Adhérer à un centre de gestion agréé (CGA) est-il obligatoire ?

Créez votre entreprise dès aujourd'hui avec un juriste Dougs

Découvrir l'offre →

Vous avez probablement déjà entendu parler du centre de gestion agréé (CGA). Vous ignorez cependant à qui ils se destinent et s’ils revêtent un caractère obligatoire ? Votre Expert-comptable Dougs vous explique les points clés.

Les avantages de cette adhésion

Vous n’avez aucune obligation à adhérer à un Centre de gestion agréé, et ce quelque soit la forme sous laquelle vous exercez votre activité : entreprise individuelle, société à l’IR, à l’IS… Cependant toutes les entreprises relevant de l’impôt sur le revenu (IR) et soumises à un régime réel d’imposition y trouvent des avantages fiscaux.

  • En premier lieu, le bénéfice fiscal ne subit pas de majoration systématique de 25%. Autrement dit, cela vous évitera qu’un bénéfice fiscal de 10.000 euros ne se transforme en 12.500 euros ;
  • Déduction intégrale du salaire du conjoint de l’exploitant du bénéfice fiscal ;
  • Mais aussi réduction d’impôt pour les frais de tenue de comptabilité par le CGA dans la limite de 915€.

Il faut savoir que si vous soumettez votre comptabilité à un Expert-comptable inscrit au tableau de l’ordre et ayant le visa fiscal, vous bénéficiez également de ces avantages fiscaux. Comme les CGA, ils peuvent se prévaloir du “visa fiscal”.

CGA obligatoire ?

Les missions d’un centre de gestion agréé

Le CGA a plusieurs missions :

  • Il doit veiller à la sincérité du résultat fiscal des entreprises ;
  • Examiner la cohérence entre le chiffre d’affaires et les déclarations de TVA ;
  • Commenter la situation financière de l’entreprise ;
  • Réaliser un compte rendu qui est transmis au service des impôts ;
  • Si besoin : effectuer les déclarations fiscales.

Il existe de nombreux CGA !

En conclusion, il est souvent plus judicieux de s’adresser directement à un Expert-comptable qui pourra davantage vous apporter de conseils dans la stratégie de votre entreprise, notamment par le fait qu’il ne limite pas ses missions aux structures soumises à l’IR. Si vous changez de régime d’imposition (IS), il restera votre interlocuteur unique.

Pour terminer, sachez qu’il est plus facile de changer d’Expert-comptable que de CGA puisque dans ce dernier cas vous allez devoir motiver votre décision auprès du nouveau centre.

À propos de l'auteur : Sarah Jaouani est responsable de la comptabilité et cofondatrice chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.