Pourquoi les Cash-Flows sont importants ?

Votre compta bilan inclus pour 69€HT par mois

Découvrir l'offre →

Tout d’abord, un entrepreneur ne vit pas avec son compte de résultat mais avec l’argent qui rentre et qui sort de son entreprise. Ainsi, les Cash-Flows sont un élément essentiel dans la vie de l’entreprise. En effet, ils déterminent la capacité de la société à investir et à payer ce qu’elle doit. Aussi, voyons ensemble comment la notion de cash flow se comprend à travers un exemple

Cash-Flows # CAF

Ainsi, il ne faut pas confondre la CAF avec le cash-flow. En effet, la CAF représente le résultat auquel on a retiré tous les éléments non monétaires. Dans un article relatif à la CAF, un exemple est traité afin de mieux appréhender ce concept. Néanmoins, l’idée est de calculer un résultat à l’ancienne méthode, à savoir sans notion de dotation aux amortissements ou de reprise.

Ainsi, le Cash- Flow est différent de la CAF. Dans la réalité, c’est un prolongement comme vous allez le voir à travers cet exemple issu de l’article sur la CAF. Repartons d’un résultat net de 17.000 euros et d’une CAF de 22.000 euros.

+ Montant du bénéfice net17.000 €
+ Dotation aux amortissements5.000 €
= CAF 22.000 €
cash-flow

Exemple de calcul

Nous supposons donc que la croissance de l’entreprise a amené l’entreprise a augmenté ses créances clients de 2.000 euros. C’est ce que l’on appelle le BFR. Autrement dit, cette augmentation de 2.000 euros du BFR vient en moins de la trésorerie de l’entreprise. Cela est logique car il faut financer ses créances clients. En d’autres termes, votre entreprise sert de banquier à votre client, puisque c’est vous qui supportez le délai de recouvrement.

Ensuite, l’entreprise a investi dans un ordinateur à hauteur de 5.000 euros HT (la TVA étant récupérée). Cet argent vient en mois également de la trésorerie. Enfin, pour équilibrer sa trésorerie, le dirigeant a décidé d’augmenter son capital social de 2.000 euros en apportant de l’argent. Cela aurait fonctionné également avec un apport en compte courant. Par ailleurs, il demande 3.000 euros à son banquier pour financer le complément qui manquait sur son ordinateur. Ainsi, ces financements se rajoutent bien évidemment à la trésorerie comme montré dans l’exemple chiffré ci dessous.

– Croissance du BFR 2.000 €
= Cash Flow d’exploitation20.000 €
– Investissement de l’année 5.000 €
= Free Cash Flow15.000 €
+ Apport en capital 2.000 €
+ Emprunt sur 5 ans 3.000 €
= Free Cash Flow après financement20.000 €

Ce Cash-Flow de 20.000 euros doit représenter la trésorerie de fin d’année. Autrement dit, l’argent du compte en banque.

Comment prévoir les cash flow est important. Sur une autre note, vous pouvez également consulter cet article pour plus en apprendre sur l’endettement maximum en entreprise.

À propos de l'auteur : Patrick Maurice est expert-comptable et cofondateur chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.