Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !Inscriptions →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !Inscriptions →

[Interview Dougs] Yannick, lead developer full stack

Interview

Depuis 2016, la famille Dougs ne fait que s’agrandir. La petite start-up lancée depuis la salle à manger de nos cofondateurs a depuis été rejointe par de nombreux talents. Après vous avoir fait découvrir Virginie, notre super développeuse front end et UX designeuse, c’est au tour de Yannick, Lead developer full stack de se prêter au jeu de l’interview. 

Salut Yannick, et si tu nous parlais un peu de toi : qui es-tu, d’où viens-tu ?

Alors, moi c’est Yannick, je suis lyonnais mais je n’ai pas toujours vécu ici. Avant de devenir Lead developer full stack chez Dougs, j’ai fait un passage par l’Ecosse et les Etats-Unis. Après deux ans de classe prépa à l’Insa en France, je suis parti étudier l’informatique à Edimbourg. Ça m’a permis de faire pas mal de stages en dev, dont un en Norvège puis un autre à Houston, au Texas, chez Schlumberger où j’ai été embauché par la suite. A l’expiration de mon visa, je suis revenu en France mais à Montpellier, toujours dans la même boîte. Puis la vie, avec mon arrivée chez Dougs, m’a fait revenir à Lyon. Retour à la case départ : Lyon, la famille, les amis, une belle ville.

Pourquoi et comment as-tu rejoint l’aventure Dougs ?

Je connaissais Luc Verdier, cofondateur de Dougs, depuis notre classe prépa à l’Insa. Je savais qu’il avait monté sa boîte, mais rien de plus. Un jour, sur le ton de la rigolade, je l’ai contacté en demandant s’il ne cherchait pas un développeur. Et il s’avérait que oui ! Ni une ni deux, j’ai embarqué dans l’aventure Dougs début 2016. D’ailleurs, j’étais le premier dev à être recruté, à une époque où la start-up n’était pas connue. On tapait “Dougs” sur Google, rien ne sortait ! 

Optimisez votre trésorerie

Suivez 18 actions de cette checklist et optimisez dès maintenant votre tréso !

Checklist

Tu es Lead developer full stack, peux-tu nous en dire plus sur ton rôle au sein de Dougs ?

Officiellement, je suis Lead developer full stack mais je n’aime pas trop ce titre. Il y a une notion très hiérarchique, que l’on retrouve dans les boîtes traditionnelles, qui ne me correspond pas. Je ne prétend pas être techniquement meilleur que mes autres collègues. Je suis essentiellement là pour guider les équipes de dev grâce à la vision d’ensemble et à l’historique que j’ai de Dougs. Au quotidien, j’essaie de faire en sorte qu’on fasse les choses le plus simplement possible et dans la bonne humeur. J’accompagne les développeurs dans leurs sprints. Je m’attache à la révision de leurs codes. Je fais également le lien entre les product managers et les dev pour mettre en place les différentes demandes. 

« J’ai l’impression que mon métier a évolué à mesure que Dougs a grandi. »

Quand je suis arrivé chez Dougs, on accompagnait 80 clients. Aujourd’hui, la barre des 4000 vient d’être franchie. C’est ce qui fait que le job reste hyper intéressant. On suit une croissance assez forte, j’ai l’impression que mon métier a évolué à mesure que Dougs a grandi.  Dès que l’on a commencé à recruter des gens, je suis rapidement devenu le dev le plus ancien. Tout naturellement,  j’ai été amené à former les nouvelles recrues. Tous ensemble, on essaie de faire progresser et grandir l’app un peu plus tous les jours. Et cela depuis 4 ans. C’est exaltant. 

Comptabilité et développement, ça fonctionne bien ensemble ?

Avant d’intégrer Dougs, je n’avais aucune idée de ce qu’était le métier de comptable, et surtout, aucune envie de le découvrir. Tout compte fait, je trouve que la comptabilité se prête bien à la façon dont pensent et fonctionnent les développeurs. La compta est un domaine très codifié : des maths qui se traduisent bien en programmation. Il y a une bonne synergie entre les deux métiers. 

D’un point de vue personnel, c’est aussi très intéressant de comprendre comment fonctionne le système pour ensuite développer sa propre culture : qu’est-ce qu’être entrepreneur ? Comment créer son entreprise ? Comment fonctionne telle ou telle taxe ? Puis il faut avouer que c’est plutôt agréable, lorsque l’on fait face à un souci administratif, de pouvoir demander conseil à ses collègues comptables, fiscalistes ou juristes. 

Qu’est-ce que tu affectionnes particulièrement chez Dougs ?

Les gens ! Dougs, c’est un climat de travail vraiment cool et bienveillant. Même si nous sommes structurés en différents pôles de métier et d’expertise, il y a beaucoup de communication en interne. Du côté dev, nous sommes une équipe de 15, incluant les product managers. Il y a une vraie cohésion de groupe. Cela vient aussi de la façon dont nous sommes accompagnés par les dirigeants : avec écoute et bienveillance. C’est agréable de savoir que notre avis compte lorsqu’il est exprimé. 

Je vais te donner un exemple qui fait mouche. A mes débuts chez Dougs, je travaillais encore à distance : 3 jours à Montpellier,  2 jours à Lyon. Lorsque je passais mes week-ends à Montpellier, j’étais le seul de mon entourage à être enthousiaste à l’idée de retourner bosser. Bon signe, non ? Je n’avais pas le blues du dimanche. C’est ce qui m’a fait dire que je me sentais bien chez Dougs. 

« Je ne stagne pas, j’apprends ce qu’il faut au bon moment. Plus je reste, plus je deviens un meilleur développeur. »

Ce qui me plait et me fait rester, c’est également la progression. Mon métier évolue rapidement parce que Dougs évolue rapidement. On fait face à des challenges techniques de plus en plus intéressants, avec de nouvelles problématiques et des phases de transition. Tant d’éléments que l’on aurait même pas envisagés à mon arrivée en 2016. Les 5 ans à venir n’auront rien à voir avec les 5 années passées. Je ne stagne pas, j’apprends ce qu’il faut au bon moment. Plus je reste, plus je deviens un meilleur développeur.

Est-ce que le confinement a changé ta façon de travailler ?

Oui assez, surtout sur l’aspect rapport avec les collègues. Avant les confinements, j’allais tous les jours au bureau. Ça me plaisait, ça me faisait sortir. J’adore venir en vélo, ça vide la tête. Lorsque l’on est sur place, pas mal de choses se débloquent à la machine à café. On discute entre collègues de différents pôles (comptabilité, développement, commerce, contenu, etc.) et ça donne naissance à de superbes pistes d’améliorations pour l’app. Dans la foulée du premier confinement, de nombreux ateliers en ligne ont été mis en place pour pallier ce manque. Nous sommes obligés de penser notre organisation différemment. On teste des techniques pour recréer cette atmosphère de fluidité dans les communications. On y arrive doucement, ça fonctionne ! 

Le home-office ouvre de nouvelles perspectives, aussi bien professionnelles que personnelles. J’aime la flexibilité qu’offre cette nouvelle organisation. Au final, dans notre pratique du travail, cela ne change pas trop les choses : on est hyper connectés, que ce soit au bureau ou chez nous. 

Quelle est ta technique pour rester concentré en télétravail ?

Lorsque j’étais étudiant, je faisais beaucoup de magie. Que ce soit avec des cartes, ou avec des pièces, je passais mon temps à manipuler des choses avec mes mains. J’ai gardé cette habitude. Maintenant, je suis plutôt Rubik’s Cube. Je l’ai toujours entre les doigts, ça m’aide à rester focus. Je me suis également mis à la méditation : je suis à fond même. C’est cool, ça apaise !

Envie de faire partie d’une aventure humaine enrichissante et stimulante, au cœur d’une start-up en perpétuelle évolution ? Dougs recherche un Lead developpeur FullStack / Backend H/F et des développeurs pour compléter son équipe tech !

logo

Qui est Dougs ?

Dougs est un cabinet d'expertise-comptable en ligne, inscrit à l'Ordre des experts-comptables, qui facilite la vie de milliers d'entrepreneurs pour qu'ils réussissent.

Découvrir Dougs →
Logo dougs.media
Le Média des entrepreneurs qui gèrent !