Baisse de l’IS et de l’IR en 2021 : ce qu’il faut savoir

Votre compta, bilan inclus, pour 69€HT par mois

Découvrir l'offre →

Bonne nouvelle en ce qui concerne votre imposition personnelle et professionnelle. En 2021, l’impôt sur les sociétés (IS) va être revu à la baisse, tandis qu’un nouveau barème va prendre place pour l’impôt sur le revenu (IR). Voici les détails à connaître.

Une baisse de l’impôt sur les sociétés en 2021 et 2022

Le gouvernement a souhaité insuffler une orientation très favorable aux entreprises dans sa loi de Finances 2021 (PLF 2021). Alors, dans un contexte économique tendu – du fait des conséquences encore difficiles à définir de la pandémie du Covid-19 –  la baisse de l’impôt sur les sociétés annoncée en 2018 est maintenue. Une enveloppe de 10 milliards d’euros a été allouée à cette mesure.

Elle interviendra en deux temps.

  • Tout d’abord en 2021, avec un taux d’IS qui passera à 26,5 % pour les entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 250 millions d’euros (27,5 % pour les grandes entreprises avec un chiffre d’affaires supérieur ou égal à ce seuil de 250 millions d’euros). 
  • En 2022, le taux normal de l’IS sera abaissé à 25 % pour l’ensemble des entreprises.

Pour rappel, les entreprises doivent actuellement honorer un taux d’IS de 28 % ou 31 % (selon que le chiffre d’affaires soit inférieur ou non à 250 millions d’euros). L’idée est de faire converger tout le monde vers un taux unique de 25 % alors que la moyenne dans les pays développés s’établit à 23,5 % selon les données de l’OCDE.

Par ailleurs, le périmètre des entreprises pouvant bénéficier du taux réduit d’IS, taux à 15 %, est élargi. Pour mémoire, les PME, dont le capital est totalement libéré, appliquent ce taux de 15 % à la fraction de leur bénéfice allant jusqu’à 38 120 euros. 

Or, jusqu’à présent, pour être considéré comme une PME éligible, une entreprise devait réaliser un chiffre d’affaires inférieur à 7,63 millions d’euros. 

Désormais, la loi de finances pour 2021 permet aux entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 10 millions d’euros de bénéficier de ce taux réduit. En augmentant le plafond de chiffre d’affaires, cette mesure participe à alléger l’IS de certaines sociétés désormais éligibles au taux réduit.

Un nouveau barème pour l’impôt sur le revenu

Le barème de l’impôt au titre des revenus 2020 modifie – certes de manière marginale – les seuils d’entrée dans chaque tranche. Une évolution légère qui va toutefois avoir des conséquences sur l’imposition de vos revenus. 

Nouvelles fractions du revenu imposable (une part) pour les revenus 2020Taux
Jusqu’à 10 084 €0%
Entre 10 085 et 25 710 €11%
Entre 25 711 et 73 516 €30%
Entre 73 517 et 158 122 €41%
À partir de 158 123 €45%

Ce nouveau barème est celui qui s’appliquera suite à votre déclaration du printemps 2021 : autrement dit, celui qui servira à déterminer le solde restant à payer de votre impôt 2021 au titre des revenus 2020.

Sur les premières tranches, la revalorisation n’est que d’une vingtaine d’euros. Couplée à une baisse du taux (de 14 à 11 %), cette mesure va toucher de nombreux ménages. Elle fait partie d’un plan global visant une baisse de l’impôt de 5 milliards d’euros, programmée dans le budget 2020.

L’objectif de cette revalorisation est de “neutraliser les effets de l’inflation sur le niveau d’imposition des ménages”, indique Bercy dans le PLF 2021. Avec un revenu, des charges et des parts égales dans le foyer, ce changement est favorable aux contribuables. 

Marion Delahaye
À propos de l'auteur : Marion Delahaye est juriste-fiscaliste chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès maintenant !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.