Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !Inscriptions →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !Inscriptions →

Le compte de résultat expliqué en 3 minutes chrono !

Vidéo

Le compte de résultat est un élément clé de votre comptabilité d’entreprise. C’est également un document reprenant de nombreuses informations essentielles à la bonne gestion de votre société. Pour vous aider à y voir plus clair, découvrez une vidéo dédiée au compte de résultat. 

Retranscription de la vidéo « Mieux comprendre son compte de résultat » :

“Le compte de résultat expliqué en moins de 3 minutes, c’est possible ? 

Vous connaissez le compte de résultat, c’est ce document qui accompagne le bilan. Vous le donnez une fois par an à l’administration fiscale. Mais au-delà de l’obligation, c’est également une source précieuse d’informations pour vous. 

En effet, le compte de résultat mesure à la fois vos produits et vos charges, c’est-à-dire votre activité au cours d’une période donnée. 

Cette période est appelée exercice comptable ou exercice fiscal. La durée est toujours d’une année à l’exception du premier exercice qui démarre à la date de la création et qui se termine à la première date de clôture.

Vous voulez tout savoir ? Allez c’est parti

L’essentiel du résultat 

Pour mieux appréhender la notion de résultat, il faut imaginer deux grandes colonnes : à gauche, les charges et à droite les produits. 

Les charges, c’est ce qui réduit le résultat. 

Pour schématiser, une grande partie de ces charges sont des dépenses. 

Les produits augmentent le résultat. C’est le chiffre d’affaires qui représente la plus grande partie des produits. 

Vous avez bien compris, d’un côté les charges et de l’autre les produits. 

Mais les concepteurs du compte de résultat ont voulu être plus précis. C’est pour cette raison qu’ils ont imaginé des sous-catégories que je vais représenter en traçant 3 lignes. 

Donc, le résultat se décompose en 3 sous-résultats.

Ce sont :

  • le résultat d’exploitation,
  • le résultat financier,
  • le résultat exceptionnel. 

On a terminé ? Non, il nous manque pour toutes les entreprises soumises à l’impôt société une soustraction : le fameux impôt sur les sociétés.    

Partie 1 : Le résultat d’exploitation

Bon, commençons par le début, le chiffre d’affaires. 

La première chose à savoir est que le compte de résultat représente toutes les opérations, que celles-ci soient encaissées ou pas encore. Par exemple, une facture que vous avez envoyée même non payée sera quand même rattachée à l’exercice comptable. C’est le principe de rattachement des produits qui sont générés au cours de l’exercice.

On retrouve également les autres produits qui peuvent être divers comme le remboursement d’assurance, les subventions d’exploitation, etc. 

S’agissant des charges, cela comprend  :

  • les achats de matières premières si vous êtes artisan, 
  • les frais de sous-traitance si vous donnez de la sous-traitance à d’autres personnes, 
  • les achats de marchandises si vous êtes commerçant.

Pour pratiquer votre activité, il vous faut également consommer des charges dites externes. J’entends par là le loyer, l’électricité, les frais d’assurance, les honoraires. 

Viennent ensuite les impôts et taxes, on retrouve la fameuse CFE (contribution foncière des entreprises). À ne pas confondre avec l’impôt sur les sociétés qui ne rentre pas dans cette catégorie d’impôt.

On a parlé des achats, on a parlé des charges externes, on a parlé d’impôt et taxes. C’est le moment de parler des charges de personnel. C’est à cet endroit que l’on va trouver les salaires bruts qui sont les bulletins de salaires de vos employés, mais également du vôtre. Et inévitablement, c’est également les charges patronales qui vont avec. 

Enfin, c’est également le moment de constater les dotations aux amortissements des immobilisations. Vous vous souvenez de l’achat d’un ordinateur qui vaut 2000 €. Il ne va pas être mis en moins dans le compte de résultat directement, son prix va être étalé sur plusieurs années. C’est cela qu’on appelle les dotations. 

Donc petite astuce : cela ne sert à rien d’acheter des ordinateurs ou d’autres immobilisations juste avant la fin de l’année en pensant que cela va réduire votre résultat.

Si le total de vos produits est supérieur aux charges d’exploitation, c’est un bénéfice d’exploitation. C’est un bon signe. Sinon, c’est une perte d’exploitation et cela, ça ne sent pas bon. 

Partie 2 : Le résultat financier

On retrouve dans le résultat financier les produits et les charges financiers. 

D’un côté, les produits financiers sont représentés par les dividendes et les plus-values sur la cession d’actions. 

De l’autre côté, les charges financières comprennent notamment les intérêts d’emprunt et les agios bancaires.

Partie 3 : Le résultat exceptionnel 

Comme son nom l’indique, le résultat exceptionnel ne comporte que des opérations jugées exceptionnelles. 

On retrouve la vente de vos immobilisations. Par exemple, la vente d’une voiture. 

S’agissant des charges exceptionnelles, on retrouve notamment les amendes.

Partie 4 : L’impôt sur les sociétés 

L’impôt sur les sociétés ne se calcule pas à partir d’un résultat comptable, mais d’un résultat fiscal. C’est justement sur ce résultat fiscal qu’on calcule l’impôt. 

Je vous invite à suivre la vidéo traitant de la méthode de calcul. 

Résultat final : Le résultat net 

On fait les comptes :

Résultat d’exploitation + Résultat Financier + Résultat exceptionnel – Impôt sur les sociétés = Résultat net. 

C’est sur ce résultat net, qu’une fois par année, vous devrez approuver les comptes lors d’une assemblée générale.

On fait les comptes :

Résultat d’exploitation + Résultat Financier + Résultat exceptionnel  = Résultat net. » 

Retrouvez notre article de blog sur le compte de résultat « Compte de résultat, comment s’y prendre?« 

Et n’hésitez pas à aller voir toutes les vidéos de la chaine YouTube de Dougs !

Patrick est cofondateur et CEO de Dougs. Expert-comptable de profession, expert conseil en création et reprise d’activité, il détient le Prix du Meilleur mémoire d'expertise comptable. Entrepreneur passionné, il partage régulièrement ses connaissances en intervenant dans des établissements supérieurs reconnus (X, HEC).

logo

Qui est Dougs ?

Dougs est un cabinet d'expertise-comptable en ligne, inscrit à l'Ordre des experts-comptables, qui facilite la vie de milliers d'entrepreneurs pour qu'ils réussissent.

Découvrir Dougs →
Logo dougs.media
Le Média des entrepreneurs qui gèrent !