Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !Inscriptions →
Telephone04 28 29 62 62Telephone
Telephone
Menu

EURL : Combien faut-il facturer par jour ? Un lien magique pour tout savoir

EURL
5min
Transformation SASU en EURL – Impact et incidence
La facture
7min
La facture : avec ou sans TVA ?
La facture
4min
Comment faire une facture ? La FAQ

Bonjour à tous! Bienvenue dans une animation qui est dédiée aux EURL : entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée ou que l'on appelle aussi SARL unipersonnelle. Société à responsabilité limitée unipersonnelle. C'est une forme juridique un peu méconnue aujourd'hui par rapport aux SASU ou SAS qui sont un peu plus modernes. Mais il y a des astuces et vous allez voir que c'est plutôt très stylé de pouvoir être en EURL. Je vais vous expliquer pourquoi.

Retranscription de la vidéo : “EURL : Combien faut-il facturer par jour ? Un lien magique pour tout savoir”

On va prendre comme exemple : comment avoir 2 500 € net? Alors tous ceux qui en veulent 1000 ou qui en veulent 10 000, vous allez voir à partir du moment où vous allez suivre la formation et bien vous comprendrez absolument tout. Alors j'ai un sommaire bien évidemment sur comment calculer vos charges, comment calculer vos salaires, comment calculer votre prix de vente. Et on terminera avec un exemple à 2 500 € net, ça ne dure pas très longtemps, vous allez voir, c'est super rapide. 

Pour ceux et celles qui ne me connaissent pas, je m'appelle Patrick, je suis expert comptable. Je suis le co-fondateur de la société d'expertise comptable à distance Dougs. Vous pouvez nous retrouver sur YouTube, vous pouvez nous retrouver en webinaire, et bien évidemment, vous pouvez nous retrouver sur notre site et vous aurez la possibilité de parler avec nos collaborateurs. 

Un point sur les dépenses, charges, immobilisations…

Avant de commencer et avant de taper tout de suite dans le vif du sujet, je voulais faire un peu de vocabulaire comptable. Ce n'est pas pour vous embêter, c'est juste pour que vous puissiez mieux appréhender certaines choses. On parle de dépenses, on parle de charges, on parle d'immobilisations, etc et d'amortissement. Vous allez voir, c'est ultra simple, on va parler d'immobilisations, mais plutôt que de parler d'immobilisation dans le vide, je vous ai fait un dessin avec ce dessin. J'ai entouré en jaune un ordinateur, Il se trouve en haut, un smartphone, il se trouve en bas et vous remarquerez que tout le reste, je ne l'ai pas touché. 

Pourquoi ? Parce que tout simplement le reste, ce sont ce qu'on appelle des dépenses, ce sont des charges, alors que le reste, ce sont des immobilisations. Alors il y a deux choses qui caractérisent les immobilisations. La première, c'est leur durabilité. Vous êtes tous d'accord avec moi qu'un ordinateur, ça va durer plus longtemps qu'une tasse de café, surtout effectivement, si on la boit tout de suite. Et puis ça dure plus longtemps que des stylos. Ça, tout le monde a compris. Certains pourront dire "tiens attends, il y a une souris, ça dure aussi longtemps !", oui. Sauf qu'effectivement, au delà du fait que ça dure longtemps, il y a aussi le phénomène financier. J'ai voulu simplifier les choses parce que si on veut rentrer dans des détails, il y a des exceptions aux exceptions et aux principes. Mais globalement, tout ce qui vaut moins de 500 € et qui dure très longtemps, c'est une immobilisation. J'essaye de schématiser. Et comment est ce qu'on calcule justement les amortissements? C'est à dire que comme on ne va pas rentrer le montant directement de l'immobilisation à l'intérieur, comment est ce qu'on fait pour calculer la dotation aux amortissements? Eh bien, c'est super simple. 

On suppose que vous avez acheté un ordinateur 1 500 €. D'accord, 1500. Et bien est ce que ça va passer en charge pour la totalité la première année? La réponse est non. Comment ça va se passer? Eh bien, on va tenir compte du nombre d'années. On suppose que cet ordinateur va s'amortir sur la durée de trois ans. Alors ce sont des durées qui sont fixées légalement par l'administration fiscale. Et donc on va se retrouver avec 500 €, 1500 divisé par trois, la première année, l'année 2, 1500 divisé par trois, ça fait toujours 500 €. Donc quand on aura pris 500 €, 500 € et 500 €, ça fera 1 500 €, on aura amorti la totalité de notre bien. J'ai voulu le montrer à travers un impact sur le résultat. C'est un exemple. On prend quelqu'un qui clôture son bilan au 31/12 2022. Il a 5 000 € de résultat dans les deux cas de figure : colonne un et colonne deux. Et sur cette colonne ici on suppose que la personne a acheté une prestation de service pour 1 000 €. 

Quel va être l'impact de cet achat? Je rappelle par exemple, je ne sais pas, Il a fait un audit sur son site web, ça lui a coûté 1 000 €. Il reçoit sa facture, il enregistre, il la met en charge. Pouf, 5000 moins 1000, ça fait 4000. Voilà, l'impact est immédiat et il n'y a rien d'autre à faire. Par contre, la même personne qui va acheter avec un résultat de 5 000 €, qui va acheter par exemple 1 000 € d'immobilisation, je ne sais pas, un ordinateur pour 1 000 €, quel sera l'impact sur son résultat ? Est ce que ce sera 1000 ? La réponse est non. Ce ne sera pas 1000, ce sera 80 € parce qu'on va diviser 1000 par trois ans, et on va tenir compte prorata temporis, le bien : moralité de l'histoire ça n'aura un impact que de 80 €. Finalement 5000 moins 80 €, j'aurai un résultat de 4920. 

Vous remarquerez que si j'avais voulu essayer de payer moins d'impôt sur les sociétés, il faut mieux faire ça que ça car tout le monde l'a compris. Bien évidemment, les besoins sont forcément différents. Alors si je vous explique cela, ce n'est pas histoire de payer moins ou plus d'impôt sur les sociétés. C'est pour comprendre ce qui va suivre au niveau justement du calcul des charges et des dotations aux amortissements. 

Comment calculer ses charges et amortissements en EURL ? ,

Alors, première chose du sommaire : comment est ce qu'on fait pour calculer des charges ? Voilà le thème que l'on va aborder. Eh bien, soit vous avez déjà une société et si vous êtes en plus client Dougs, vous pouvez suivre en direct et en temps réel l'intégralité de vos charges, ce sera donc vachement plus cool. Pour ceux qui ne sont pas clients ou pour ceux qui n'ont pas encore créé de société, il faut reprendre dans votre ordre toutes les charges auxquelles vous pensez. 

Alors j'ai essayé d'en noter quelques unes, mais il y en a encore d'autres. Les achats de petits matériels, par exemple. Ça, quand on achète une souris, c'est du petit matériel. Ça, c'est un stylo, c'est de la fourniture administrative. J'aurais pu prendre des cahiers, d'autres choses. Il faut tenir compte du loyer du local dans lequel vous vous trouvez. On peut tenir compte d'EDF, de l'eau, d'électricité, des abonnements Internet, du téléphone, de la location du véhicule utilitaires, véhicule privé, de l'assurance, de l'essence et des indemnités kilométriques. Normalement, il faut le prendre hors taxe. Je précise bien pourquoi. Parce que la plupart du temps, vous récupérez la TVA. 

Par contre, dès qu'il s'agit de véhicules, c'est mort. Il n'y a pas de TVA récupérable, sauf si c'est un véhicule utilitaire. L'Assurance. Il n'y a pas de TVA, l'essence, on n'en récupère que 80 % du montant. Un TVA kilométrique il n'y a pas de TVA, mais normalement on doit faire ça hors taxe, ça pour simplifier, puisque la TVA n'est pas un impôt en tant que tel. Enfin, c'est un impôt, mais que vous n'avez pas, vous ne supportez pas la plupart du temps. Et puis j'ai remis une couche de dépenses l'hôtel, le restaurant, les frais de déplacement, hôtels. On récupère pas la TVA restaurant, on peut récupérer TVA, frais de déplacement, tout ce qui est train. On ne récupère pas la TVA non plus. Les honoraires, là on récupère la TVA. Publicité, référencement, frais bancaires, il n'y a pas de TVA non plus. Et la dotation aux amortissements, la dotation aux amortissements? Bien tout simplement. C'est justement l'exemple que je prenais avec un ordinateur ou autre chose qui valait 1 500 €, c'était 500 € chaque année. Donc on ne prend pas la totalité des immobilisations. On ne prend que ce qui va impacter sur une année. 

Donc une fois que l'on a dit ça, vous dites "Bon, allez, on a tout", et bien non. On peut avoir aussi des remboursements d'emprunt, si on suppose par exemple que vous avez acquis un véhicule avec un emprunt, il faudra bien rembourser cette somme d'argent. Donc il faudra le rajouter. On va dire un peu comme si c'était une dépense. C'est pas tout à fait vrai. D'un point de vue purement comptable, mais c'est par contre une sortie financière auquel il faut que vous teniez compte. 

Économisez du temps et de l’argent. Dougs s’occupe de votre compta à partir de 49€ par mois.

👉 Confier ma comptabilité à un expert-comptable

Comment calculer son salaire en EURL ?

J'ai fait les dépenses qu'on appelle dépenses externes et dotations aux amortissements et maintenant on va prendre le coup du salaire. Je rappelle effectivement que ce n'est pas le coût du salaire du président, c'est le coût du salaire du gérant. Donc vous oubliez le mot président parce qu'on est gérant quand on est en EURL ou SARL. Mais globalement, l'idée c'est quoi? C'est que quand on a 100 € net, qu'on se met dans la poche, d'accord, avant impôt sur le revenu, il n'y a pas de bulletin de salaire. Je rappelle qu'on est gérant majoritaire. Il n'y a pas de notion de bulletin de salaire, il n'y a pas de code du travail, il n'y a pas de congés payés. Bref, on n'est pas un salarié, on est ce qu'on appelle un travailleur non salarié. 

Et quand on est TNS, on va payer des cotisations sociales à travers la sécurité sociale des indépendants qu'on appelle SSI. Et comment ça se passe? Et bien une fois par an, vous allez déclarer votre salaire net et globalement, c'est à peu près 46 %. Je simplifie parce que dans la réalité on est à 46 %. Et si son salaire est à 500 000 par exemple par an, on va tomber plutôt à 35 %, c'est à dire que le taux de cotisations sociales va baisser. 

Et d'ailleurs, si vous voulez avoir plus de renseignements, il y a un truc qui est super simple vous allez sur notre système. Chez.Dougs.fr/simulateur-remuneration, ce simulateur, on le met dans le lien de description et vous pouvez tout simplement vous inscrire et pouvoir voir, que vous soyez président ou que vous ayez gérant, vous verrez toutes les simulations possibles. Mais revenons au gérant majoritaire, eh bien le gérant majoritaire, c'est 100 € net, plus les 46, ça fait 146 €. A titre de comparaison, si j'étais président de SASU, je paierai 186 €, c'est à dire 40 € de plus de cotisations sociales. 

Comment fixer son prix de vente en EURL ? Comment Facturer en EURL ? 

Bon alors, une fois que j'ai dit ça, comment est ce qu'on fait pour facturer combien il va falloir facturer? C'est vachement simple. C'est à dire qu'on a parlé des dépenses. On a parlé des salaires, mais il va falloir tenir compte d'un autre paramètre qui est le nombre de jours. Combien de jours allez vous facturer ? Eh bien, c'est presque simple, une année c'est 365 jours et il faut décompter les congés payés. Vous allez prendre des congés qui ne seront pas payés. D'ailleurs c'est les congés tout court, vous prendrez des jours fériés, vous prendrez des week ends qui ne sont pas faits, qui ne sont pas payés non plus.

Et puis malheureusement, il faudra tenir compte des aléas aussi de maladie ou autre chose. Et dans le temps de travail que vous allez faire, malheureusement, tout ce temps de travail ne va pas être facturé et dans le temps de travail non facturé, eh bien on va retrouver "commercial relations". 

Par exemple, je suis en train de faire un webinar, d'animer une formation, personne me paye pendant ce temps là. Pour autant, je le fais. Donc on peut dire que c'est la relation. Je vais aussi prendre de la formation, c'est à dire que là, par exemple, vous me regardez, eh bien, vous prenez du temps sur votre temps de travail. Mais rassurez vous, vous allez en gagner bien plus en regardant tout ça. 

Et vous pouvez aussi avoir de l'information, c'est à dire des choses que vous allez apprendre au fur et à mesure dans la lecture. Et puis on termine jamais sans du rangement. Vous savez, du temps que l'on passe à ranger deux ou trois bricoles, faire un peu de compta, faire des choses comme ça qui ne sont pas facturables. Moralité de l'histoire quand on a tout enlevé, quand on travaille très bien, généralement le maximum c'est à peu près 200 jours facturables, c'est un peu le maximum. Tout à l'heure, on verra au dessus et en dessous. Mais globalement, c'est à peu près le maxi que vous pouvez faire une fois par année. Alors une fois qu'on a dit tout ça, la formule magique, elle est là. On prend les dépenses, on rajoute les salaires et puis on divise par le nombre de jours et ça vous donne vos fameux taux journaliers, c'est à dire celui pour lequel vous devez facturer pour obtenir un équilibre. 

Exemple concret de rémunération en EURL

Donc là, je fais un exemple dans l'exemple, qu'est ce que je mets? Je mets mon loyer, je mets l'eau, l'EDF, le téléphone, internet, les indemnités kilométriques, l'assurance, les honoraires, et cetera et cetera Et je dis que ça fait 20 000 € à l'année. Je rajoute ma cotisation foncière des entreprises, CFE, ça me fait 500 €. Je rajoute l'amortissement du matériel informatique. On suppose que j'en ai pour 4 500 € que j'ai acheté. Je divise par trois, ça me fait 1500 et du coup j'ai une masse de charges on va dire de 22 000 €. D'accord. Est ce que j'ai tout? Non, parce qu'il me manque bien évidemment le montant de mon salaire. Mon salaire, j'ai dit que je prenais un exemple de 2 500 €. 2 500 € nets fois 12 ça fait 30 000 €. Je vais rajouter les charges sociales,13 800, j'ai pris les 46 % mais encore une fois plus, si vous voulez vraiment affiner, il y a deux choses à faire. Allez sur le simulateur dont je vous ai parlé et qui se trouve dans le lien de description.

Et deuxièmement, éventuellement rajoutez les charges complémentaires du style loi Madelin si vous vouliez améliorer votre sort en matière de prévoyance, en matière de retraite ou en matière de mutuelle. Du coup, j'ai un total de salaire chargé à 43 800. Donc on reprend le tout : charges de l'année 22000, salaire chargé 43 800. J'ai un total de 65 800 €, c'est ce que j'ai dépensé. Quoi qu'il arrive, je dépense 65 800 €. Ces 65 800 €, et bien, je vais le diviser par 180 jours parce que j'estime que c'est nombre de jours que je vais vendre dans l'année, que je vais facturer. Et ça me donne un taux journalier moyen de 366 €. Eh bien, j'ai voulu faire un autre exemple cette fois ci, si je devais travailler que 150 jours. Si je devais, excusez moi, facturer que 150 jours, j'arriverai à 439 € du prix moyen de vente à la journée, 411 si je facture 160 jours, 366 à 180 jours. 329 à 200 jours et 313 à 210 jours.

Donc, vous l'aurez compris, avoir un taux journalier moyen, c'est avoir trois facteurs de charges externes. C'est également avoir votre salaire que vous souhaitez avoir et le nombre de jours que vous allez travaillé. J'espère que vous avez passé un bon moment, ça a été génial de pouvoir animer justement cette formation. Et je vous dis à très vite soit directement sur une chaine YouTube, soit en webinar, soit directement sur notre site. Bye bye. 

Les guides pratiques de l’entrepreneur
Les voir tous  →
À lire aussi