Freelance
6min
Freelance : calculer son TJM (taux journalier moyen)

Le calcul de votre taux journalier moyen, TJM, est essentiel en tant que freelance. En effet, c'est à partir de ce montant que vous allez déterminer les tarifs que vous proposez à vos clients. Mais qu'est-ce que le TJM ? Quels sont les critères pour fixer un bon TJM en freelance ? Comment calculer son TJM en freelance ? Comment calculer votre salaire net ? Suivez le guide !

Vous voulez en savoir plus sur votre rémunération ?

👉 J’optimise mes revenus

Définition : qu'est-ce que le taux ou tarif journalier moyen (TJM) d’un freelance

Votre TJM de freelance est le taux journalier moyen, aussi appelé tarif journalier moyen, que vous facturez à vos clients. Il sert à déterminer le coût d’un projet en fonction du nombre de jours nécessaires à son accomplissement. Son montant varie en fonction de votre spécialité, de votre expérience professionnelle ou encore de la durée de la mission.

Un bon TJM en freelance doit prendre en considération tous les frais liés à votre activité freelance (coût de l'heure de travail, coût de déplacement, coût de l'équipement, charges, etc.). Il est généralement présenté hors taxe (HT) à vos clients professionnels et toutes taxes comprises (TTC) à vos clients particuliers et permet de calculer votre salaire net.

Comment fixer mon TJM en tant que consultant ou freelance (autoentrepreneur) ?

Fixer un bon TJM (taux journalier moyen) en tant que consultant ou freelance (autoentrepreneur) est une étape importante pour la réussite de votre activité. Ce prix doit être suffisamment élevé pour couvrir vos frais et vous permettre de gagner de l’argent, mais il ne doit pas être trop élevé au risque de ne pas trouver de clients.

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour fixer votre TJM en freelance :

  • Les frais de fonctionnement de votre activité comme l'achat de matériel ou encore les cotisations et charges sociales ;
  • Vos années d'expérience, généralement il existe quatre niveaux d'expérience qui vont définir votre niveau d'expertise : junior (moins de 2 ans d'expérience), confirmé (entre 2 et 5 ans), senior (entre 5 et 10 ans) et expert (plus de 10 ans) ;
  • Votre métier, selon la demande vous pouvez vous permettre de facturer plus ou moins cher ;
  • Votre spécialité, en cas de forte spécialisation sur un domaine précis votre TJM peut être plus élevé ;
  • Le temps estimé pour la mission, s'il s'agit d'une mission courte ou longue ou d'une mission à temps plein ou partiel, votre TJM freelance peut varier d'environ 20%.

Une bonne manière d'avoir une idée des prix du marché et des tarifs que vous devez pratiquer avec vos clients est d'aller voir du côté de la concurrence. Rien de très compliqué, vous pouvez vous renseigner et comparer les offres des freelances sur des sites spécialisés comme Malt, Codeur, Redacteur, Skillvalue, ou encore Upwork pour n'en citer que quelques-uns.

Optimiser votre rémunération

Pour en savoir plus sur votre rémunération de président de SASU.

Fixer votre TJM freelance en fonction de vos objectifs

Une fois que vous avez défini un TJM de freelance en fonction des prix du marché, il faut que celui-ci corresponde à vos objectifs.

Ce paramètre est très important à prendre en considération pour fixer votre TJM (taux journalier moyen) en tant que freelance puisque ça va avoir un impact sur votre temps de travail ou votre rémunération.

Quelle rémunération ?

Premièrement, il faut définir vos objectifs de rémunération. Rien de bien sorcier, il suffit de vous poser une seule question : quel salaire net je souhaite me verser chaque mois ?

Cela peut sembler assez simple de répondre à cette question mais gardez bien en tête que vous devez être cohérent par rapport aux prix du marché, ni trop cher, ni pas assez.

Combien de jours travaillés ?

Maintenant qu'on a parlé de votre rémunération, parlons de votre temps de travail.

Le montant de votre TJM en tant que freelance va également impacter votre temps de travail, logiquement plus il est bas plus vous devrez enchaîner les heures de travail pour atteindre vos objectifs de rémunération. C'est donc essentiel de se poser quelques questions concernant votre temps de travail en freelance avant de fixer votre TJM.

La première consiste à vous demander combien de jour vous voulez travailler chaque mois ou chaque semaine ou à l'inverse combien de jours de congés vous souhaitez avoir chaque mois.

La deuxième est un peu plus subtile. Elle consiste à définir le nombre de jours par mois que vous allez passer à travailler sans pouvoir facturer, autrement dit tout le temps que vous allez passer à rechercher de nouveaux clients, à vous former sur certains sujets ou encore à gérer toute la paperasse administrative. C'est très important de garder du temps pour ces tâches qui peuvent impacter votre croissance et votre chiffre d'affaires. Notre conseil c'est de réserver 2 ou 3 jours par mois pour prendre le temps de gérer tout ça.

Comment calculer son TJM en freelance ?

Le calcul du TJM (taux journalier moyen) est une étape cruciale pour facturer vos prestations. Pour rappel, c'est l'indicateur qui permet de déterminer le prix de vos services en fonction du temps passé.

Le calcul de votre TJM freelance peut se faire de la manière suivante :

(Salaire souhaité + coûts de fonctionnement ) / Nombre de jours travaillés

Calculer vos charges

Pour calculer votre salaire net, vous devez obligatoirement estimer vos charges. En effet, celles-ci vont systématiquement réduire votre chiffre d'affaires et votre rémunération.

Il existe principalement deux types de charges :

  • Les coûts de fonctionnement de votre activité (locaux, matériel, logiciels, etc.) ;
  • Les charges sociales (ou cotisations sociales).

Les cotisations sociales ne sont pas les mêmes en fonction de votre statut juridique. Par exemple, pour un micro-entrepreneur, elles sont d'environ 22% de votre chiffre d'affaires, voire totalement exonérées la première année d'activité si vous bénéficiez de l'ACRE. Pour la plupart des autres statuts juridiques (portage salarial, , les charges sociales sont de 45% de votre chiffre d'affaires.

Vous l'aurez compris, ce sont les charges sociales qui vont le plus impacter votre rémunération. C'est donc un élément extrêmement important dans le calcul de votre TJM et de votre salaire net.

Vous voulez anticiper le montant de vos charges sociales ?

👉 Accéder à une simulation

Quel salaire net pour quel TJM en freelance ?

Votre salaire net de freelance se calcule en fonction de votre TJM freelance (taux journalier moyen), des charges sociales ainsi que des déductions éventuelles.

Une fois que vous connaissez le montant de votre TJM, vos charges sociales et le nombre de jours que vous pouvez facturer chaque mois, vous pouvez calculer votre salaire net en freelance. Il faut également prendre en compte les déductions éventuelles auxquelles vous avez le droit mais pour plus de simplicité nous ne les incluons pas dans le calcul de votre salaire net.

En moyenne, un freelance touche entre 50 et 60% du TJM qu'il a facturé à son client.

Voici la formule pour définir votre salaire net en se basant sur votre TJM :

Salaire net = (TJM x Nombre de jours facturés) - charges sociales

Vous devez maintenant y voir plus clair concernant le calcul du TJM d'un freelance.  Il faut savoir que le montant de votre TJM n'est pas définitif, celui-ci peut être modifié en fonction de chaque mission, de votre expérience ou encore du salaire que vous souhaitez avoir. Hormis le TJM, il est également possible de facturer vos clients au forfait, c'est à dire à un prix fixe mais l'inconvénient avec ce mode de facturation c'est que si vous mettez plus de temps que prévu à remplir votre mission, vous ne pouvez pas facturer de jours supplémentaires à vos clients.

Économisez du temps et de l’argent. Dougs s’occupe de votre compta à partir de 49€ par mois.

👉 Confier ma comptabilité à un expert-comptable

Adrien est expert-comptable chez Dougs. Sa vision “dépoussiérée” de l’expertise comptable est un véritable atout au quotidien pour conseiller ses clients. Très à l'aise à l'oral, il vous partage tous ses secrets pour vous épauler dans vos démarches. Avec Adrien, la comptabilité n'aura plus de secret pour vous !

Les guides pratiques de l’entrepreneur
Les voir tous  →
Vous aimerez aussi