Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !
Inscriptions →
Telephone04 28 29 62 62Telephone
Telephone
Menu
Fiscalité
7min

LOA, crédit bail, emprunt, ou LLD : que choisir pour un VTC ?

LOA, crédit bail, emprunt, ou LLD : que choisir pour un VTC ?

Vous êtes chauffeur VTC ou vous souhaitez l’être ? Comment financer votre véhicule ? Devez-vous acheter à crédit, ou faire de la location ? Il y a des avantages et des inconvénients à chaque approche, et tout va dépendre de votre vision du métier. Il existe 3 façons de le faire. Un emprunt, un crédit bail (ou LOA) ou une location longue durée (LLD). Voyons donc la meilleure solution pour vous procurer un véhicule en VTC selon votre budget et vos ambitions.

Principe du crédit bail (leasing, LOA) pour un VTC

Démarrons par le crédit bail. Voici les principaux avantages : il y a peu d’apport et le calcul du coût mensuel est très simple. On parle indistinctement de leasing, crédit bail et LOA.

Le crédit bail est un montage qui finance l’acquisition d’un véhicule. Comment cela fonctionne-t-il ? Tout repose au début par une société spécialisée (Toutes les banques ont leur propre filiale de crédit bail). Cette société va faire l’acquisition de votre véhicule qu’elle va ensuite vous louer sur une durée de 12 à 60 mois. A savoir que vous aurez souvent un kilométrage maximum à respecter qui dépend du forfait", du montant versé mensuellement, pour l'utilisation du véhicule.

A l’issue du contrat de cette période, vous bénéficierez d’une option d’achat du véhicule. Le montant de l’option d’achat est souvent égal à la dernière mensualité. 

Pourquoi faire un crédit bail ou LOA pour les véhicules en VTC ?

Les avantages du crédit bail ou LOA (location avec option d'achat) sont essentiellement liés à l’aspect financier pour les dirigeants. En effet, le crédit bail vous offre un financement quasi total (hors loyer majoré) sur le prix du véhicule. La différence avec un emprunt traditionnel est que vous n’êtes pas dans l’obligation d’acheter le véhicule à la fin de la période mentionnée sur le contrat.

Cela s’explique notamment par la sécurité pour la société de crédit bail. En effet, le véhicule reste leur propriété. Cela se voit notamment sur la carte grise. Si la société prend en charge les frais d’entretien la plupart du temps, elle peut aussi récupérer le véhicule si vous ne respectez pas votre contrat. En cas de problème financier du locataire (retard de paiement excessif), la société de crédit bail récupère le véhicule et peut le revendre pour se rembourser. 

L’autre avantage reste l’absence de financement immédiat de la TVA. En effet, celle-ci est lissée sur la durée du crédit bail. Enfin, vous pouvez demander de payer un premier loyer majoré dans la perspective d’un achat.

Quels sont les inconvénients du crédit bail pour un chauffeur VTC ?

L’inconvénient majeur réside généralement dans le coût financier du crédit bail. Il est en règle générale plus élevé que le coût généré par un emprunt classique, ce qui va alourdir les frais d'exploitation de votre entreprise VTC.

Par rapport à une location longue durée, les échéances sont donc plus élevées. Cela est normal car le véhicule sera la propriété du chauffeur VTC à l’issue du contrat, sur option, mais sans obligation. Cependant, il est parfois plus facile financièrement pour un chauffeur débutant dans l’activité de VTC, de recourir à une LLD. N’hésitez pas à comparer avec un simulateur le coût de votre crédit bail, comparé à un achat direct du véhicule.

Regardons de plus près la location longue durée. Principaux avantages : peu d’apport, plus de garantie en cas d’immobilisation du véhicule et enfin facilité de calcul du coût mensuel.

Économisez du temps et de l’argent. Dougs s’occupe de votre compta à partir de 49€ par mois.
👉 Confier ma comptabilité à un expert-comptable

Principe de la LLD pour un VTC

La location longue durée est une bonne alternative à l’emprunt ou au crédit bail principalement utilisé pour financer votre VTC.

Le principe de la LLD est simple. Une société financière achète votre véhicule à votre place. Elle vous le loue ensuite sur une durée comprise entre 12 et 72 mois. En contrepartie, vous payez un loyer mensuellement. A la fin du contrat de LLD, vous restituez votre voiture à la société financière. Aucun rachat possible. Vous faîtes ce que vous voulez ensuite.

Attention bien évidemment à restituer votre véhicule en bon état. A défaut la garantie donnée servira à payer les éventuels dommages et réparations liées.

Pourquoi faire une location longue durée de voiture en VTC ?

C’est la solution préférée de toute entreprise qui démarre. Le loueur prend moins de risques. Si le loyer n’est pas versé, le véhicule est repris. Le système est beaucoup plus rapide qu’un emprunt classique car la carte grise n’est pas au nom du chauffeur du VTC mais au nom de la société financière.

C’est une excellente solution également d’un point de vue financier. La capacité d’investissement d’un VTC est en règle générale très limitée. Les véhicules sont chers à l’achat et la trésorerie limitée.

Avantages de la location longue durée pour chauffeurs VTC

La LLD présente des avantages par rapport à un achat du véhicule par votre société et un emprunt.

Commençons par l’aspect purement financier. Aucune banque ne vous suivra avec un emprunt classique si vous n’apportez pas suffisamment d’argent. Donc si vous n’avez pas d’apport significatif, il y a finalement peu de choix. La LLD s’adapte mieux à votre cas. L’argent nécessaire pour financer l’achat du véhicule (y compris l’avance de TVA) est financé à 100% par l’entreprise spécialisée. Vous aurez à assurer le dépôt de garantie. On vous restituera celui-ci à la fin du contrat.

En règle générale, le contrat contient les coûts liés à la maintenance, l’assurance et à l’assistance des véhicules. Vous le payez donc mensuellement. Les sociétés spécialisées savent que le véhicule sera ainsi mieux entretenu. Plus facile donc pour la revente. Vous prenez connaissance du loyer incluant toutes les prestations à l’avance. Vous connaîtrez ainsi mieux l’évolution de votre trésorerie.

Enfin, vous n’avez pas à vous soucier de la revente du véhicule. Vous pouvez ainsi vous concentrer sur votre business.

Inconvénients de la LLD pour les chauffeurs de VTC

Les avantages s’accompagnent également d’inconvénients.

Votre engagement est fixe. Pas question de baisse d’activité car vous aurez à assurer le loyer quoi qu'il arrive. A la différence d’un emprunt classique où vous pouvez vendre le véhicule et le rembourser, ce n’est pas possible avec les LLD. Vous devez aller jusqu’au bout de votre engagement.

Attention également à la distance kilométrique annuelle fixe. En cas de dépassement, les pénalités peuvent être très coûteuses.

Enfin, avec la baisse des intérêts d’emprunt, la LLD est peut être plus chère qu’une acquisition financée par emprunt.

Optimisez votre trésorerie

Suivez 18 actions de cette checklist et optimisez dès maintenant votre tréso !

Checklist

Peut-on faire une LOA en VTC sans apport ? 

Oui, vous pouvez faire un paiement en location avec option d'achat sans avoir un apport, même si le cas reste rare. La LOA est gérée par une société externe à la concession, qui aura ses propres conditions pour le contrat de crédit. S'il n'y a pas d'apport, n'oubliez pas qu'il y aura un dépôt de garantie qui couvre les éventuels dommages survenant pendant la location du véhicule, s'il doit être restitué. 

Volkswagen, Tesla, Toyota, Mercedes : quelle est la meilleure voiture pour faire une LOA en VTC ? 

Le choix de votre modèle de véhicule en VTC va tout simplement dépendre de la clientèle que vous recherchez, et vos capacités de remboursement. Les modèles les plus populaires chez les VTC en France sont la Peugeot 508 et la Citroen C5. Mais choisir une Tesla ou une Mercedes peut vous permettre d'attirer une clientèle de plus haut-de-gamme et professionnelle, avec un vrai bénéfice à votre activité de VTC. 

Sans compter que, dans le cas d’un véhicule électrique, le coût d’entretien après plusieurs années peut être élevé (changement de batterie par exemple) et il peut être plus intéressant de faire une location longue durée, ou location avec option d’achat. Cela vous laisse l’option de changer de véhicule une fois que de nouveaux modèles plus performants arrivent. 

Dans tous les cas, il est plus logique de commencer sa carrière de VTC dans un véhicule plus "grand public" pour attirer des clients particuliers et professionnels. 

Pour en savoir plus sur le métier de VTC, consultez notre dossier sur la comptabilité et fiscalité des VTC et la gestion de la TVA en VTC. Découvrez les tarifs de Dougs en détail pour gérer la compta de votre entreprise de VTC facilement.

Inscrivez-vous à la newsletter Dougs !
Émilie Fatkic

Expert-comptable

Entre deux sessions de conseil client, supervision de bilans comptables, management et formation de ses équipes, elle s’adonne à sa passion : la rédaction de contenus. Elle met sa plume et son expertise au service de sujets de fond sur la création d’entreprise et la comptabilité.

Les guides pratiques de l’entrepreneur
Les voir tous  →
Vous aimerez aussi