Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !Inscriptions →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !Inscriptions →

Chômage et validation de trimestres de retraite : comment ça marche ?

Vous connaissez une période de chômage avant la création de votre entreprise ? Validez-vous vos trimestres de retraite durant ce temps d’inactivité professionnelle ? Rassurez-vous, la réponse est “oui”. L’Assurance chômage est prise en compte pour la validation des trimestres retraite. Il faut toutefois remplir certaines conditions. Votre expert-comptable en ligne Dougs vous aide à y voir plus clair. 

Chômage : comment valider ses trimestres de retraite de base ?

La règle est simple : dès lors que vous êtes bénéficiaire de l’Assurance chômage de Pôle emploi, vous cotisez pour les trimestres de retraite correspondants à la période d’indemnisation. C’est le cas notamment des créateurs d’entreprise touchant l’aide de retour à l’emploi (ARE). Bonne nouvelle, non ?

Vous pourrez donc valider vos trimestres si vous bénéficiez d’une des allocations suivantes sur les périodes concernées :

  • Allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE),
  • Allocation de solidarité versée par l’assurance chômage (allocation de solidarité spécifique – ASS, allocation équivalent retraite – AER ou allocation temporaire d’attente – Ata),
  • Allocation spéciale du Fonds national de l’emploi (AS-FNE),
  • Allocation chômeurs âgés (Aca),
  • Allocation de conversion dans le cadre d’un congé de conversion,
  • Allocation de sécurisation professionnelle (ASP),
  • Allocation versée dans le cadre d’un congé de reclassement ou d’une cellule de reclassement.

Attention : le RSA n’ouvre pas de droit à la validation de trimestres de retraite.

Chômage indemnisé : combien de jours faut-il pour valider un trimestre de retraite ?

50 jours = 1 trimestre. En effet, tout bénéficiaire pourra valider un trimestre de retraite pour chaque période de chômage indemnisé de 50 jours consécutifs ou non. Le tout, dans la limite de 4 trimestres par an. Pôle emploi prend en charge le transfert de vos informations à la Caisse nationale d’assurance vieillesse.

Retraite et chômage : le cas des personnes non indemnisées

Pour les personnes non indemnisées, en situation de chômage volontaire, la validation des trimestres de retraite de base est possible, mais seulement pour certaines périodes :

  1. Lors de votre première période de chômage non indemnisé, continue ou non, si elle se limite à 1 an et demi. 
  2. Lors d’une période ultérieure de chômage non indemnisé de moins d’un an, si elle donne suite à une période de chômage indemnisé sans interruption. 

La deuxième limite est étendue à 5 ans dès lors que : 

  • vous êtes en mesure de justifier d’une durée de cotisation d’au moins 20 ans, 
  • vous avez 55 ans et plus à la date où vous ne bénéficiez plus de revenu de remplacement,
  • vous ne bénéficiez pas d’une allocation chômage. 

Bon à savoir : si vous effectuez une formation professionnelle tout en étant demandeur d’emploi non indemnisé, vous validez vos trimestres de retraite au même titre qu’un demandeur d’emploi indemnisé. 

La question des trimestres de retraite validés en période de chômage étant traitée, votre projet de création d’entreprise n’attend que vous ! La team Dougs vous accompagne pour donner vie à votre prochaine aventure professionnelle. 

Sarah Jaouani

Responsable de la comptabilité et cofondatrice

Voir son profil
logo

Qui est Dougs ?

Dougs est un cabinet d'expertise-comptable en ligne, inscrit à l'Ordre des experts-comptables, qui facilite la vie de milliers d'entrepreneurs pour qu'ils réussissent.

Découvrir Dougs →
Logo dougs.media
Le Média des entrepreneurs qui gèrent !