L’ ACRE 2019 , l’aide des créateurs et repreneurs d’entreprise en 2019

Créez votre entreprise dès aujourd'hui avec un juriste Dougs

Découvrir l'offre →

Qu’est-ce que l’exonération Accre ? (ACRE en 2019)

En premier lieu, l’ ACRE 2019 constitue une aide destinée principalement aux jeunes de moins de 25 ans et aux demandeurs d’emploi. Elle a pour but d’aider les créateurs ou les repreneurs d’entreprise. En revanche, cette aide ne se verse pas. Elle est donc représentée par une exonération de cotisations sociales pendant 12 mois. Elle est utile aux gérants de SARL ou d’EURL, notamment ceux qui ne se versent pas de rémunération la première année. Ainsi, l’ ACRE en 2019 limite le montant des cotisations sociales à moins de 2.000 euros. C’est le principe même du RSI qui aboutit systématiquement aux versements de cotisations même en l’absence de salaire. Dans le cas de la SASU ou SAS, un dirigeant qui ne se se paie pas n’a aucune cotisation sociale à verser. A ce titre, voir l’article SAS ou SARL

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’Accre ?

  • Les demandeurs d’emploi indemnisés ou susceptibles de l’être.
  • Les demandeurs d’emploi non indemnisés, inscrits 6 mois au cours des 18 derniers mois au Pôle emploi.
  • Les bénéficiaires de l’allocation temporaire d’attente (ATA).
  • Les bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique (ASS).
  • Les personnes âgées de 18 ans à moins de 26 ans.
  • Les personnes de moins de 30 ans reconnues handicapées ou qui ne remplissent pas les conditions de durée d’activité antérieure pour ouvrir droit aux allocations chômage.
  • Les bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active), ou leur conjoint ou concubin.
  • Les titulaires d’un contrat d’appui au projet d’entreprise (Cape), s’ils remplissent l’une des conditions ci-dessus.
  • Les bénéficiaires de prestation partagée d’éducation de l’enfant (PrePareE)
  • Ainsi que les salariés repreneurs de leur entreprise en difficulté (dans le cadre d’une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire).
  • Et aussi les personnes créant une entreprise dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV).
  • Et enfin à partir du 1er janvier 2019,  une « année blanche » de cotisations sociales est accordée à tous les créateurs et repreneurs d’entreprises. Mais avec des conditions de ressources. 
accre

Seront exonérés,

Dans les deux cas, quel que soit leur nouveau statut, les cotisations (patronales, et salariales pour les assimilés salariés) correspondant :

  • à l’assurance maladie, maternité, invalidité, décès,
  • aux prestations familiales,
  • à l’assurance vieillesse de base .

Restent dues,

les cotisations relatives à la CSG-CRDS, au risque accident du travail, à la retraite complémentaire, au Fnal, à la formation professionnelle continue et au versement transport.

À propos de l'auteur : Patrick Maurice est expert-comptable et cofondateur chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.