Combien gagne un consultant à son compte ?

Votre compta bilan inclus pour 69€HT par mois

Découvrir l'offre →

combien gagne un consultant à son compte ? C’est une question légitime que tout créateur se pose avant le grand saut. La réponse n’est pas si simple et elle dépend bien évidement de plusieurs facteurs comme l’activité mais également le statut juridique.

Ainsi, pour illustrer nos propos, nous avons retenu un certain nombre de seuils d’activité et simulé quelques hypothèses.

Combien gagne un consultant à son compte avec un chiffre d’affaires de 50 000 euros ?

Contexte : vous êtes dans une situation de début d’activité. Vous hésitez entre le micro-entrepreneuriat et la société ?  Si vous percevez Pôle Emploi, montez une société soumise à l’Impôt sur les sociétés de type SAS, SASU, EURL IS ou SARL. Ainsi, vous  cumulez vos indemnités versées par Pôle Emploi et vous conservez le chiffre d’affaires dans votre société. Cela s’appelle l’ACCRE et l’ARE.

Si vous ne percevez pas Pôle Emploi, la micro entreprise peut être une solution. En effet, le coût des cotisations sociales est très faible. Cependant, pas de déduction possible de charges, retraite à terme limitée, faible indemnité en cas de maladie, pas de récupération de la TVA sur les frais engagés. Bref, la micro entreprise n’est pas chère dans son fonctionnement, mais la restitution sociale ne l’est pas non plus.

Vous êtes consultant en EURL IS avec 50 000 euros de chiffre d’affaires.

Nous retenons pour hypothèse les frais suivants à l’année :

  • 7 500 euros de charges externes de type indemnités kilométriques, assurances, loyer, …,
  • 500 euros de CFE.

Il vous restera donc 42 000 euros que vous consacrez à votre rétribution. Les charges sociales étant de 46%, le montant maximum de votre rémunération nette annuelle sera de 28 767 euros. Soit 2400 euros nets mensuellement.

A ce stade, le bénéfice de la société sera égal à zéro.

Combien gagne un consultant à son compte ? - Dougs

Vous êtes consultant en SASU à l’IS avec 50 000 euros de chiffre d’affaires.

Nous retenons pour hypothèse les frais suivants à l’année :

  • 7 500 euros de charges externes de type indemnités kilométriques, assurances, loyer, …,
  • 500 euros de CFE.

Il vous restera donc 42 000 euros que vous consacrez à votre rétribution. Les charges sociales sont supérieures. Comptez 45% de charges patronales et 22% de retenues salariales. Vous ne pourrez bénéficier d’aucun avantage social comme la réduction sur les bas salaires du fait de votre statut de dirigeant à l’exception de l’éventuelle ACCRE si vous en bénéficiez la première année. Le montant maximum de votre rémunération nette annuelle sera de 22 593 euros. Soit 1880 euros nets mensuellement.

A ce stade, le bénéfice de la société sera égal à zéro.

Vous observez que la différence avec la SARL à l’impôt sur les sociétés est flagrante. Cependant, les indemnités journalières sont supérieures en cas de pépin avec le statut de salarié.

À propos de l'auteur : Patrick Maurice est expert-comptable et cofondateur chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.