Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !
Inscriptions →
Telephone04 28 29 62 62Telephone
Telephone
Menu

Connaître les différences entre BÉNÉFICE et TRÉSORERIE

Rémunération
9min
Cash Flow : Comprendre, calculer et utiliser le flux de trésorerie
Comptabilité
8min
Comment fonctionne la comptabilité de trésorerie ? Principe, avantages et inconvénients
Comptabilité
2min
Différence entre la trésorerie et le résultat

Tu es entrepreneur et tu es perdu entre bénéfice et trésorerie. Tu te demandes si c'est la même chose? Eh bien, je peux te le dire tout de suite. Non, ce n'est pas la même chose. Je m'appelle Patrick, je suis expert-comptable et je suis le co-fondateur de la société d'expertise comptable à distance Dougs et je vais tout t'expliquer. C'est parti!

Retranscription de la vidéo "Connaître les différences entre bénéfice et trésorerie"

Tout d'abord, le bénéfice, c'est quoi? À la clôture de ton exercice comptable, l'un des indicateurs indispensables pour le pilotage de la performance de ton activité, c'est le résultat. Il met en évidence la valeur gagnée ou perdue par l'entreprise au cours de l'année et s'obtient tout simplement en prenant ton chiffre d'affaire moins tes charges. Si c'est positif, il s'agit d'un bénéfice. C'est super, tu as fait une belle année. A contrario, s'il est négatif, c'est ce qu'on appelle un déficit.

Définition et explication du bénéfice

Attention, certains produits et charges, sans impact financier immédiat, entrent également en jeu dans ce calcul. C'est le cas notamment des reprises et des dotations aux amortissements, de la variation des stocks ou des provisions pour dépréciation des créances clients. Ce sont des produits ou des charges qui ne représentent aucune réelle dépense ou réel d'encaissement, mais qui ont un impact réel sur la valeur que tu génères. Pour respecter le principe comptable d'indépendance des exercices, il convient de rattacher les factures d'achats et de ventes datées d'avant la clôture de l'exercice, mais non réglées à l'exercice traité. Le flux financier n'apparaît pas, de la même manière que pour les produits et les charges fictives. Enfin, il faut savoir que ton résultat est calculé hors taxes sans tenir compte de la TVA. Comme tu l'as compris, ton résultat c'est la différence entre toutes tes charges décaissés ou pas et tous les produits encaissés ou pas, rattachés à l'exercice traité. Il n'y a pas de substance physique, c'est une donnée obtenue après une succession de manipulations comptables.

Définition et explication de la trésorerie

Parlons de trésorerie. Là, pour le coup, c'est une vraie substance physique puisque c'est tout simplement la somme d'argent disponible sur le compte bancaire de ton entreprise. Elle est utilisable dans l'immédiat. C'est en fait le solde de ton compte en banque. Elle s'obtient par différence entre ce que tu as encaissé sur ton compte bancaire, comme ton chiffre d'affaires TTC, les subventions d'exploitation, le versement d'un prêt à la banque et ce que tu as décaissé à savoir tous les achats de matières, de matériel, le paiement de tes charges sociales, les échéances d'emprunt ou encore le paiement de la TVA. À la différence du résultat, il va falloir prendre en compte la TVA, ce qui n'impacte pas ta trésorerie. Ce sont les charges qui, en réalité, n'engendrent pas de décaissements. Par exemple les dotations aux amortissements, des immobilisations ou les dépréciations du stock, et cetera. On commence à y voir plus clair. Tu comprends bien qu'en étant chef d'entreprise, il est fondamental de bien maîtriser la différence bénéfice / trésorerie.

L'important de faire la distinction entre bénéfice et trésorerie

Alors pourquoi c'est dangereux de confondre les deux? Ce n'est pas parce que ton entreprise fait des bénéfices qu'elle a forcément de la trésorerie. Inversement, ce n'est pas parce que ton entreprise est en perte qu'elle n'a pas de trésorerie. Pour assurer la pérennité de ton entreprise, il faut avoir une vision financière sur ces chiffres pour pouvoir prendre les meilleures décisions et pouvoir anticiper les éventuels coûts. La confusion peut amener à mal gérer ton entreprise et peut même t'amener à la cessation de paiements qui implique par la suite une liquidation judiciaire. Très clairement, on n'a pas envie d'en arriver là. Par exemple, si tu venais à te verser, en rémunération, la totalité de ton solde en banque en croyant que c'est du bénéfice, tu te retrouverais rapidement dans l'impossibilité de régler tes charges comme l'Urssaf ou ton impôt sur les sociétés.

Autre exemple si tu ne tiens pas compte du bénéfice calculé par ton comptable et que tu acceptes un contrat avec un gros client impliquant l'achat de matière pour la réalisation du chantier, alors que tu n'as pas de trésorerie, tu vas vite te retrouver bloqué et tu ne pourras pas honorer le travail demandé. Anticiper tout ça, c'est indispensable. Il faudra dans ce cas demander un acompte à ton client pour financer au moins la matière dans un premier temps. Du coup, la maîtrise des concepts détermine ton aptitude à prendre les bonnes décisions pour bien gérer ton entreprise et bien la développer. Si tu veux en savoir plus, je t'invite à t'abonner à la chaîne et à regarder nos autres vidéos. N'hésite pas à poser tes questions en commentaire, on y répond tous les jours et viens nous voir en webinar pour rencontrer nos équipes et avoir des réponses à tes questions en direct. A très vite chez Dougs.

Les guides pratiques de l’entrepreneur
Les voir tous  →
À lire aussi