Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !
Inscriptions →
Telephone04 28 29 62 62Telephone
Telephone
Menu

Créer son entreprise de plomberie : TOUT savoir pour devenir plombier

Tu sors d'une formation plomberie? Tu as une expérience dans le domaine et tu veux te lancer à ton compte en tant que plombier indépendant? Pose-toi les bonnes questions avant de te lancer. Quelles sont tes obligations en terme d'assurance? Quel type de société crée pour optimiser tes revenus? Je m'appelle Patrick, je suis expert-comptable et je suis le cofondateur de la Société d'expertise comptable à distance Dougs. Et je vais tout t'expliquer. Allez, c'est parti !

Retranscription de la vidéo "Créer son entreprise de plomberie : TOUT savoir pour devenir plombier"

Commençons par la base. Tu t'en doutes, un plombier, c'est un pro du bâtiment. Tu te demandes pourquoi je fais ce rappel? C'est très simple et surtout hyper important. En tant que professionnel du bâtiment, tu as l'obligation de souscrire à certaines assurances pour couvrir tes travaux et bien sûr protéger des clients.

Les assurances des professionnels du bâtiment : décennale et RC pro

D'abord, l'assurance décennale des BTP. C'est une garantie qui est faite pour chacun des travaux que tu réalises pendant dix ans. Cette garantie porte sur la durabilité des travaux. Pour faire simple, si tu réalises des travaux de tuyauterie chez un client et qu'un énorme dégât des eaux survient durant ce laps de temps, ton assurance prendra en charge les réparations. Elle est valable non seulement pour le propriétaire actuel, mais aussi pour les propriétaires suivants tant que les dix ans ne se sont pas écoulés. Ensuite, pense à prendre une assurance responsabilité civile professionnelle. Elle va protéger les dommages causés à un tiers. Plus concrètement, ça couvre les conséquences d'une erreur dans les travaux, comme une fuite qui mène à des inondations qui mènent à des dégâts des eaux. Sans ces assurances, tu t'exposes à des sanctions civiles, des dommages et des intérêts, et cetera. À la moindre faute commise, c'est pour ta pomme à 100 %. C'est pourquoi ces deux assurances sont, je te le rappelle, obligatoire.

Choisir le statut de ton entreprise de plomberie

Deuxième point auquel il faut réfléchir : le statut de ton entreprise. En tant qu'indépendant, tu as beaucoup de choix. Micro-entreprise, EURL, SASU. Mais alors, quelle forme juridique choisir ? Avant de répondre à cette question? Sache que nos équipes t'ont préparé un guide spécial sur la création d'entreprise. Alors n'hésite pas à te rendre dans la description pour y accéder. Le choix de ton statut va dépendre de tes ambitions. La micro-entreprise est la plus simple à créer, mais va te limiter en termes de chiffre d'affaires avec des plafonds très bas. Ce statut permet aux créanciers de ne s'attaquer qu'aux bien dits professionnels. Certains biens mixtes ne sont toutefois pas protégés. Plutôt déconseillé pour ton entreprise de BTP. Par contre, en EURL, entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, la séparation entre le patrimoine privé et le patrimoine professionnel est plus nette.

En EURL, tu seras TNS travailleur non salarié. Ce statut est aussi synonyme de charges sociales moins lourdes. Mais en contrepartie, la couverture sociale et la retraite sont moins favorables qu'un salarié ou assimilé salarié en SASU. C'est à toi de souscrire des contrats complémentaires pour améliorer cela. Cerise sur le gâteau, ils sont déductibles du résultat de ta société. Parlons donc de la SASU, société par actions simplifiée unipersonnelle. C'est une forme aussi intéressante pour les entreprises du BTP. En cas de faillite comme en EURL, tu n'engages que ton capital social mais surtout en SASU tu seras dirigeant assimilé salarié. Et ce qui est génial c'est que ce statut te permet d'avoir une couverture sociale et une retraite similaire à celle d'un salarié. Plutôt sympa, non? Évidemment, la contrepartie de cela est un taux de charges sociales nettement supérieur à celui d'un TNS.

Dougs t'aide à devenir plombier

Créer et gérer une ou une EURL peut s'avérer complexe. C'est là qu'on intervient. Chez Dougs, on s'occupe de tout, de la création de ton entreprise à la gestion de ta compta. Et pour t'accompagner à réussir, tu as accès à une application intuitive des chiffres en temps réel et du conseil en illimité.

Voilà, tu sais tout sur la création d'une entreprise de plomberie. Tu as encore des questions? N'hésite pas à contacter nos équipes sur Dougs.fr. Ou pose des questions commentaires, on répond à toutes les questions. Et pour plus d'astuces et de conseils sur la création et la comptabilité d'entreprise. N'oublie pas de t'abonner. Allez, à très vite chez Dougs.

Les guides pratiques de l’entrepreneur
Les voir tous  →
À lire aussi