EBE).

  • L’annexe comptable est un état complémentaire qui permet de préciser les méthodes retenues, d’améliorer la lisibilité des opérations de l’exercice en décomposant la variation de certains postes, et enfin de fournir toutes les informations nécessaires à la bonne compréhension des comptes. Elle n’est pas obligatoire pour toutes les sociétés. 

Quelles sont les règles comptables à respecter lors de la rémunération du dirigeant d'une SASU?

Le dirigeant d’une SASU relève du statut d’assimilé salarié, qu’il soit président ou directeur général. La rémunération du dirigeant est donc conditionnée à la réalisation d’une fiche de paie et au paiement de charges sociales.

Lorsque le dirigeant gère lui-même l’établissement de ses bulletins de paie, il doit faire figurer toute somme prélevée au titre d’une rémunération sur le bulletin de paie du mois considéré, et procéder au paiement des charges sociales le mois suivant au moyen de la déclaration DSN. Il est également possible de confier la réalisation des bulletins de paie à un expert-comptable.
Dougs peut vous accompagner en vous proposant un forfait adapté.

Toutes les opérations générant un avantage en nature, telles que l’utilisation à titre personnel d’un véhicule détenu par la société, doivent figurer sur le bulletin de paie, afin d’être soumises aux cotisations sociales et taxées au titre de l’impôt sur le revenu.

Comment gérer les écritures comptables relatives aux emprunts ou aux financements pour une SASU?

Les emprunts réalisés par votre SASU doivent être portés au crédit du compte 164000. Ils apparaîtront ainsi au passif du bilan comme des engagements de moyen et long terme. 

L’écriture à passer lors de la réalisation d’un emprunt d’un montant de 40 k€, libéré en banque, est celle-ci:

512 000 40 000

164 000 40 000

Au fur et à mesure du remboursement, le paiement de la mensualité sera porté au débit du compte 164000 ainsi qu’en 661160 pour la partie relative aux intérêts payés. Les intérêts payés impactent le compte de résultat en tant que charge financière.

Ces opérations sont traitées de la même manière s’agissant d’une SARL, EURL, SAS ou SASU.

Comment gérer les immobilisations dans la comptabilité d'une SASU?

Les immobilisations désignent des biens dont la consommation est réalisée sur plusieurs exercices. Elles augmentent la valeur de l’entreprise et sont destinées à générer du revenu de manière durable (plusieurs années). Un registre des immobilisations permet de calculer la dotation aux amortissements qui sera comptabilisée chaque année afin de prendre en compte la consommation des avantages constatée au titre de chaque exercice.

En SASU, comme dans toute société commerciale, vos investissements sont inscrits à l’actif et amortis sur leur durée de vie prévisionnelle en cohérence avec les durées fiscalement admises.

Comment établir un plan de comptes adapté à ma SASU?

Toute SASU immatriculée en France doit se conformer au Plan Comptable Général (PCG). Cette obligation concerne l’ensemble des sociétés commerciales, quelle que soit leur forme. En vous adressant à un expert-comptable, vous vous assurez de la conformité du traitement de votre comptabilité aux normes comptables.

Y a-t-il des obligations à respecter en fiscalité ?

Nous l’évoquions précédemment, l’administration fiscale attend de votre part une liasse fiscale, pour chaque exercice.

La forme de cette liasse varie aussi selon que votre régime est le réel normal ou le réel simplifié. Selon si vous relevez de l’impôt sur le revenu ou de l’impôt sur les sociétés, les tableaux à présenter sont différents :

  • 2033 A à G pour le réel simplifié ;
  • 2050 à 2059 G pour le réel normal.

Cette liasse est la plupart du temps télétransmise via EDI, directement depuis votre logiciel comptable. 

La procédure EFI peut permettre de déclarer les sommes directement sur votre compte fiscal. Cela ne vous dispense toutefois pas d’établir vos comptes. Vous en aurez besoin pour les dépôts au greffe. En dehors de cet aspect, vous devez vous acquitter des autres impôts et taxes qui vous incombent : CFE, TVA, IS ou IR selon le régime choisi, TVS, etc.

Comment calculer et déclarer la TVA pour une SASU?

Le calcul et la déclaration de la TVA dépendent tout d’abord du régime d’imposition en matière de TVA.
Ainsi, si votre SASU relève de la franchise de TVA, vous n’aurez aucune déclaration à faire. Pour cela, votre chiffre d’affaires ne doit pas dépasser certains seuils en fonction de votre activité. En revanche, selon que vous relevez du régime normal ou du régime simplifié, vous devrez établir une déclaration de tva chaque mois ou bien une fois par an.


La TVA à déclarer correspond à la TVA collectée à reverser, déduction faite de la TVA déductible liée à vos achats et investissements. Le solde peut être un montant net à payer, ou bien un crédit de TVA dont vous pourrez dans certaines conditions solliciter le remboursement.
N’hésitez pas à vous faire accompagner par un expert-comptable.

Comment trouver la bonne date de clôture pour sa SASU ?

La date de clôture de votre SASU est fixée dans les statuts. Si elle peut varier, il est vivement recommandé de choisir une date en fin de mois afin de simplifier les arrêtés de compte.

Le choix dépend de plusieurs critères qui sont principalement liés à votre activité. Premièrement, il est primordial d’avoir du temps à consacrer à la réalisation de son bilan. Ainsi, en ayant à l’esprit que le bilan doit être produit au plus tard 3 mois après la date de clôture de l’exercice, il est intéressant de s’assurer que cette période ne coïncide pas avec votre pic d’activité.

De même, la réalisation de l’inventaire doit se faire à la date de clôture et de ce fait il peut être intéressant de choisir une date à laquelle le niveau de stock est bas et le niveau d’activité faible afin de faciliter les opérations d’inventaire. Par exemple, un glacier évitera en principe de clôturer ses comptes au 30 juin en pleine saison estivale.

Un dernier critère à prendre en compte est l’impact de la date de clôture sur la présentation des comptes. En effet, si votre stock est élevé à la date de l’arrêté cela aura tendance à peser sur votre trésorerie et présenter un bilan moins flatteur.

De manière générale, le 31 décembre est à éviter. Les dates de clôture au 31 mars, 30 juin et 30 septembre sont souvent un bon choix!
N’hésitez pas à demander de l’aide à votre conseiller pour vous accompagner dans ce choix.

Quels sont les délais à respecter pour la clôture des comptes d'une SASU ?

Les comptes d’une SASU doivent être arrêtés et déposés à l’administration fiscale dans un délai de trois mois à compter de la date de clôture pour les SASU dont l’exercice ne coïncide pas avec l’année civile. Lorsque l’exercice coïncide avec l’année civile, l’administration fiscale admet que les comptes soient établis dans un délai de quatre mois.

Ce délai légal est finalement peu compatible avec les besoins de l’analyse en matière de gestion. En effet, pour tout entrepreneur il est primordial d’avoir une vision de son activité, de ses charges et de ses résultats en temps réel, ou avec le minimum de différé.

Ainsi, Dougs vous offre une vision de la performance de votre entreprise au jour le jour et met entre vos mains tous les outils permettant d’obtenir votre bilan dans les

Pourquoi choisir Dougs pour la comptabilité de sa SASU ?

Choisir Dougs pour votre comptabilité c’est la garantie d’obtenir le respect des normes s’agissant de la comptabilité, la fiscalité, du juridique et des obligations sociales liées à votre SASU.
La plateforme accessible depuis votre mobile via notre application vous permet un suivi en temps réel de l’activité de votre société. L’accompagnement inclus dans tous les packs vous assure d’être accompagné dans votre prise de décision, et de la possibilité de confier à votre conseiller la réalisation des opérations les plus complexes (sur devis).

FAQ sur la comptabilité en SASU

Qu'est-ce que l'inventaire SASU ?

L'inventaire consiste à établir un relevé détaillé de tous les éléments d'actif et de passif de votre société à une date donnée. Un inventaire physique doit être réalisé au moins une fois par an.

Celui auquel vous serez confronté à coup sûr est l’inventaire de stocks (marchandises, produits finis, matières premières…). Il est indispensable de chiffrer cela avec le plus grand soin, car cela impacte votre bilan et votre résultat.

Les livres comptables à tenir en SASU

Vous devez tenir différents livres comptables :

  • Un livre-journal,
  • Un grand-livre,
  • Un livre d’inventaire.

Rassurez-vous, ces livres sont très facilement édités grâce à un simple logiciel comptable.

Comment faire la gestion de sa comptabilité en ligne ?

On ne peut plus simple : trouvez tout d’abord l’expert-comptable qui vous convient ! Attention, on dit bien “expert-comptable”. Car certains sites proposent la mise à disposition d’un logiciel comptable pour effectuer la tenue en ligne. Toutefois, ils ne sont pas un cabinet d’expertise comptable, ce qui ne leur permet pas de vous délivrer des conseils en lien avec votre entreprise, sa gestion, sa fiscalité ou la vôtre.

Cela risque de vous causer quelques difficultés rapidement.

Quel est le prix d'un expert-comptable en ligne par mois ?

Les tarifs sont très variables. Il est facile de demander des devis en ligne afin de connaître les honoraires proposés par les uns et les autres. Vérifiez surtout bien le contenu des prestations : le conseil est-il inclus ? Faut-il payer des prestations supplémentaires et pour quels services ?

À titre d’exemple, chez Dougs nos offres commencent à 49 euros par mois. Et à ce prix, on gère votre bilan et le conseil est inclus ! La tenue de la comptabilité permet à votre expert-comptable d’établir les comptes annuels de votre SASU et d’éditer une liasse fiscale qu’il transmettra au centre des impôts. La date de ces obligations dépend directement de la date de clôture de votre exercice social. Vous avez désormais connaissance des obligations comptables et fiscales qui s’imposent à vous lorsque vous êtes associé et/ou dirigeant d’une SASU.

Économisez du temps et de l’argent. Dougs s’occupe de votre compta à partir de 49€ par mois.

👉Confier ma comptabilité à un expert-comptable

Remi Cassagnolle

Expert-comptable

Expert-comptable passionné avec une formation en économie et gestion, doté du DSCG et du DEC. Fort de plus de 10 ans d'expérience en cabinet comptable, il a gravi les échelons jusqu'au poste de RAF et Expert-Comptable. Son choix de rejoindre Dougs découle de frustrations avec les éditeurs classiques de logiciels comptables. Au quotidien, il gère diverses missions techniques, supervise des dossiers, crée des supports de formation, et accompagne les clients en conseils. Passionné de rugby, particulièrement du Stade Toulousain, et de basket, Rémi explore également les nouvelles tendances comme les cryptomonnaies et les NFT. Son temps libre est dédié à des défis intellectuels, notamment avec son Rubik's Cube et la récente découverte des échecs.

SASU
4min
Le coût d’une SASU demeure faible à l’année
SASU
16min
Création de SASU en ligne : tout ce qu’il faut savoir
SASU
2min
Créer une SASU pas cher ?
Les guides pratiques de l’entrepreneur
Les voir tous  →
Vous aimerez aussi