ARE : les différés d'indemnisation

Vous vous demandez en combien de temps vous allez toucher votre ARE (aide de retour à l'emploi) via votre Pôle emploi ? Tout dépend des différés d'indemnisation ARE ! De quoi s'agit-il ? Il est entre autres question de délai d'attente. On vous explique tout dans cette vidéo dédiée car on sait que c'est un sujet important pour votre retour à l'emploi ! Focus.

Retranscription de la vidéo "ARE : Les différés d'indemnisation - Tout savoir sur l'aide de retour à l'emploi 💸"

Bonjour à tous. Dans cette vidéo, je vais vous expliquer les différés d'indemnisation ARE que Pôle emploi vous appliquera.

Introduction

Parce que oui, une fois que vous avez rempli les conditions générales pour obtenir un chômage indemnisé, il faut savoir une chose : vous ne recevrez pas immédiatement vos ARE, vos allocations au retour à l'emploi, à la suite de votre inscription à Pôle emploi. Pourquoi ? Précisément en raison de ces différés d'indemnisation ARE. On peut en faire 2 grandes catégories.

Accédez à des formations éligibles au crédit d’impôt formation

👉 Découvrir la Dougs Academy maintenant

Le délai d'attente de l'ARE

Catégorie numéro un : le délai d'attente. Qu'est-ce que c'est ? Un délai qui est applicable systématiquement et il est de 7 jours. Ça sera le délai depuis votre inscription à Pôle emploi qui sera incompressible avant d'obtenir les fameuses ARE. Ça, c'est la première catégorie.

Les différés d'indemnisation de l'ARE

Deuxième catégorie, ça va être le différé d'indemnisation de l'ARE. Très classiquement, c'est lorsque :

  • Vous avez touché une indemnité compensatrice de congés payés ;
  • Ou bien lorsque votre ancien employeur vous a versé une indemnité de départ qui est supérieure au minimum légal.

Tout cela, ça va générer une somme d'argent et Pôle emploi va considérer que ça va être du salaire tout simplement, et que tant que vous avez du salaire, eh bien il n'est pas nécessaire de verser des ARE.

Donc, en fonction de ces différés d'indemnisation ARE, du montant de ces sommes, votre prise en charge par Pôle emploi, le versement des ARE par Pôle emploi, sera décalée dans le temps.

Prenons un exemple. J'ai conclu une rupture conventionnelle avec mon employeur et à ce titre, je suis éligible aux ARE. Comme on l'a vu tout à l'heure, il y aura forcément un délai d'attente incompressible de 7 jours. Premier différé.

Deuxième différé ARE : les indemnités de congés payés. J'ai reçu 640 € de congés non pris. Il va falloir les convertir en jours. Et pour y arriver, il va falloir se baser sur le SJR, le salaire journalier de référence. Si vous ne savez pas ce que c'est que le SJR, il y a une vidéo qui est dédiée au montant de l'ARE dans laquelle on explique ce que c'est !

Pour convertir 648 € en jours de différé, il suffit de diviser 648 par le SJR (par 38). Ça nous fait 17 jours, 17 jours de différé supplémentaire. Arrive ensuite le différé qui est lié aux indemnités de rupture supra légale. Et dans notre exemple, on a 1 437 €.

Alors, comment convertir ces 1 437 € en jours de différé ? Eh bien, il faut le diviser par un montant forfaitaire qui est de 95,8. Et on obtient le nombre de jours. Et si on fait le calcul, ça nous fait 14 jours.

Donc on voit qu'avant de toucher nos fameux ARE, il va falloir faire le cumul de tous ces délais, ce qui nous fait au total un différé de 38 jours, 38 jours avant de pouvoir bénéficier de l'allocation Pôle emploi. C'est un paramètre à prendre en compte !

C'est tout pour moi. Je vous dis à très bientôt pour une prochaine vidéo. Tchao !

👉 Vous avez aimé la vidéo ? Géniale ! Je vous propose d'aller voir directement la prochaine vidéo "Peut-on cumuler l'ARE et salaire du dirigeant ?" en cliquant ici ou tout simplement d'aller vous abonner sur YouTube pour en voir davantage.

À très vite !

Besoin de plus de renseignements ?

Découvrez comment notre équipe peut vous aider !

Les guides pratiques de l’entrepreneur
Les voir tous  →
À lire aussi