Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !Inscriptions →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !Inscriptions →

Plan “1 jeune 1 solution” : 4 000 € pour l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans

Bonne nouvelle : afin de favoriser l’emploi des jeunes et leur entrée dans la vie professionnelle en cette période de crise, le gouvernement met en place le plan « 1 jeune 1 solution ». Dans le cadre de ce dispositif, les structures embauchant un jeune de moins de 26 ans ont la possibilité de bénéficier d’une aide d’un montant pouvant s’élever à 4 000 €. Vous envisagez de recruter ? C’est le moment : le plan « 1 jeune 1 solution » est effectif depuis le 1er août 2020 et jusqu’au 31 janvier 2021 !

Mon entreprise est-elle éligible ?

Les entreprises du secteur privé et les associations peuvent bénéficier de l’aide à l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans (AEJ). Nous vous recommandons néanmoins de vérifier votre éligibilité en contactant le numéro vert mis en place par le gouvernement : 0 809 549 549 (gratuit).

À quel montant d’aide puis-je prétendre ?

L’aide peut s’élever à 4 000 € maximum par salarié à temps plein. Son versement s’effectue trimestriellement et s’étale sur 1 an maximum. 

Par exemple, si vous recrutez en septembre 2020 un jeune de 24 ans à temps plein rémunéré 1 900 € brut par mois, vous pouvez bénéficier d’une aide de 4 000 € brut qui compensera le montant de ses cotisations pour une année complète.

Si vous embauchez pour une durée limitée et/ou à temps partiel, vous pouvez également bénéficier d’une aide, mais cette dernière sera réduite. Elle sera en effet calculée proportionnellement au temps de travail et à la durée du contrat.

Voir plus d’exemples dans le dossier de presse #1jeune1solution

Optimisez votre trésorerie

Suivez 18 actions de cette checklist et optimisez dès maintenant votre tréso !

Checklist

Comment bénéficier de l’aide ?

Pour bénéficier de l’AEJ (aide à l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans), il vous suffit d’en faire la demande sur la plateforme web de l’Agence de Service et de Paiement (ASP), en ligne depuis le 1er octobre 2020.

Besoin d’un coup de main pour remplir le formulaire de demande d’aide ? L’ASP met à votre disposition un tutoriel complet pour vous guider. Vous le trouverez en cliquant juste ici :

⚠️ Attention, vous devez impérativement faire les démarches dans les 4 mois suivant la date d’embauche du salarié

J’ai déjà embauché un jeune : puis-je tout de même bénéficier de l’aide ?

Si vous avez embauché un ou plusieurs jeunes de moins de 26 ans depuis le 1er août 2020, vous devez alors faire votre demande dès que possible. En effet, le délai pour effectuer la demande d’aide a déjà commencé à courir depuis l’embauche. Il vous reste donc peu de temps.

En revanche, si vous avez embauché un ou plusieurs jeunes de moins de 26 ans avant le 1er août 2020, vous n’êtes pas éligible à l’AEJ.

J’envisage d’embaucher un jeune de moins de 26 ans 

Si vous comptez embaucher un ou plusieurs jeunes de moins de 26 ans à partir du mois d’octobre 2020 et avant le 1er février 2021, vous pourrez alors faire votre demande d’aide dès le lendemain de la date d’embauche et dans la limite des 4 mois suivant cette date.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’aide à l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans ?

Contrat 

Si votre structure est éligible, il vous suffit de conclure soit un CDI (avec condition de maintien dans l’effectif pendant 3 mois au moins à compter de l’embauche) soit un CDD de 3 mois minimum.  

Salaire

Vous pouvez convenir d’une rémunération allant jusqu’à deux fois le montant du SMIC horaire, soit 20,30 € brut de l’heure pour 2020. Au-delà, vous ne pourrez pas bénéficier de cette aide.

⛔️ Conditions restrictives

  • Vous ne devez pas avoir procédé à un licenciement économique sur le poste concerné par l’aide depuis le 1er janvier 2020.
  • L’aide n’est pas cumulable avec une autre aide de l’Etat liée à l’insertion, l’accès ou le retour à l’emploi dont bénéficie le jeune salarié concerné. Par exemple, cette aide ne peut pas être perçue pour les périodes pendant lesquelles le salarié est placé en activité partielle.
  • Afin de lutter contre les fraudes, vous devrez fournir chaque trimestre à l’ASP une attestation justifiant de la présence du salarié dans votre entreprise.

Où me renseigner ?

👉 Pour en savoir plus sur le dispositif “1 jeune 1 solution”, dont dépend l’aide à l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans, n’hésitez pas à consulter le dossier complet à disposition sur le site du Ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion

👉 Si vous avez besoin d’assistance dans votre démarche ou d’un conseil sur votre situation, le gouvernement a mis en place un numéro vert (gratuit) : 0 809 549 549.

N’oubliez pas, l’aide à l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans est exceptionnelle et expire le 31 janvier 2021. Alors ne tardez pas !

Etienne Folque

Juriste en droit social

Voir son profil
logo

Qui est Dougs ?

Dougs est un cabinet d'expertise-comptable en ligne, inscrit à l'Ordre des experts-comptables, qui facilite la vie de milliers d'entrepreneurs pour qu'ils réussissent.

Découvrir Dougs →
Logo dougs.media
Le Média des entrepreneurs qui gèrent !