Apport et libération capital social SASU

  • Patrick Maurice
  • 12 juillet 2019
  • SASU

Créez votre entreprise dès aujourd'hui avec un juriste Dougs

Découvrir l'offre →

Lors de la création de votre SASU, vous serez obligé d’apporter votre capital social sous la forme d’apports en numéraire ou en nature ! Nous renseignons dans cet article les nombreuses règles liées à ces apports en capital social lors de la création de votre SASU. Le tour de la question sur l’apport et la libération de capital social en SASU, avec Dougs !

Introduction à l’apport capital social SASU

Le capital social peut se composer autant d’apports en numéraire que en nature. Il est utile de savoir qu’aucun minimum ne s’impose. Il se divisera en diverses actions, dépendant de la catégorie de la valeur attribuée à ces actions. L’associé unique sera seul détenteur de ces actions. Si vous exercez des apports en industrie dans votre SASU, alors celles ci n’entreront pas dans la composition du capital social. La création d’une SASU ne peut se faire sans apport en capital social par l’associé unique, consultez cet article si vous souhaitez auparavant en apprendre plus sur les SASU.

L’apport en numéraire dans une SASU

De quoi s’agit il ?

L’apport en numéraire, il s’agit d’apport de sommes d’argent par l’associé unique ; par la suite introduites au capital social de la SASU.

Libérer ses apports en numéraire

En tant qu’associé unique, vous serez obligé de libérer dès la constitution de votre capital la moitié de vos apports en numéraire. Vous devrez par la suite libérer en partie ou en totalité ce capital dans les 5 années à venir.

Cependant, libérer partiellement ces apports en numéraire présente quelques problèmes pour la SASU.

En effet, tant que les apports en numéraire ne sont pas libérés :

  • La SASU ne bénéficiera pas de taux réduit d’IS (15% au lieu de 28%);
  • Vous ne pourrez pas déduire les intérêts versés en compte courant d’associé ;
  • Les demandes de financement externes peuvent être plus compliquées à obtenir.

Réaliser un apport en numéraire

Suivant les 8 jours du versement, l’associé unique devra déposer son apport en numéraire sous le nom de la société en constitution. Vous disposez de plusieurs méthodes pour le réaliser, soit :

  • Sur un compte (au nom de la société) bloqué, auprès d’un établissement de crédit ;
  • A la caisse des dépôts et consignation ;
  • Chez un notaire ;
  • Dans une entreprise d’investissement habilitée à exercer l’activité de conservation et d’administration d’éléments financiers.

Dans la pratique, l’associé unique réalise un virement d’un montant égal à l’apport libéré, de son compte personnel vers le compte bloqué d’une banque. Lors de l’établissement du versement des fonds, vous devrez établir une liste des souscripteurs.

Le document en question doit détenir de multiples informations concernant l’associé unique, de l’apport et de la SASU. L’établissement recevant les fonds correspondants aux apports en numéraire vous remettra un certificat de dépositaire de fonds. En tant qu’associé unique, vous obtiendrez votre extrait Kbis, débloquant ainsi les fonds auprès de l’établissement après l’y avoir présenté. 

NB : Une réduction d’impôt sur le revenu concernant les apports en numéraire ?

Selon certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’IR concernant les apports en numéraire lors de la constitution de votre SASU.

Et pour l’apport capital social SASU en nature ?

Autre point important de cet article : l’apport en nature ! En quoi consiste il ? Comment le réaliser en SASU ? Tout d’abord, sachez qu’aucune réduction d’IR n’existe concernant les apports en nature.

Définissons l’apport en nature

Lorsqu’on parle d’apports en nature, il s’agit de biens amenés par un associé au capital social. On parle donc de : 

  • Biens incorporels ( par exemple : brevet, clientèle, fond de commerce, …) ;
  • Biens corporels ( par exemple : véhicule, immeuble, matériel, …) ;
  • Valeurs mobilières ;

Tout apport en nature doit par conséquent être l’objet d’une évaluation à l’intérieur des statuts de la SASU ou dans un acte d’apport. L’apport en nature doit ainsi pouvoir être l’objet d’une quantification monétaire et sa propriété ou sa jouissance doit être transférable.

Apport ou libération capital social SASU, comment les gérer ?

Comment se passe une libération capital social SASU des apports en nature ?

Comment libérer son capital social pour les apports en nature ? Dès la constitution de la SASU, les apports en nature doivent faire l’objet d’une libération immédiate. Il est en effet interdit de les libérer de manière partielle.

Qu’en est il de l’apport en nature ?

Vous pouvez faire un apport en nature de plusieurs manières :

  • L’apport en propriété : Transfert de la possession des biens apportés à la société ;
  • L’apport en jouissance : Accord de mettre à la disposition de la société les biens apportés. L’apporteur les récupère si la société vient un jour à disparaître. 
  • Et enfin, l’apport en usufruit : L’accord en usufruit confère à la société l’utilisation de ce bien , ainsi que l’ensemble des bénéfices que le bien en question peut générer.

Quelle est cette procédure ?

Avant tout, les apports en nature font l’objet d’une évaluation par l’associé unique.

Par la suite, les associés doivent élire un commissaire aux apports afin de pouvoir réaliser l’appréciation de la valeurs des biens apportés. Dans certains cas exceptionnels, l’associé unique peut également prendre la décision de ne pas en nommer.

Une fois ces deux étapes réalisées, vous devrez formaliser la réalisation des apports en nature dans les statuts ou le traité d’apport. Pour cela, vous renseignerez : l’identité de l’apporteur, la description des biens apportés, leur évaluation, ainsi que le nombre d’actions données en contrepartie. Le commissaire aux apports réalisera un rapport qui sera annexé aux statuts. L’acte constatant l’apport doit contenir un renvoi vers le rapport du commissaire.

Et enfin, une fois la SASU immatriculée, les transferts de propriété entre associé et société se conclu. L’ensemble des risques relatifs aux biens seront également transférés à ce moment.

Le cas de la sur/sous-évaluation d’un apport en nature

L’associé unique prend des risques pour tout éventuelle sous évaluation ou surévaluation. En effet, toute surévaluation peut être l’objet d’une sanction pénale. Via l’usage d’un commissaire aux apports, ce type de risque est plus limité.

Quel est le rôle du commissaire aux apports pour les apports en nature en SASU ? 

En cas d’apports en nature, vous pouvez dispenser votre société d’élire un commissaire au apports si vous respectez certaines conditions. Tout d’abord, aucun desdits apports ne doit dépasser les 30 000€ de valeur. Et la valeur des apports en nature ne doit pas dépasser la moitié du capital social.

Les cas exceptionnels lors d’apport en nature

Certains cas particuliers existent où vous devrez suivre une autre procédure plus complexe.

Cela concerne :

  • Les apports d’immeubles ; 
  • Les apports de droits au bail ;
  • Ainsi que les apports de fonds de commerce ou de fonds artisanaux ;
  • Et enfin les apports en brevet, marque, modèle ou dessins ;

Pour chaque exemple, il est recommandé de se faire aider d’un professionnel étant donné la difficulté de la situation.

Comment se déroule un apport d’un bien commun à une SASU ?

Prenons le cas d’un associé unique marié. S’il souhaite apporter un bien appartenant à la communauté ; il n’y a pas d’obligation à avertir son conjoint pour cela. Cependant, pour certains apports, le conjoint devra obligatoirement donner son accord. Comme par exemple l’apport en immeuble ou en fond de commerce.

La libération capital social SASU est donc un élément essentiel dont la compréhension est plus qu’impérative pour bien démarrer votre société ! Si vous avez d’avantages de questions concernant le montant et la libération de capital en SASU, alors consultez notre article !

À propos de l'auteur : Patrick Maurice est expert-comptable et cofondateur chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.