Financer son activité : le micro-crédit pour aider les indépendants

Votre compta, bilan inclus, pour 69€HT par mois

Découvrir l'offre →

Le statut d’indépendant a le vent en poupe ! Chaque année, plusieurs milliers d’employés et de chômeurs se lancent ainsi dans la création ou la reprise d’une activité, dans le but d’atteindre une certaine indépendance financière. Cependant, le chemin est parfois long et semé d’embûches, notamment en matière de financements. Heureusement, face à la réticence des banques, il existe des solutions qui permettent aux indépendants d’avoir des financements pour leur activité professionnelle. Parmi elles, le micro-crédit. De quoi s’agit-il ? En quoi le micro-crédit peut-il significativement aider les indépendants ? Nous faisons le point dans cet article !

Qu’est-ce que le micro-crédit ?

Mode de financement existant depuis plus de 30 ans, le micro-crédit désigne l’attribution de prêts de faible montant à des personnes ne pouvant bénéficier du système classique des prêts bancaires. Il a d’abord servi aux entrepreneurs dans les pays émergents avant de s’étendre sur l’ensemble des continents. Il permet désormais de financer des projets à la fois professionnels et personnels, y compris en France. Le micro-crédit peut également être présenté comme une alternative au découvert bancaire, et peut diminuer les frais.

Pourquoi avoir recours au micro-crédit quand on est indépendant ?

A priori, devenir indépendant ne requiert aucun apport de capital social. Un certain nombre de matériel et d’équipements sont cependant nécessaires pour bien se lancer et satisfaire les premières commandes. En fonction de votre activité, les besoins peuvent varier. Ils concernent la plupart du temps :

  • l’achat de logiciels, d’équipements et de stock de marchandises de départ ;
  • la location et l’aménagement de local ;
  • la souscription d’un contrat d’assurance responsabilité civile professionnelle ;
  • les dépenses liées à la publicité et à la communication ;
  • les frais de participation à divers salons et événements professionnels ;
  • l’acquisition d’une licence,
  • etc.

À défaut d’avoir de bonnes économies ou de bénéficier du soutien financier de vos proches, vous pouvez recourir à un apport financier extérieur tel que le micro-crédit. D’autant plus qu’en cours d’activité, des financements seront également à prévoir pour soutenir le développement de votre entreprise.

Checklist
Checklist gratuite :
Les 18 actions à mettre en place absolument pour optimiser votre trésorerie !
Mettez en place 3 de ces actions dès aujourd'hui et maîtrisez votre solde bancaire.
Télécharger la checklist
×
Téléchargez la checklist
Téléchargez la checklist indispensable « les 18 actions à mettre en place pour préserver votre trésorerie », mettez en place 3 de ces actions dès aujourd'hui et maîtrisez votre solde bancaire !

Le micro-crédit : une alternative intéressante aux banques 

Si le recours au financement bancaire semble naturel au moment de lancer son activité ou lorsqu’on souhaite développer son entreprise, les banques sont parfois frileuses en ce qui concerne le prêt aux indépendants. Plusieurs raisons justifient une telle réticence, notamment :

  • la non-assurance de la durabilité de l’activité ;
  • l’absence d’assurance chômage (pour les chômeurs) ;
  • le défaut de revenus fixes…

Autant de facteurs qui ne rassurent pas les banques, même si vous disposez du business plan le plus percutant qui soit. Par ailleurs, en tant qu’indépendant, d’autres paramètres ne jouent pas en votre faveur : présentation de fiches de paie récentes, trois derniers bilans… Pour faire face aux difficultés de financement bancaire, le micro-crédit se présente donc comme une solution de financement idéale pour vous aider.

Quels organismes proposent du micro-crédit ?

Il existe un large panel de propositions de micro-crédit, comme les plateformes de financement en ligne, qui sont les plus prisées. Le marché comprend des organismes privés, qui proposent des sommes d’argent pour aider les indépendants, mais également des organismes publics, qui proposent plusieurs milliers d’euros. 

En ce qui concerne les organismes privés, il existe des solutions 100 % en ligne telles que Finfrog,  une plateforme agréée de financement, qui permet aux indépendants de se lancer ou de développer leur activité. Avec ce type de financement, vous pouvez obtenir jusqu’à 600 euros de façon simple, rapide et efficace pour vos besoins professionnels. 

D’autres organismes publics accompagnent aussi les indépendants et auto-entrepreneurs dans leurs projets professionnels. L’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE) permet aux personnes qui n’ont pas accès au système bancaire traditionnel (allocataires des minimas sociaux et chômeurs) de créer leur propre entreprise, grâce au micro-crédit accompagné. Cette association défend l’idée que chacun, même sans capital et sans diplôme, peut devenir entrepreneur s’il est accompagné d’un soutien financier et humain. 

Nous espérons que cet article vous a aidé à y voir plus clair sur l’intérêt du micro-crédit. Vous êtes indépendant ? Vous souhaitez bénéficier d’une aide pour votre activité ? Pensez-y !

Marilyn Epee
À propos de l'auteur : Marilyn Epee est Content Manager chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.

Recevez les astuces indispensables pour que votre comptabilité vous serve enfin à quelque chose !

Pas de discours commercial, juste de vraies informations

Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès maintenant !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.