Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !
Inscriptions →
Telephone04 28 29 62 62Telephone
Telephone
Menu
Comptabilité
13min

Tout savoir sur la comptabilité analytique

Obtenir le guide sur les charges

Tout savoir sur la comptabilité analytique

La comptabilité analytique est une discipline clé dans le monde des affaires, offrant une vision approfondie des résultats financiers d'une entreprise. Elle est un aspect essentiel de la comptabilité générale, permettant une gestion précise et efficace. Grâce à cet outil, les dirigeants peuvent examiner en détail les performances de leurs entreprises et identifier les zones de performance. Découvrons ensemble ce qu'est réellement la comptabilité analytique, ses principes, ses méthodes de calcul et son utilité.

Définition de la comptabilité analytique

La comptabilité analytique, aussi appelée comptabilité d'exploitation interne, est une méthode de traitement des données financières. Elle vise à offrir une vision détaillée des activités et résultats d'une entreprise. Basée sur la comptabilité générale, la comptabilité analytique permet d'identifier les coûts associés à chaque activité ou produit et d'analyser la rentabilité de ces derniers. Elle sert à évaluer les performances économiques de l'entreprise, identifiant les zones de performance et de non-performance. En somme, c'est un outil précieux pour la prise de décision en matière de gestion.

Économisez du temps et de l’argent. Dougs s’occupe de votre compta à partir de 49€ par mois.
👉 Confier ma comptabilité à un expert-comptable

Comprendre les principes de la comptabilité analytique

Les principes de la comptabilité analytique reposent sur une analyse détaillée des coûts et des revenus. Cette approche se concentre donc sur les performances financières de chaque activité ou produit de l'entreprise.

  • Décision et contrôle de performance : La comptabilité analytique aide à la prise de décision en fournissant une vue précise des coûts engagés et des résultats obtenus. Elle sert également à contrôler l'efficacité des différentes activités.
  • Calcul de coûts : L'un des objectifs principaux est de calculer les coûts des différentes fonctions de l'entreprise, que ce soit pour un produit, un projet ou une prestation.
  • Analyse de rentabilité : Elle permet d'évaluer la rentabilité de chaque activité, en comparant les coûts engagés aux revenus générés.
  • Organisation : L'information détaillée obtenue grâce à la comptabilité analytique facilite l'organisation et la mise en place de stratégies pour améliorer la rentabilité.
  • Indicateurs de performance : Elle sert à définir et suivre des indicateurs de performance (KPIs) pour chaque activité ou produit, afin de mesurer leur efficacité et leur contribution au résultat de l'entreprise.

L'adoption de ces principes permet d'améliorer le pilotage de l’activité et l’étude de sa rentabilité.

Optimisez votre trésorerie

Suivez 18 actions de cette checklist et optimisez dès maintenant votre tréso !

Checklist

La différence entre la comptabilité analytique et générale

Qu'est-ce que la comptabilité générale ?

La comptabilité générale, aussi appelée comptabilité financière, est une méthode de tenue des comptes qui vise à enregistrer l'ensemble des transactions, entrées et sorties d'argent, effectuées par une entreprise. Votre expert-comptable s'occupe de la saisie, du classement et du contrôle des opérations en termes d'entrées et de sorties d'argent. Son rôle principal est de fournir une image fidèle de la situation financière et du patrimoine de l'entreprise, à travers les éléments du bilan comptable et le compte de résultats. Il suit un cadre réglementé pour assurer la comparabilité et la compréhension des informations fournies aux clients et tiers tels que les investisseurs, les banques ou l'administration fiscale.

Qu'est-ce que la comptabilité analytique ?

La comptabilité analytique est une discipline qui se base sur la comptabilité générale, mais qui va plus loin dans l'analyse des données financières. Son but est de déterminer les coûts de chaque activité ou produit de l'entreprise et d'évaluer leur rentabilité. Elle s'articule autour de différentes méthodes de calcul, comme la méthode des coûts complets, qui prend en compte les coûts directs et indirects, ou encore la méthode ABC (Activity Based Costing) qui repose sur l'identification des activités et des inducteurs de coût.

Cette discipline est essentielle pour le contrôle de gestion et la prise de décision stratégique dans l'entreprise. Elle permet notamment de localiser les zones de performance et de non-performance et de déterminer les leviers de croissance.

Quelle est la différence entre comptabilité financière et comptabilité analytique ?

Pour faire la distinction entre comptabilité générale et analytique, plusieurs critères peuvent être utilisés.

Objectifs : La comptabilité générale a pour but de fournir une vision globale de la situation financière de l'entreprise. Elle est principalement destinée à des acteurs externes comme les banques ou l'administration fiscale. À l'inverse, la comptabilité analytique, destinée aux acteurs internes de l'entreprise, vise à évaluer la rentabilité des activités et à aider à la prise de décision.

Données utilisées : La comptabilité générale enregistre, classe et contrôle les opérations financières globales. Par contre, la comptabilité analytique utilise ces mêmes données pour les analyser de manière plus détaillée et précise.

Réglementation : La comptabilité générale suit un cadre réglementé pour assurer la comparabilité et la compréhension des informations. La comptabilité analytique est plus flexible, elle utilise différentes méthodes de calcul comme la méthode des coûts complets ou la méthode ABC.

Ces points fondamentaux permettent de distinguer clairement ces deux disciplines comptables.

L'analyse de votre compta chez Dougs

Si Dougs ne propose pas un service de comptabilité analytique, vous avez néanmoins l'assistance d'experts en comptabilité, fiscalité, social, juridique et patrimoine pour interpréter vos résultats et prendre des décisions. Votre trésorerie et vos stocks ne sont plus à l'équilibre ? Votre imposition grimpe d'une année sur l'autre ? Vous voulez connaître les aides et assurances indispensables pour soutenir ou protéger votre entreprise en cas de soucis ? Être client Dougs, c'est avoir une ligne directe avec des professionnels qui vous répondent par un chat privé et sécurisé en vous donnant les outils pour améliorer votre gestion, votre rémunération, et faciliter la vie des entrepreneurs.

L'importance de la comptabilité analytique en gestion

La comptabilité analytique joue un rôle crucial en gestion. Grâce à son approche fine et détaillée, elle facilite la prise de décision stratégique et le contrôle de gestion. Une gestion précise des coûts permet d'identifier les zones de non-performance et de définir des leviers de croissance.

  • Elle offre une vue claire du fonctionnement interne de l'entreprise, en se basant sur les données issues de la comptabilité générale.
  • Elle permet de déterminer la rentabilité d'un produit, en comparant les coûts engagés aux revenus générés.
  • Elle aide à superviser et contrôler les dépenses, grâce à une surveillance précise des coûts.
  • Elle facilite la gestion et le pilotage de l'entreprise, en aidant à définir et à suivre les indicateurs de performance (KPIs).

L'importance de la comptabilité analytique en gestion réside donc dans sa capacité à offrir une gestion précise et efficace des ressources de l'entreprise.

Le rôle du comptable dans la comptabilité analytique

Dans la comptabilité analytique, le comptable joue un rôle essentiel. Il est responsable de l'élaboration et du maintien de systèmes de comptabilité analytique pour suivre les coûts et les revenus associés à chaque activité de l'entreprise.

  • Imputation des coûts : Il attribue les coûts directs et indirects aux activités appropriées, en utilisant les [unités d'œuvre] et les [bases d'évaluation] pertinentes.
  • Analyse des coûts et des revenus : Il analyse les coûts et les revenus pour évaluer la rentabilité de chaque activité, aidant ainsi à identifier les zones de performance et de non-performance.
  • Suivi des indicateurs de performance : Il définit et suit les indicateurs de performance (KPIs) pour chaque activité ou produit, en utilisant la comptabilité analytique comme source d'informations.
  • Support à la prise de décision : Il utilise les données de la comptabilité analytique pour fournir des informations précises et détaillées qui soutiennent la prise de décision stratégique.

Il est à noter que le rôle du comptable en comptabilité analytique nécessite une formation solide en comptabilité, ainsi qu'une compréhension approfondie des techniques de comptabilité analytique et des besoins spécifiques de l'entreprise.

Comment apprendre la comptabilité analytique

Les cours disponibles pour apprendre

Pour apprendre la comptabilité analytique, plusieurs cours sont à votre disposition. Vous pouvez par exemple opter pour le "Cours complet pour apprendre la comptabilité Analytique", qui comme son nom l'indique, offre une formation exhaustive sur le sujet. Pour ceux qui préfèrent une approche plus spécifique, "Comptabilité Analytique : Cours-Résumé-Exercices-examens" permet d'allier théorie et pratique.

Si vous êtes plutôt visuel, les cours sur YouTube comme "COURS HYPER-COMPLET ! COMPTABILITÉ ANALYTIQUE" ou "La comptabilité analytique - les bases indispensables" pourraient vous convenir. Pour un apprentissage à votre rythme, des cours en ligne gratuits sont proposés par des sites tels que Lacompta.org.

Enfin, si vous préférez avoir à portée de main un support écrit, des PDF téléchargeables comme "cours de comptabilité analytique avec exercices résolus" ou "34 La comptabilité analytique: supports de cours - Cours-Gratuit" pourraient vous être utiles.

Chacun de ces cours a pour objectif de vous familiariser avec les concepts clés de la comptabilité analytique, tels que le Prix de vente, le Processus de fabrication, le Taux de marge, le Point mort, etc.

Il est à noter que la date de publication de ces cours varie, il peut donc être utile de vérifier cette information pour s'assurer de la pertinence des données.

L'utilisation d'un logiciel de comptabilité analytique

L'utilisation d'un logiciel de comptabilité analytique permet de faciliter et d'automatiser plusieurs tâches. De nombreux logiciels spécialisés sont disponibles sur le marché. Ces outils offrent une gamme variée de fonctionnalités, tels que :

  • Le découpage des sections et postes illimités, pour un filtrage précis des informations.
  • La création d'axes analytiques pour affiner l'analyse de la rentabilité.
  • La gestion de la trésorerie en temps réel pour anticiper les besoins en liquidités.
  • La possibilité d'enseigner la comptabilité de manière ludique et interactive.

Chaque logiciel a ses propres spécificités et c'est à l'utilisateur de choisir celui qui répond le mieux à ses besoins. Il est recommandé de prendre en compte plusieurs critères lors du choix, tels que les fonctionnalités offertes, la facilité d'utilisation, le coût, la possibilité de formation, etc.

Comment se présente la comptabilité analytique ? 

Pour illustrer la comptabilité analytique, prenons l'exemple d'une entreprise qui fabrique deux types de produits : A et B. Les coûts de production comprennent les matières premières, la main-d'œuvre et les frais généraux.

  • Produit A : Il nécessite des matières premières d'un coût total de 1000€ et 10 heures de main-d'œuvre (à 15€ l'heure). Les frais généraux sont estimés à 300€ par produit. Le coût total de production du produit A se calcule donc comme suit : 1000€ (matières premières) + 150€ (main-d'œuvre) + 300€ (frais généraux) = 1450€.
  • Produit B : Pour ce produit, les matières premières coûtent 2000€ et il faut 20 heures de main-d'œuvre (à 15€ l'heure). Les frais généraux sont estimés à 400€ par produit. Le coût total de production du produit B est donc : 2000€ (matières premières) + 300€ (main-d'œuvre) + 400€ (frais généraux) = 2700€.

Ainsi, grâce à la comptabilité analytique, l'entreprise peut déterminer le coût de production de chaque produit et prendre des décisions en conséquence, comme ajuster les prix de vente et optimiser les coûts de production. Sans compter que la compta analytique peut vous permettre d’identifier un produit à la marge insuffisante qui est noyé dans la marge des autres produits, dans le cadre d’une comptabilité générale.

L'imputation et le calcul en comptabilité analytique

Qu'est-ce que l'imputation ?

L'imputation en comptabilité analytique est le processus d'attribution des coûts aux activités qui les ont générés. Cette opération permet une classification des postes budgétaires, essentielle pour une analyse financière détaillée.

Il existe deux types principaux d'imputation :

  • L'imputation directe : elle concerne les coûts facilement rattachables à une activité ou un produit, comme les matières premières dans une entreprise de production.
  • L'imputation indirecte : elle concerne les coûts qui ne peuvent pas être attribués directement à une activité ou un produit, comme les frais généraux de l'entreprise. Ces coûts sont généralement répartis selon des critères tels que le temps de travail, les volumes de production, etc.

L'imputation est une étape cruciale de la comptabilité analytique car elle permet de calculer le coût de revient des produits ou des services, et donc d'évaluer leur rentabilité.

Comment calculer le coût de revient ?

Pour calculer le coût de revient en comptabilité analytique, plusieurs éléments doivent être pris en compte. Premièrement, il faut déterminer les coûts directs, qui correspondent aux dépenses directement attribuables à la production d'un bien ou service. Cela inclut notamment le coût des matières premières et les frais de main-d'œuvre directe.

Ensuite, les coûts indirects doivent être répartis. Ces coûts, qui ne peuvent pas être liés directement à un produit spécifique, sont souvent distribués en fonction de clés de répartition pertinentes. Ces coûts peuvent inclure des frais généraux tels que les coûts administratifs et les frais d'entretien.

La somme des coûts directs et la part des coûts indirects attribuée à chaque produit ou service donne le coût de production. À ce montant, on ajoute les frais de distribution et d'administration pour obtenir le coût de revient.

Il existe différentes méthodes pour calculer le coût de revient, notamment :

  • La méthode des coûts complets
  • La méthode des coûts partiels
  • La méthode du direct costing
  • La méthode ABC
  • La méthode des coûts cibles

Chaque méthode a ses propres spécificités, et le choix dépendra du modèle économique de l'entreprise et de ses besoins en matière de comptabilité analytique.

La notion de centre de coût

Dans la comptabilité analytique, le centre de coût est une unité au sein de l'entreprise qui a la responsabilité de contrôler les coûts. 

Le centre de coût peut être un département, un projet ou toute autre entité qui génère des coûts. Il faut donc définir pour chaque centre quels sont les coûts contrôlables, c'est-à-dire, ceux sur le montant desquels le responsable du centre peut exercer une action.

La méthode des centres d'analyse ou la méthode des coûts complets est souvent utilisée pour déterminer le coût de l’unité d’œuvre d’un centre en divisant la somme de ses frais, indirects par définition, par le nombre de ses unités d’œuvre.

Cette approche favorise la détermination d'un prix normal ou satisfaisant et permet d’apprécier la performance de chaque produit, activité ou prestation dans la performance globale de l’entité.

L'application de la comptabilité analytique dans une association

La comptabilité analytique est tout aussi pertinente pour une association que pour une entreprise. Elle aide à la gestion précise des ressources, à l'identification des activités rentables et non rentables, et à la prise de décisions éclairées.

  • Gestion des ressources : L'association peut suivre en détail ses dépenses et recettes par activités ou projets, permettant ainsi une utilisation optimale de ses ressources financières.
  • Identification des activités rentables : Grâce à la répartition des coûts et des revenus en fonction de critères préétablis, l'association peut déterminer les activités qui sont équilibrées et celles qui ne le sont pas.
  • Prise de décision : La comptabilité analytique facilite la prise de décisions concernant l'orientation des activités de l'association, l'évolution ou la poursuite de certaines activités, ou encore la recherche de financement.

Présentation du bilan et du budget en comptabilité analytique

La présentation du bilan et du budget peut aussi bénéficier d'une comptabilité analytique, pour interpréter ce qui mérite votre investissement, et ce qui n'est pas profitable. 

En effet, le bilan donne une photographie de la situation financière de l'entreprise à un moment donné. Il se compose de deux parties : l'actif, où figurent les biens et les droits de l'entreprise, et le passif, qui recense les ressources financières. La comptabilité analytique permet d'aller plus loin en reclassant les éléments du bilan pour une analyse détaillée.

Le budget, quant à lui, est un outil de prévision des recettes et dépenses pour une période future. Les données issues de la comptabilité analytique sont utilisées pour l'élaboration du budget et l'explication des écarts qui peuvent en résulter.

Ces deux éléments sont essentiels pour :

  • Suivre et contrôler la gestion financière de l'entreprise
  • Prendre des décisions stratégiques éclairées
  • Évaluer la performance économique de l'entreprise.

Besoin de faire la lumière sur votre bilan et votre budget ? Chez Dougs, le service comptable est à votre service pour analyser vos documents comptables et prendre les bonnes décisions. 

Inscrivez-vous à la newsletter Dougs !
Émilie Fatkic

Expert-comptable

Entre deux sessions de conseil client, supervision de bilans comptables, management et formation de ses équipes, elle s’adonne à sa passion : la rédaction de contenus. Elle met sa plume et son expertise au service de sujets de fond sur la création d’entreprise et la comptabilité.

SCI
10min
La comptabilité de la SCI : tout ce que vous devez savoir
Comptabilité Bitcoin – comment enregistrer comptablement le Bitcoin ?
Le prix de votre comptable VTC : 79 euros
Les guides pratiques de l’entrepreneur
Les voir tous  →
Vous aimerez aussi