Le capital social doit-il être versé en totalité lors de la création de la société ?

La question du versement du capital social lors de la création de ta société se pose assez rapidement. Tu ne sais pas de quoi il en retourne ? Qu'est-ce que le capital social ? Faut-il le verser partiellement ou intégralement. Quel est le bon montant du capital social ? Patrick, expert-comptable et CEO de Dougs, t'explique tout, en 1 minute top chrono !

Retranscription de la vidéo "Faut-il verser la totalité du capital social à la création de la société ? On t'explique en Short !"

Le capital social ne doit pas nécessairement être versé en totalité lors de la création de la société.

En SASU, il est nécessaire de verser au moins 50% du capital social au début.

Par exemple, si tu souhaites que le capital social de ta SASU soit à 10 000 €, il faut verser au minimum 5 000 € lors de la création.

Par contre, en EURL, il suffit de libérer 20% du capital social.

Donc, si on reprend l’exemple du capital à 10 000 €, cela fait 2 000 €.

Mais, attention à 2 points :

  • Tu dois verser le solde du capital social dans un délai de cinq ans maximum ;
  • Tu ne peux pas bénéficier du taux réduit d’IS tant que ton capital n’est pas intégralement libéré. Donc, ton taux d’IS sera de 25% et non pas de 15%.

L’astuce du jour ?

Prévois un capital plus faible et verse la totalité directement ! 500 € suffisent généralement pour un capital social d’une société qui débute.

À bientôt chez Dougs !

Besoin de soutien dans tes démarches ? Découvre comment Dougs peut t'aider !

logo

Qui est Dougs ?

Dougs est un cabinet d'expertise-comptable en ligne, inscrit à l'Ordre des experts-comptables, qui facilite la vie de milliers d'entrepreneurs pour qu'ils réussissent.

Découvrir Dougs →
Logo dougs.media
Le Média des entrepreneurs qui gèrent !