Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !
Inscriptions →
Telephone04 28 29 62 62Telephone
Telephone
Menu

Créer une SAS : combien vous allez payer les 3 premières années ?

SAS
9min
Tout savoir sur la création d’une SAS !
SAS
9min
SAS à l'IR : les conditions de la démarche
SAS
11min
SAS : qu’est-ce que c’est ? Le dossier complet

Retranscription de la vidéo : "LA vidéo à regarder avant de créer une SAS - Combien tu vas payer les 3 premières années"

Bon, tu dois te poser la question de combien te coûtera une société par actions simplifiée pendant la première, la deuxième et la troisième année d'activité. Tu veux savoir? Ouais, ben écoute, ça tombe super bien. On va parler des charges, des impôts, des dépenses et des échéances dans une société par actions simplifiée, une SAS. Voilà très exactement le sujet. Et puis le sommaire va être super simple. On est en 2023, on suppose effectivement 2024, 2025, 2026. Voilà le sommaire que l'on va étudier et année par année. Bonjour, je m'appelle Patrick, je suis expert-comptable, je suis co-fondateur de la société d'expertise comptable Dougs, la société qui te simplifie vraiment la vie parce qu'on est réellement des experts-comptables et c'est très important.

Créez votre entreprise en ligne en quelques clics et pour 150€ seulement.

👉 Commencer ma création dès maintenant

Les frais de la première année de ta SAS

Bon alors la première année en 2024, que va-t-il se passer? Tu vas devoir créer ta société. Bon, globalement, ça va te coûter à peu près 500 €, entre les annonces légales, les frais de l'INPI, le bénéficiaire effectif et puis les honoraires Dougs, parce qu'on va t'accompagner de A à Z. Oui, nous sommes créateurs de société. Oui, nous pouvons donner du conseil parce que justement, nous sommes experts-comptables et c'est ce qui va te permettre effectivement de pouvoir réussir dans ton activité. 500 €, c'est le total et TTC au mieux. Bon, globalement, il faudra t'attendre aussi à payer une assurance RC. Alors certaines professions comme dans le bâtiment, c'est obligatoire. Pour d'autres, c'est facultatif. C'est peut-être pas idiot de prendre une assurance RC, pose la question à ton assureur, il devrait faire le nécessaire et globalement, ça devrait te coûter à peu près 30 balles par mois et au moins tu seras tranquille. Par contre, si tu as mis ton siège social chez toi, demande à ton assureur de faire une extension de ton assurance habitation à ta société et normalement c'est gratuit. Et s'il le fait pas, c'est qu'en règle général, et bien il va te virer mais ce n'est pas dramatique tu vas retrouver un assureur, ne t'inquiète pas. L'autre point, c'est les honoraires d'expert-comptable. Là c'est les honoraires de Dougs 79 € hors taxes par mois, conseils illimités, fiscalité, comptabilité. Qui dit mieux? Hmmm ben est-ce que tu voudrais payer moins? Ben ouais, c'est possible. Oui, tu peux avoir presque une comptabilité gratuite. Tu veux en avoir la certitude? Allez, je te fais une démonstration en direct, regarde bien. Honoraires 79 fois 11, oui, parce que le premier mois est gratuit chez Dougs. Comme ça, ça te permet, tu mets pas de carte bleue, tu peux vérifier comme ça si ça te convient, et si tu es éligible à notre programme au niveau de nos clients. Ça te coûtera 869 € hors taxes pour douze mois, d'accord ? Deuxième point tu vas prendre la Dougs Academy, on t'expliquera où la trouver et ça te coûte 208 € hors taxes par année pour douze mois consécutifs. 869 plus 208 ça fait 1077 €. Voilà ce que tu vas devoir sortir comme argent hors taxe. Mais mais grâce aux frais que tu as dépensé ici et là, tu vas avoir une économie d'impôt sur les sociétés. Tout le monde l'a à partir du moment où tu payes de l'IS. Et donc si tu es à 15 %, ça te fera 162 €, si tu avais 25 % ça te fera encore une plus grosse économie. Mais restons sur 15 % parce que sinon après tu vas voir que ça te coute même pas zéro, on te donne de l'argent. Bref, 162 €, et si tu fais 40 heures, tu recevras de notre part un joli papier, une attestation comme quoi et bien tu bénéficies d'une réduction, d'un crédit d'impôt qui va être égal à 901 € hors taxe très exactement, à 901 € tout court, je dis une bêtise. Alors en résumé, 1 077 € c'était le coût de la comptabilité plus sa formation, moins l'économie d'impôt sur les sociétés, moins le crédit d'impôt, ça te fait 14 € à l'année. 1,16 € par mois, qui dit mieux? Avec les conseils illimités, franchement, ce serait dommage que tu puisses t'en priver. Pour faire simple, tu vas sur formation.dougs.fr, et là t'auras juste à cliquer et à suivre les formations. Et en plus tu apprendras des choses. Bon, ça c'était le coût effectivement générique et chaque année ça pourra se reproduire. Au fait, j'ai complètement oublié de dire tu paieras bien douze mois mais tu auras toujours les économies dont je t'ai parlé.

Combien te coûte un salaire maintenant? Un salaire c'est relativement simple. Si tu ne te verses pas d'argent la première année, c'est ce qui arrive très fréquemment pour les créateurs, notamment qui sont en SAS, ils ne se donnent pas de rémunération, et l'avantage effectivement quand tu es en SAS et que tu es président de SAS, si tu te donnes zéro salaire, eh bien ça coûte zéro charge sociale très exactement. Ça c'est un avantage majeur par rapport à la SARL dans lequel tu dois payer des cotisations forfaitaires quoi qu'il arrive. Si tu as l'ACRE, il y a de fortes probabilités que tu l'aies et que tu décides quand même de te donner un salaire, dans ces cas là ou durant les douze premiers mois qui suivent la création de ta société, qui suivent la création et non pas ton premier bulletin de salaire, et bien approximativement pour avoir 100 € net de salaire et bien ça te coutera 40 € de charges sociales an SAS. Tiens, ça me fait dire que si tu vas cliquer sur le lien qui se trouve juste en bas, et bien tu trouveras les simulateurs de salaires. C'est une petite exclusivité. Ensuite si tu n'as pas l'ACRE, ce qui est peu probable, mais supposons que tu ne l'aies pas eh bien 100 € net de salaire te couteront 86 € de charges sociales en SAS. Bien évidemment, au delà des bulletins de salaire, tu devras rajouter quelques options, alors notamment si tu es chez toi n'hésite pas à faire prendre en charge à ta société une partie de ton loyer ou si tu es propriétaire, tu lui donnes un loyer, tout simplement, l'EDF, le téléphone, internet, les IK, j'ai fait justement des vidéos sur ces points là, mais pense effectivement à cela. Bon, là, on a terminé 2024 la première année, tu ne dois pas avoir d'autres frais ou si tu en as d'autres en tous cas, c'est toi qui les as choisi, comme par exemple des frais d'hôtel pour se déplacer, pour aller voir un client ou des frais de restauration ou des frais de transport. Bref, les frais bien évidemment tu peux en avoir, mais ce sera toi qui décideras. Là, je donne un petit peu le minimum stricto sensu.

Les frais de la deuxième année de ta SAS

Bon en 2025, il faudra prévoir une assemblée générale ordinaire. Oui chaque année dans une SAS tu es obligé de faire au moins une fois par exercice comptable, l'approbation des comptes. Chez Dougs, ça coûte entre 50 et 120 € hors taxes à l'année. Il te faudra trouver une prévoyance parce qu'il y a de fortes probabilités que la première année, tu aies pu bénéficier de la portabilité. Le problème de la portabilité, c'est une gratuité de ton ancienne mutuelle si tu en avait le droit bien évidemment. Comme elle se termine nécessairement après douze mois ou grand maximum et bien ce qui serait bien, c'est que tu trouves une prévoyance, une prévoyance qui soit assise soit sur tes salaires mais si tu ne te donnes pas de salaire dans ces cas là, sur un capital décès ou invalidité, tu peux trouver des solutions. Et nous, chez Dougs, on peut t'aider également à en trouver. Bon, qu'est-ce qu'on peut sortir comme argent? On peut sortir par exemple des dividendes, notamment à l'impôt sur les sociétés c'est beaucoup plus simple quand on est en SAS à l'impôt sur les sociétés de sortir des dividendes et dans ces cas là, pour 100 € qui sortiront, il y en a 30 qui iront directement vers l'état, 70 qui tomberont dans ta poche et 70 net de tout impôt. C'est-à-dire qu'on ne reviendra plus jamais pour te réclamer des impôts. C'est la fameuse flat tax. Tu peux opter pour l'ancien régime bien évidemment. Au niveau des impôts, ça y est. Enfin les impôts se réveilleront, enfin ou mince on n'aimerait pas qu'ils se réveillent, mais bon, c'est comme ça. Tu as la contribution foncière des entreprises, c'est une sorte, comment dire, de super taxe d'habitation pour professionnels dans lequel il y a de fortes probabilités que tu payes le minimum et donc ces CFE varient en fonction du lieu d'habitation, du lieu de ton siège social. C'est connu, si tu habites à Paris, eh bien ça coûtera moins cher parce que Paris est moins cher en taxe d'habitation et donc moins cher en CFE. Si tu te trouves à Lyon bh tu paieras plus cher, mais bien évidemment tu ne vas pas choisir ton lieu de ton d'habitation en fonction de la CFE. C'est un tout. Si tu es à Lyon et que tu mets ton siège social et bien tu payera une CFE à Lyon, rien de dramatique. On est exonéré, je rappelle la première année civile et la seconde année vers le mois de septembre, on paye pour la première fois une CFE. Et il faudra aussi payer ton solde d'impôt sur les sociétés, oui oui ton solde d'impôt sur les sociétés parce que si tu as fait du bénéfice au cours de ta précédente société, enfin de ton précédent exercice la première année, c'est là comme tu n'as jamais payé d'impôts et bien il va falloir que tu payes ton solde et que tu commences éventuellement à payer un peu d'impôt sur les sociétés. Je fais un petit aparté, histoire effectivement d'être tranquille. Comment on calcule l'impôt sur les sociétés? Eh bien voilà, t'as une première étape où et bien tout simplement on va enlever des produits imposables et charges déductibles, parce que je rappelle qu'en France, ce n'est pas parce qu'on a des dépenses qu'elles sont nécessairement déductibles. Si, par exemple tu as une voiture et que tu paies une taxe sur les revenus de sociétés TVS, ce ne sera pas déductible. Si tu as eu une amende, quel que soit d'ailleurs, que ce soit pour code de la route ou dans ce cas, il faudra que tu prennes à ta charge et même pas au nom de la société. Si tu as une amende par exemple pour retard de paiement de ta TVA, ce ne sera pas déductible. Et donc tout cela quand on additionne ces produits imposables et qu'on enlève les charges déductibles, on retombe au fameux bénéfice fiscal. Et ce bénéfice fiscal, que va-t-il se passer? Et bien on va lui mettre un taux d'imposition. Donc voilà, j'ai un bénéfice fiscal, je multiplie par le taux d'imposition et je vais avoir un impôt sur les sociétés. Voilà ce que j'aurais à payer. Bon alors après eh ben tu vas me dire "combien on paye d'IS au final ?" sur cette base imposable et bien si ton bénéfice va jusqu'à 42 500 € et bien sur toute cette partie là tu seras à 15 % et si ton bénéfice va au delà de 42 500 et bien la partie qui excède les 42 500 sera taxée à 25 %. Je fais simple : t'as un bénéfice de 52 500, donc le bénéfice je rappelle produit moins charges déductibles ok. Ça te fait 52 500, 42 500 seront taxés à 15 % et les 10 000 supplémentaires qui sont au delà des 42 500 seront taxés à 25 %. Voilà ce qui t'attend en matière d'impôt sur les sociétés. Et donc à partir du moment où tu commences à payer un solde d'impôt sur les sociétés, que tu payes un IS et qu'il a été supérieur à 3 000 € l'année d'avant, et bien ça y est, il y a les acomptes qui commencent à fonctionner. Donc première année, je récapitule, pas d'IS quoi qu'il arrive, deuxième année, tu payes ton impôt sur les sociétés si bien évidemment t'as eu un bénéfice, et si ce bénéfice excède 3 000 €, et bien tu vas commencer à repayer des acomptes au fur et à mesure. Et donc ce que je te disais, les cas de dispenses d'acomptes on les connait, c'est pour toutes les sociétés qui sont nouvelles ou nouvellement soumises à l'IS donc ça au titre du premier exercice eh ben, il n'y a pas d'IS, je l'ai déjà dit. Le second, c'est pour celles qui sont temporairement exonérées, notamment celles qui se trouvent en ZRR, en ZFU ou en ZDAFR et lorsque le montant d'avant était inférieur à 3 000 €.

Les frais de la troisième année de ta SAS

On a fait 2024, on a fait 2025 et il nous reste quoi? Et bien 2026 la troisième année. Eh bien on va faire pareil que pour 2025 bien évidemment. Bon, tu as compris d'ailleurs au passage qu'au niveau des crédits d'impôt sur la Dougs Academy, tu peux en bénéficier sur 2024, 2025 et 2026. Donc n'oublie pas effectivement cela. Mais ce qu'il y a de nouveau, c'est qu'il y a de fortes probabilités que ton ARE, je rappelle les indemnités chômage viennent à zéro. Et si tu t'es pas payé pendant deux ans, eh bien la troisième année, il va falloir peut-être y penser pour plusieurs raisons. La première, c'est que ça va te permettre de valider tes trimestres de retraite. C'est quand même pas négligeable de valider ses trimestres de retraite. En France, il suffit de 600 heures du SMIC pour pouvoir valider quatre trimestres de retraite, c'est un petit peu le minimum que tu devrais faire. Tu devrais aussi te couvrir en cas de maladie notamment si tu es malade, donc là, par contre, les sommes sont un petit peu plus importantes, j'ai fait des vidéos dessus. Et puis surtout d'éviter la taxe Puma parce que par exemple, si tu ne te donnes pas de bulletins de salaire et que derrière tu as d'autres revenus qui sont plus confortables, eh bien l'État va commencer à peser le pour au niveau des cotisations et va se dire "oula ce gars là et bien, il cotise pas suffisamment". Et comme tu fais ta déclaration d'impôt sur le revenu une fois par an, si tu as eu moins de 8 500 € nets taxables dans la catégorie des cotisations sociales et que parallèlement tu as autre chose, et bien tu vas être taxé par une taxe Puma qui est une amende à toutes les personnes qui ne cotisent pas suffisamment. Donc tout ceux qui sont en SAS à l'impôt sur le revenu, notamment ils oublient de se donner les bulletins de salaire donc pensez-y. Et pour tous ceux qui sont en SAS à l'impôt sur les sociétés, pensez au moins à valider vos trimestres de retraite, à au moins éviter la taxe Puma sinon ça va finir par vous coûter cher. Voilà ce que je pouvais vous dire. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poses directement en commentaires. Et bah je vous dis tout simplement à très vite chez Dougs ! Bye bye.

Les guides pratiques de l’entrepreneur
Les voir tous  →
À lire aussi