Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !
Inscriptions →
Telephone04 28 29 62 62Telephone
Telephone
Menu

Comment bénéficier du crédit impôt formation dirigeant ?

Business plan
4min
Formation dirigeant : comment gérer sa trésorerie ?
SASU
4min
Formation : quelle rémunération pour un président de SAS/SASU ?
EURLSARL
5min
Formation : comment optimiser votre rémunération de dirigeant SARL/EURL ?

Saviez-vous que vous pouviez continuer à vous former tout en ayant votre entreprise ? Le crédit d'impôt pour la formation des dirigeants représente une excellente manière de bénéficier de nouvelles compétences tout en ayant accès à un montant d'argent octroyé par l'État.

Retranscription de la vidéo "BÉNÉFICIER du crédit impôt formation dirigeant : TOUT savoir ✅"

Te former peut te rapporter de l'argent. Oui, oui, oui. Et je parle pas de capitaliser sur les dix dernières années d'études pour récolter le fruit de tes efforts. Non, non, tu peux gagner de l'argent directement en suivant une formation. Je m'appelle Patrick, je suis expert-comptable et co-fondateur de Dougs, l'expert-comptable qui simplifie la vie des entrepreneurs. Et je vais tout t'expliquer. Allez, c'est parti!

Accédez à des formations éligibles au crédit d’impôt formation

👉 Découvrir la Dougs Academy maintenant

Les personnes concernées par le crédit impôt formation

Je voulais te présenter le crédit d'impôt formation dirigeant, ça te parle? Hmmm. C'est une somme versée par l'État à chaque dirigeant d'entreprise qui suit des formations. Depuis le 1ᵉʳ janvier 2022 l'État a doublé le montant maximum de ce crédit d'impôt. Mais avant de voir comment tu peux gagner, commençons par voir si tu es concerné. Pour pouvoir en bénéficier, il faut suivre des formations certifiées par un organisme habilité dans le but d'augmenter toutes tes compétences et tes connaissances dans des milieux bien précis. Donc oublie ton cours de cuisine du soir. Par contre, tu peux t'inscrire à la Dougs Academy en cliquant sur le lien. Je t'en parle juste après. Tous les entrepreneurs individuels sont concernés. Tous les présidents de SAS, de SASU, de sociétés anonymes sont concernés également aussi bien que les gérants majoritaire ou minoritaire de SARL EURL. Les directeurs généraux de SA, de SAS et de SASU sont aussi concernés. Ça fait du monde. Les microentrepreneurs ne peuvent pas demander ce crédit d'impôt. L'occasion de se demander s'il n'est pas temps de passer en société. Attention, une seule personne par société peut en profiter, c'est-à-dire que si vous êtes deux ou plus, un seul sera retenu pour le calcul de crédit d'impôt formation. Et on y arrive.

Combien gagner grâce au crédit impôt formation

La grande question que tu te poses : combien ils rapportent ce crédit d'impôt formation. Et bien c'est assez simple, même si ça a pas mal bougé ces derniers temps. Le maximum d'heures de formation prises en compte dans ce calcul, c'est 40 heures. Donc si tu en fais moins, le calcul se basera sur le nombre d'heures effectuées et justifiées, si tu en fais plus, on prendra 40 heures. Chaque heure de formation est multipliée par le montant du smic horaire puis multipliée par deux. Et tu l'as surement vu, mais le smic a augmenté depuis 2022. Le crédit d'impôt formation des régions est donc passé de 838 € à 921 €. Et ça c'est super. Ce crédit d'impôt vient réduire directement l'impôt, pas la base. Donc par exemple, si tu dois payer 1 921 € d'impôt sur les sociétés, tu n'en paieras plus que 1000 tout simplement. Et si tu es en société à l'impôt sur le revenu, ça viendra en moins de ce que tu dois à l'État. Si tu payes à titre personnel 1 921 € d'impôt sur le revenu, eh bien tu n'auras à payer que 1 000 € si tu as suivi les formations. Mais attends, il n'existe aucun centre de formation gratuit qui me permettrait de profiter de ce crédit d'impôt. Donc si je me forme, je dépense forcément l'argent et c'est sûr que ça va me coûter plus cher que ce que me rembourse l'État. Heureusement, on a pensé à tout. Grâce à la Dougs Academy et pour seulement 249 € TTC par an tu vas pouvoir récupérer la TVA par ailleurs. Tu peux suivre plus de 40 heures de formation certifiée Caliopi et bénéficier du crédit d'impôt formation sans même bouger de chez toi. Je te laisse faire le calcul, tu es gagnant professionnellement et financièrement. Tu veux voir quelle formation on propose. Je te laisse le découvrir en cliquant sur le lien en description.

De façon très concrète, pour en profiter, tu dois transmettre les attestations de présence délivrées par l'organisme de formation à ton expert-comptable. Et on parle bien d'un crédit d'impôt, ce n'est pas une réduction, c'est encore mieux qu'une réduction, parce que ça signifie tout simplement que si tu ne payes pas d'impôt sur les sociétés, eh bien l'argent te sera rendu par l'État. Et si tu as un impôt sur le revenu, et bien l'Etat te rend très exactement la somme qui n'a pas été utilisée. Et ce qui est assez sympa c'est que en plus, les dépenses que tu as réalisées dans ta formation vont venir en moins de ta base imposable. Tu peux même récupérer la TVA s'il y en a.

La Dougs Academy

Chez Dougs, on délivre toutes les attestations qui vont te permettre de bénéficier de ce crédit d'impôt formation, que ce soit avec nous ou avec un autre expert-comptable si tu as choisi un autre expert-comptable. En tous les cas, pour nos clients, on le mettra directement dans le calcul de la liasse fiscal afin que tu puisses bénéficier à fond du système de la formation et cela te permettra de t'encourager à te former. Tu l'as compris, grâce à la Dougs Academy, tu te formes et en plus tu es payé. C'est presque le paradis. Si tu as des questions, pose les en commentaire, abonne-toi à la chaine de Dougs pour ne pas rater nos prochains conseils et surtout, surtout viens découvrir la Dougs Academy. Je l'ai peut-être déjà dit, mais le lien est dans la description. À très vite chez Dougs.

Les guides pratiques de l’entrepreneur
Les voir tous  →
À lire aussi