Rémunération du président de SASU en 2022 : salaire minimum et optimal

Vous êtes président de SASU ? Votre rémunération de président de SASU est un sujet important qui soulève de nombreuses questions. Combien votre salaire va couter à votre entreprise ? Quelles charges sociales ? Quel salaire minimum ? Quel salaire optimal ? Qu'est-ce que la taxe PUMA ? Patrick, expert-comptable et co-fondateur de Dougs, répond à toutes ces questions. On y va !

Retranscription de la vidéo "Rémunération du président de SASU en 2022 : salaire minimum et optimal"

Bonjour à toutes et à tous. Bienvenue dans cette nouvelle animation. Une animation que l'on a dédiée au président de SAS et de SASU. Et plus spécialement à quelque chose qui les attire, la rémunération, la rémunération du président de SAS et de SASU. Pourquoi il faut avoir un minimum ? Et quelle est la rémunération idéale ? C'est ce que l'on va regarder maintenant. Alors pour ceux et celles qui ne me connaissent pas, je m'appelle Patrick, je suis le co-fondateur de la société Dougs qui est une société d'expertise comptable à distance et je vais avoir le plaisir de dérouler ce programme avec vous.

Combien se rémunérer quand on est président de SASU ?

Alors juste avant de commencer un petit point qui est super important. C'est une question de compréhension au moment tout simplement de se verser des rémunérations. La rémunération a quelque chose de particulier. Elle va vous coûter cher en matière de charges sociales, on le verra juste après le slide d'après. Mais il y a un point très important, c'est que plus vous allez vous rémunérer, plus vous allez réduire le montant de votre impôt sur les sociétés. C'est pour cela que lorsqu'on compare des dividendes qui se donnent après le résultat et après la fiscalité, et bien ce n'est pas la même chose que de se donner avant la réduction d'impôt sur les sociétés.

Le coût des salaires et des charges sociales en SASU

On commence tout de suite par la première partie le coût des salaires et des charges. Là, c'est le moment ou vous allez sortir, je suppose, vos mouchoirs pour bien comprendre. En fait, la rémunération que vous allez toucher, je suis parti d'un salaire de 100 € nets. 100 € nets, c'est le montant vous savez quand vous avez un bulletin de salaire qui se trouve juste en bas, juste avant, bien évidemment, l'impôt sur le revenu. Et en haut, il y a le salaire brut. Et ce qui fait la différence entre le salaire brut et le salaire net, et bien ce sont les revenus salarials. Ça veut dire que pour avoir 100 € nets, il vous faut avoir 128 € de salaire brut. Sur ce salaire brut va être calculé les charges patronales, c'est à dire à peu près 45 %, ça fait 58 €.  Donc quand on additionne 100 + 28 + 58 €, cela revient à 186 €. Ces 186 €, c'est le coût total que vous allez devoir payer pour avoir vos 100 € nets mais nets avant impôt sur le revenu.

Mais ces trois éléments là, qui sont considérés comme des charges, vont réduire le montant de la base imposable et donc vous allez faire ce qu'on appelle une économie d'impôt sur les sociétés. Une économie qui va être entre 28 €, si votre impôt sur les sociétés est à 15 % c'est à dire jusqu'au 38 120 premiers euros de bénéfices, et 25 % si votre bénéfice est au delà de 38 120 €. Cela signifie, pour faire très clair, que pour avoir 100 € nets, et bien ça coûtera réellement à la société après impôt sur les sociétés un coût de 139 € jusqu'à 158 €. Voilà quel est le vrai salaire pour un président.

Mention spéciale pour les créateurs et bénéficiaires de l'ARE

Une mention spéciale pour les créateurs et tous ceux qui bénéficient notamment de l'ARE. Je rappelle que vous n'avez pas une nécessité de vous verser une rémunération si vous touchez l'ARE. Mais certains d'entre vous, qui font des démarrages très importants et qui veulent réduire notamment la base, qui veulent écrêter la fiscalité, peuvent très bien se rémunérer au niveau de la rémunération et ainsi permettre à l'ARE d'être rallongé. C'est à dire que Pôle emploi tiendra compte de la rémunération que vous avez eu et va réduire le montant de la base de votre indemnité journalière de chômage. Mais vous les restituera et, par exemple, et bien si vous touchez 2 000 €, je simplifie évidemment mes propos. Si vous avez 2 000 € nets par mois au niveau du chômage, et bien le fait de vous verser 4 000 €, par exemple une prime, pole l'emploi vous retiendra deux mois, mais vous les restituera après. Si bien que votre durée auprès de Pôle emploi de l'ARE, au lieu de durer 24 mois, va durer 26 mois. Voilà ce que je voulais vous dire sur ce point qui est précis.

Qui est concerné par un minimum de salaire en SASU ?

Troisième point qui est concerné par un minimum de salaire ? Alors, qui est concerné ? Et bien toutes les autres personnes qui ne bénéficient pas de l'ARE puisque Pôle emploi, indirectement, cotise pour vous auprès de la sécurité sociale, de la retraite et plein d'autres choses. Donc là tous ceux qui bénéficient de l'ARE ne vont pas être concernés par ce que je vais dire, par ce minimum. Ils peuvent quand même l'écouter parce que l'ARE cessera à un moment donné et ce sera important. Les gens qui ont un autre job et qui se rémunèrent par ailleurs, qu'ils soient micro-entrepreneurs, qu'ils soient gérant majoritaire, qu'ils aient tout simplement un autre salaire dans une autre société ou tout simplement les gens qui sont retraités ne sont pas concernés par ce minimum.

Alors pourquoi on parle d'un minimum de salaire ? Parce que, tout simplement, il y a quand même trois points qui sont importants. La validation des trimestres de retraite, la taxe Puma et les indemnités journalières. Et ce que je vous propose, c'est de vous faire comprendre en 2022, quels sont les impacts.

Alors, le SMIC, on est au mois de février 2022, est à 10,57 €. Alors pourquoi je parle du SMIC ? Parce que tout simplement, lorsque vous faites 10,57 multiplié par 600 heures, et bien vous obtenez la somme de 6342. En fait, en France, lorsqu'on veut valider quatre trimestres de retraite par année qui est le maximum pour faire très simple, et bien, vous êtes tenu d'avoir cotisé sur une base brute de 6342 en 2022.

Peut être que ce chiffre va évoluer. Donc si vous voulez rester tranquille et ne pas tout le temps regarder la valeur du SMIC, partez sur une base de 6 500 € bruts et vous serez tranquille. Donc lorsque vous vous allouer la somme de 6 500 € bruts, soit sous une forme de deux bulletins de salaire trois, quatre, cinq, six jusqu'à douze bulletins de salaire. Et bien si vous avez dépassé cette somme de 6342, et bien vous êtes tranquille, vous aurez validé quatre trimestres de retraite.

Alors pourquoi on parle de validation de trimestres de retraite ? Parce que tout simplement. Lorsque aujourd'hui en France, on veut obtenir une retraite à taux plein, il faut aller jusqu'à 67 ans. Et si vous voulez travailler moins que 67 ans tout en bénéficiant d'une retraite à taux plein, eh bien, il faut avoir validé la totalité des trimestres de retraite, à savoir 43 ans actuellement en France.

Moralité de l'histoire si vous avez des trous, et bien vous serez obligé de travailler peut être jusqu'à 65, 66 voire jusqu'à 67 ans, alors que peut être vous auriez pu vous arrêter à 62 si vous aviez pensé notamment à valider vos trimestres de retraite. 6 342 €, c'est du brut, ce n'est pas du net, d'accord. Et ça, c'est un point qui est important. J'en ai profité pour tous les présidents de SASU qui ont aussi par ailleurs une micro entreprise à côté. Et bien les deux peuvent se cumuler. Et donc si parallèlement vous avez une micro-entreprise et que vous faites par exemple 13 000 ou 10 000 €, tout dépend si vous faites du négoce ou si vous faites plutôt de la prestation de services. Et bien sur, ça vous permettra de valider vos trimestres de retraite et vous n'aurez pas besoin de vous verser ce salaire en tant que président. Maintenant, si vous faites, je simplifie, 5000, mais il faudra penser à faire au moins 4 000 € de salaire brut et comme ça, vous serez tranquille.

Parfois, il y a des questions qui m'arrivent aussi où des personnes sont en cours d'année et au bout de six mois, ont atteint par exemple, je ne sais pas, 8 ou 9 000 € grâce l'ARE. La question, ça se calcule par année civile. Et donc s'ils ont réussi à valider par un moyen ou par un autre cette somme là. Il n'y a pas besoin de se redonner des bulletins de salaire, sauf bien évidemment si vous en avez envie. Là, je viens de vous parler de la validation des trimestres de retraite.

Il y a quelque chose d'un peu plus piégeux c'est la taxe Puma. Alors la taxe Puma, c'est une amende, d'accord ? Ça s'appelle taxe mais c'est une amende. C'est une amende pourquoi ? Parce que tout simplement, la France veut que l'intégralité des personnes qui bénéficient de charges sociales puissent eux-mêmes contribuer. Et donc ce qu'ils ne veulent pas, ce que la France ne souhaite pas, ce sont toutes les personnes qui ont par exemple des revenus fonciers, des dividendes ou des grosses sommes à côté et qui veulent utiliser le système de sécurité sociale sans contribuer. Et donc à partir du moment ou vous avez un net imposable. Là, c'est un peu plus compliqué le net imposable. Si on regarde le bulletin de salaire, c'est la somme qui se figure juste en bas. Et si vous additionnez tous vos bulletins de salaire et que vous arrivez à 8 230 € nets imposables sur une année civile pour un foyer fiscal, que vous soyez célibataire ou mariés, peu importe si vous êtes 2 c'est 8 230 €.

Si vous êtes seul, c'est toujours 8 230 € nets imposables. Ça correspond peu ou prou à 11 000 € brut à l'année. Et bien si vous avez cette somme là, vous n'aurez pas à payer la taxe Puma.

Par contre, si vous avez moins et que parallèlement vous avez des revenus qui sont supérieurs à 21 000 €, pour simplifier, en 2022, c'est à dire par exemple des rentes, des loyers, des dividendes. Et bien dans ces cas là, l'Etat transmettra votre déclaration de revenus à l'Urssaf parce qu'ils estimeront que avoir eu moins que 8 230 € de base imposable et avoir eu plus que 20 568 €, et bien, il y aura une amende qui sera égale à 6,5 % du montant global de vos recettes fiscales. D'ou l'idée de bien en tenir compte de telle façon à ne pas vous faire attraper sur ce point là.

Troisième point les indemnités journalières. Les indemnités journalières, c'est quoi ? Et bien, ce sont des indemnités que le dirigeant va recevoir s'il est malade. Et lorsqu'il est malade les indemnités journalières peuvent être versées. Ce sont des sommes financières qui sont données par la Sécurité Sociale mais à la condition que vous ayez eu 21 500 € bruts dans l'année.

Si vous n'avez pas eu 21 500 € bruts dans l'année, mais que vous avez eu au moins sur les six derniers mois, 6750, c'est bon, ça fonctionnera. Par contre, prenons un exemple, vous démarrez au mois de janvier et au bout de six mois, vous n'avez que 10 000 € par exemple et que vous tombez malade. Et bien ça ne fonctionnera pas parce que, tout simplement, vous n'aurez pas dépassé les 10 750 € bruts sur l'année.

Là j'ai parlé en fait un petit peu des minima que vous deviez avoir pour pouvoir soit validé vos trimestres de retraite, soit éviter de payer la taxe plus bas, soit éventuellement pour pouvoir percevoir vos indemnités journalières.

Quel est le salaire optimal à se verser en SASU ?

On va parler de choses un peu plus sympathiques maintenant, c'est le salaire optimal. Le salaire optimal, vous savez, le mot optimum optimiser signifie avoir une sorte de rapport qualité prix. Le problème en France, il est relativement simple. Actuellement, 50 % des sommes que vous allez cotiser ne vous bénéficieront jamais. Elles bénéficieront à la collectivité par un esprit de solidarité et certainement pas à vous.

Et donc plus vous aurez de sommes importantes, plus vous ferez office effectivement de solidarité. C'est pour ça que je vais essayer de vous démontrer qu'on peut avoir ce que j'appelle moi des cotisations sociales bénéfiques. Ça signifie en fait des sommes que vous allez pouvoir vous verser, enfin versées à l'Etat, mais qui vous bénéficieront à vous. Et de distinguer la partie que l'on peut appeler les cotisations sociales de solidarité. Traduire par là que, tout simplement, ce sont des sommes que vous versez à fonds perdus.

Alors, sans plus attendre, quelle est la somme brute que vous devez vous verser pour avoir le montant optimal ? Et bien, ça va se situer entre 2 800 € et 3 400 €. Pourquoi je dis 2800 et 3400 ? Je vais vous expliquer pourquoi. C'est bien des sommes mensuelles et c'est bien des sommes bruts. Mais parce que tout simplement la retraite de base, on peut dire que jusqu'à 3 400 € ça marche. Et au delà, quand vous donnez 3500, 4 000, 5 000 €, et bien ça bénéficiera cette fois à la solidarité. C'est pour ça que je dis qu'à la fin, il n'y a que des cotisations, il n'y a aucune prestation dont vous pouvez bénéficier.

La retraite complémentaire, donc c'est à dire l'Agirc et l'Arrco, il n'y a pas de limite. Mais encore une fois de plus, pourquoi aller se donner beaucoup de rémunération quand on sait qu'une très faible part ira vers la retraite complémentaire et les autres iront vers la retraite de base ou vers des indemnités journalières ou vers des congés maternité, etc. Qui sont quand même limitées quoi qu'il arrive.

Et donc l'idée, l'option si on veut vraiment améliorer sa retraite, et bien il faut penser à des retraites de capitalisation. Ça veut dire que ce sont des retraites qui ne sont pas obligatoires, ce sont des retraites qui sont facultatives. Et pour les indemnités journalières par exemple, jusqu'à 2 800 €, c'est le point de bascule. C'est à dire que que vous gagnez 2 800 € brut ou vous gagnez 1 million d'euros, quoi qu'il arrive, vous serez toujours indemnisé sur 2 800 € bruts. C'est pour ça que jusqu'à 2 800 € bruts, ce que l'on peut dire, c'est que ça fonctionne et au delà, c'est encore des cotisations, mais certainement pas des prestations. Pour les pensions d'invalidité, le point de bascule, c'est à 3 400 €. Et pareil. Au delà, vous payez uniquement que des cotisations. Bref, ça ne va pas vous servir à grand chose.

Voilà, c'est tout ce que je voulais vous dire pour justement, que vous puissiez tenir compte à la fois du minimum et à la fois du salaire optimal.

Je vous dis à très vite chez Dougs, n'hésitez pas à nous interroger, n'hésitez pas à vous inscrire directement sur nos webinars et je vous dis à très vite ! Au revoir.

logo

Qui est Dougs ?

Dougs est un cabinet d'expertise-comptable en ligne, inscrit à l'Ordre des experts-comptables, qui facilite la vie de milliers d'entrepreneurs pour qu'ils réussissent.

Découvrir Dougs →
Logo dougs.media
Le Média des entrepreneurs qui gèrent !