Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !
Inscriptions →
Telephone04 28 29 62 62Telephone
Telephone
Menu
Contenus partenaires
5min

L'entrepreneuriat au féminin : focus sur Les Opticiens Mobiles

L'entrepreneuriat au féminin : focus sur Les Opticiens Mobiles

Un tiers des entreprises sont créées par des femmes, selon le baromètre Infogreffe publié chaque année à l’occasion du 8 mars, journée internationale des femmes (elles étaient 32,3% en 2021). Si ce chiffre est stable depuis 2019, il montre un décalage avec le poids démographique des femmes dans la société (51,6%). La parité homme-femme semble encore loin en matière d’entrepreneuriat,. Pourtant, il existe des secteurs dans lesquels les femmes entrepreneures sont légion, et plus nombreuses que les hommes. C’est le cas dans la franchise d’opticiens à domicile Les Opticiens Mobiles, qui compte plus de 75% de femmes parmi ses franchisés. Alors qu’est-ce qui pousse ces opticiennes à se lancer ? Nous allons le détailler dans cet article.

Un besoin de se réaliser comme principale motivation pour créer son entreprise

Depuis 2017, la société Les Opticiens Mobiles accueille des opticiens diplômés qui souhaitent sortir du magasin et travailler autrement, en se lançant sur un marché en plein développement : celui de l’optique à domicile. Et la majorité de ces opticiens-chefs d’entreprise sont des femmes, dans l’ordre de 80% des professionnels fin 2022. Alors, certes, le milieu de l’optique est un secteur d’activité de plus en plus féminin (61% des opticiens sont des femmes) mais en magasin seul 39% d’entre elles sont propriétaires. Il est donc intéressant de s’intéresser aux raisons qui ont poussé ces opticiennes à franchir le pas. 

Tout d’abord, le goût du challenge est un levier de motivation qui revient souvent lorsqu’on interroge les Opticiennes Mobiles du réseau. La plupart se sont lancées alors qu’elles avaient encore des enfants en bas âge, et pour elles, cette création d’entreprise était aussi une manière de prouver à leur entourage qu’elles pouvaient mener plusieurs “vies” de front. Ainsi, Honorine Vautier, Opticienne Mobile en Provence, s’est lancée juste après son congé maternité, lorsque son enfant n’avait que six mois. Retrouvez l’intégralité de son témoignage en podcast ici.

Économisez du temps et de l’argent. Dougs s’occupe de votre compta à partir de 49€ par mois.

👉 Confier ma comptabilité à un expert-comptable

Être une entrepreneure accomplie et une mère épanouie en même temps

Au-delà de la réussite entrepreneuriale, créer son entreprise, c’est aussi mieux concilier vie professionnelle et vie familiale que dans un emploi salarié, où l’emploi du temps est moins modulable. Pour les mères de famille que sont la plupart des Opticiennes Mobiles, c’est un réel avantage. “Je retrouve l'épanouissement familial et ça, ça n'a pas de prix à mon sens” confie encore Honorine Vautier. 

Virginie Chauvel, Opticienne Mobile dans la région de Chartres, abonde dans le même sens : “Parce que ne pas avoir cette contrainte horaire de magasin, c'est quelque chose qui est vraiment important. Je travaille sûrement autant qu'en magasin, par contre, je gère mon temps”. 

Optimisez votre trésorerie

Suivez 18 actions de cette checklist et optimisez dès maintenant votre tréso !

Checklist

Se rendre utile et redonner un sens à son métier : un  levier de motivation des opticiennes

L’optique fait face à une véritable crise des vocations. De plus en plus d’opticiens décident de quitter le métier. La plupart sont désenchantés par l’impression de n’être que des “vendeurs de lunettes”, de faire trop d’administratif et d’avoir perdu un peu le côté professionnel de santé. Devenir indépendant est pour certains une manière de découvrir une nouvelle façon d'exercer le métier : l’optique à domicile. Ce désenchantement et cette lassitude se ressentent aussi chez les Opticiennes Mobiles. 

Pour Honorine, “rejoindre Les Opticiens Mobiles m'a incité à retrouver cette légitimité de professionnel de santé et aller au devant du regard d'un public qui me tenait à cœur en magasin”. De son côté, Virginie trouve “très gratifiant” d'aller vers “un public à qui on apporte un vrai service” et qui a une “vraie utilité”. Ainsi, elle se sent “vraiment utile”. 

Emilie, quant à elle, apprécie particulièrement de pouvoir être reconnue comme une professionnelle de santé. “On nous forme à pouvoir rencontrer les infirmières coordinatrice par exemple, ou d'autres intervenants” nous a-t-elle-dit.

Le désir d’entreprendre peut intervenir à tout moment

Il peut se manifester à tous les âges, et dans toutes les situations de la vie familiale ou n’importe quel parcours professionnel. Au sein de notre réseau, il n’y a pas de profils types. Certaines nous ont rejoint dès la sortie de l’école, d’autres comme Virginie, après une carrière en magasin d’optique traditionnel, puis une excursion dans un autre secteur (elle avait lancé une boutique de décoration d'intérieur). 

Si nos opticiennes ont choisi de se lancer dans l’entrepreneuriat, c’est aussi parce que la franchise leur permettaient de réaliser leur ambition tout en mesurant les risques. Ce modèle entrepreneurial permet d’atteindre la rentabilité plus vite, en intégrant un réseau déjà structuré et une marque reconnue. 

Par exemple, chez Les Opticiens Mobiles, nous avons mis en place un accompagnement qui permet à nos franchisées d’être “indépendantes mais pas seules”. Et comme le confirme Emilie, “c’est vraiment une réalité”.  Depuis le siège social, une trentaine de collaborateurs travaillent pour nos opticiens afin de leur apporter de l’aide logistique (atelier) et administrative (tiers-payant, service-après-vente, communication) ainsi qu’un accompagnement terrain pour décrocher les premiers rendez-vous. “Quand on entreprend chez Les Opticiens Mobiles, vous avez un accompagnement pour démarcher les EHPAD et d'autres établissements médico-sociaux. On est mis sur les rails pour pouvoir proposer notre service” confirme Emilie. Virginie abonde dans le même sens et trouve également l’accompagnement que nous offrons sécurisant : “C'est très encadré, c'est très bien pensé, ça a ce côté rassurant”.

Inscrivez-vous à la newsletter Dougs !
Émilie Fatkic

Expert-comptable

Entre deux sessions de conseil client, supervision de bilans comptables, management et formation de ses équipes, elle s’adonne à sa passion : la rédaction de contenus. Elle met sa plume et son expertise au service de sujets de fond sur la création d’entreprise et la comptabilité.

Les guides pratiques de l’entrepreneur
Les voir tous  →
Vous aimerez aussi