Logiciel obligatoire pour les micro-entrepreneurs

Créez votre entreprise dès aujourd'hui avec un juriste Dougs

Découvrir l'offre →

Un logiciel micro entreprise obligatoire ?

Ce n’était pas spécialement attendu, mais les choses sont en train de changer pour les micro-entrepreneurs. En effet, de nouveaux projets sont en train de naître. Ces mesures s’inscrivent dans un climat de durcissement sur les outils mis à disposition des entrepreneurs. Le tout dans une mouvance anti corruption et anti fraude initiée il y a quelques années par un certain Jérôme Cahuzac, ancien ministre des finances. Il pensait que les commerçants étaient à l’origine du déficit public (hum hum). Ainsi, en luttant contre la fraude, les nouvelles recettes allaient redresser les finances de l’Etat. Cela explique la mise en place obligatoire d’un logiciel micro entreprise.

Désormais, il est difficile pour le législateur d’éviter les mesures anti fraude. C’est précisément dans cet esprit que s’inscrit les futures directives qui vont impacter les micro entrepreneurs ainsi que le monde de l’entreprise en général.

Fini Word, Excel, OpenOffice et les autres logiciels pour faire des factures

Des lois anti-fraude existent déjà chez les sociétés et les entrepreneurs. Elles interdisent notamment l’utilisation des logiciels comme Excel et Word pour réaliser des factures. Le principe est d’obtenir une traçabilité totale de tous les mouvements (factures/avoirs) d’une entreprise. Ainsi, une modification de la facture doit être visible.

Par exemple, vous décidez de facturer votre client 1,000 euros. Mais il s’avère finalement au bout d’un mois que la facture devait être de 900 euros. Aujourd’hui avec Excel, rien ne vous empêche de reprendre votre facture initiale et d’indiquer la nouvelle somme de 900 euros. De fait, votre client aura reçu 2 factures : une de 1,000 euros et l’autre de 900 euros qui porteront le même numéro. Désormais, le logiciel de facturation vous interdira cette pratique. Vous aurez 2 solutions :

  • Faire un avoir de 100 euros à votre client ;
  • Ou faire un avoir total de 1,000 euros et faire une nouvelle facture de 900 euros qui portera donc un numéro différent.

Nous venons de parler de logiciel de facturation, les mêmes procédures vont exister pour les caisses. En effet, La loi de finances 2016 instaure l’obligation à partir de 2018 pour les utilisateurs de caisse d’avoir un système de caisse sécurisée et certifiée. Ainsi, fini la touche « échappe » lorsque le consommateur demandera une modification de sa commande de 3 pains au chocolat au lieu de 4. Il faudra désormais que le commerçant tape sur sa caisse « 4 pains au chocolat + 1 pain au chocolat en moins », une sorte d’avoir. Prévoyez à partir de 2018 de passer un peu plus de temps au caisse pour aller chercher votre pain à cause des personnes indécises.

Pour information, cette mesure existe déjà quasiment dans tous les pays limitrophes comme l’Italie et la Belgique où des boites noires homologuées sont branchées sur les caisses.

logiciels obligatoires auto-entrepreneurs anti fraude micro logiciel micro entreprise

Enregistrement des recettes et des dépenses des micro-entrepreneurs

C’est dans cet esprit d’enregistrement des opérations et de la loi anti fraude que le micro-entrepreneur doit désormais évoluer. En effet, le micro-entrepreneur doit obligatoirement consigner ses dépenses et ses recettes de manière électronique dans un logiciel de gestion adapté. Bien évidemment, le micro-entrepreneur ne pourra plus utiliser Excel ou OpenOffice pour tenir sa comptabilité, si tenté qu’il le faisait auparavant car rien ne l’obligeait. Désormais, le micro entrepreneur devra choisir un logiciel micro entreprise de gestion adapté et certifié.

Ainsi, la micro entreprise s’expose à une amende de 7,500 euros par système non certifié. Cela fait beaucoup d’argent et une source réelle pour l’administration fiscale d’amendes en perspective.

Pour conclure, les micro entreprises vont rencontrer des contraintes supplémentaires qui devront les faire réfléchir soit à :

L’utilisation de ce logiciel micro entreprise est peut être obligatoire, il n’en reste pas moins qu’il peut vous être utile ! N’hésitez pas à consulter notre article dédié à la compta e commerce si vous souhaitez encore plus en apprendre sur le sujet ! A bientôt avec Dougs !

À propos de l'auteur : Sarah Jaouani est responsable de la comptabilité et cofondatrice chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.