Combien gagne un Kinésithérapeute ?

Combien gagne un Masseur Kinésithérapeute ? Vous souhaitez vous installer en qualité de Kiné et vous vous posez la question de savoir combien vous allez gagner et pouvoir vous verser comme salaire ?  L’Expert Comptable 100% connecté va vous donner des chiffres concrets. 

Les résultats / salaire Kinésithérapeute

Tout d’abord, la plupart des Kinésithérapeutes travaillent à leur compte et exercent sous une forme fiscale BNC (Bénéfice non commerciaux). En d’autres termes, ils exercent en entreprise individuelle en opposition à l’exercice en société. Chaque année, les Kinésithérapeutes sont tenus de produire une déclaration fiscale dénommée 2035 qui recense notamment le résultat de l’année civile. C’est par cette déclaration que sont tirées des statistiques. Dougs, société d’expertise comptable, gère intégralement votre comptabilité et votre liasse fiscale avec une offre spéciale professions libérales. 

Un Kiné exerçant sous forme BNC ne se donne pas un salaire mensuel à la différence d’un salarié. Il effectue des retraits que l’on appelle prélèvements. On pourrait donc qualifier ces prélèvements de rétribution mais on ne peut pas disposer de statistiques précises en la matière.

Dans le compte de résultat, on retrouve en premier le chiffre d’affaire annuel. Au risque d’enfoncer des portes ouvertes, nous rappelons que le chiffre d’affaires encaissé ne constitue pas le bénéfice. En effet, il sert d’abord à payer les charges (notamment les frais de véhicule, l’URSSAF, la caisse de retraite, le loyer du cabinet, les frais de téléphone, le matériel et bien d’autres dépenses…). Lorsque l’on a déduit l’intégralité des dépenses, on obtient le bénéfice. On pourrait croire que le bénéfice est la somme que peut prendre le Kinésithérapeute. Et bien non ! En effet, le montant du remboursement de l’emprunt n’est pas compris dans les dépenses : seules les charges financières de l’emprunt le sont.

Donc reprenons, avec un peu de mathématiques :

Bénéfice – remboursement d’emprunt – investissements autofinancés = montant que pourrait s’allouer le Kinésithérapeute.

Autant dire que cela réduit réellement les capacités à se rémunérer.

Chiffre d’affaires et bénéfices moyens des Kinésithérapeutes libéraux

La moyenne de chiffre d’affaires net d’un Kinésithérapeute est d’environ 70.000 euros / an. Il s’agit d’une moyenne qui cache des divergences entre les Kinésithérapeutes. Pour 100 euros de recettes, un Kiné va dépenser :

  • Redevances de collaboration : 17 euros
  • Charges sociales : 13 euros
  • Frais de déplacements : 7 euros
  • Autres frais : 10 euros
  • Impôts et taxes : 4 euros

Il lui restera environ 49 euros de résultat. Soit à peu près la moitié de son chiffre d’affaires pour rembourser son emprunt, autofinancer l’achat de certains investissements et se rémunérer.

Ces chiffres cachent une autre réalité non retranscrite :

  • le nombre d’heures de travail qui est souvent beaucoup plus important que celui réalisé par les salariés.
  • l’absence de congés payés ;
  • les risques de maladie mal indemnisés.

Cette réalité n’est pas propre aux Kinésithérapeutes mais à tout entrepreneur qui choisit de devenir son propre patron.

À propos de l'auteur : est expert-comptable et cofondatrice chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs : l'Expert Comptable en ligne qui vous simplifie vraiment la vie. À partir de 49€/mois.