Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !
Inscriptions →
Telephone04 28 29 62 62Telephone
Telephone
Menu

Pôle Emploi t'aide à créer ton entreprise (ARE - ARCE - ACRE)

Création d'entreprise
13min
Quelles sont les aides à la création d'entreprise ?
Création d'entreprise
6min
Comment créer sa société ?
Création d'entreprise
5min
Création d’entreprise : quelles sont les formalités à réaliser ?

Retranscription de la vidéo "Pôle Emploi t'aide à créer ton entreprise (ARE - ARCE - ACRE) // BOSS DU CHÔMAGE EP.3"

Si tu nous suis et que tu as déjà regardé nos vidéos, tu dois savoir qu'il existe plusieurs aides de Pôle Emploi pour les créateurs d'entreprise. Aujourd'hui, je t'en présente trois : l'ARE, l'ARCE et l'ACRE, et je vais faire en sorte qu'elles n'aient plus de secrets pour toi. Salut moi c'est Patrick, expert-comptable chez Dougs. Je vois en toi l'âme d'un entrepreneur qui n'attend qu'une seule chose : sortir de sa cage.

L'ARE (Aide au Retour à l'Emploi) : définition et calcul

On va commencer par la plus connue, l'ARE. L'Aide au Retour à l'Emploi, c'est la plus basique, mais c'est aussi la plus simple. Mais qu'est-ce que c'est ? Pour te faire une petite idée, l'ARE, c'est une aide que tu touches tous les mois et qui est calculée sur des revenus salariés des douze derniers mois. Donc cette aide exclut d'office les micro-entrepreneurs, les indépendants, les professions libérales, les commerçants, artisans, agriculteurs et les gérants d'entreprise. Elle est calculée de façon journalière, c'est à dire que Pôle Emploi fait une moyenne de ton salaire journalier pour définir ta rémunération. Par exemple, si tu touchais 2 000 € bruts par mois, Pôle Emploi te donne 39 € et des poussières brut par jour. Pour entrer un peu dans les détails, le montant journalier de ton allocation chômage équivaut à 40,4 % environ de ton salaire journalier de référence, qu'on appelle le SJR, plus une partie fixe de 12,71 € ou alors sur 57 % de ton SJR, et on retient le montant le plus élevé. Ce montant est encadré et plafonné. Il ne peut être inférieur à un minimum de 31 € et il ne peut excéder 75 % de ton SJR. Pour y avoir accès, il y a quand même quelques conditions. Tu dois avoir travaillé au moins six mois sur les deux dernières années et ne pas avoir démissionné sans motif légitime ou fait un abandon de poste. En fait, ce qui est vraiment intéressant pour toi, c'est que tu peux toucher l'ARE et monter ta boite en même temps. C'est un tremplin parfait pour toi. Tu vas continuer à être payé et tu n'es pas obligé de te dégager un salaire tous les mois et ça, et bien c'est juste génial.

Si tu veux un peu d'aide pour monter ta boite, n'hésite pas à suivre notre programme Road to business. C'est gratuit et tu as accès à 16 vidéos qui t'aident à te poser les bonnes questions avant de créer ton entreprise.

Il existe d'autres aides qui ne sont pas forcément proposées par Pôle Emploi. Si tu veux en savoir plus, n'hésite pas à nous le faire savoir dans les commentaires de la vidéo.

L'ACRE (Aide à la Création et à la Reprise d'Entreprise) : définition et calcul

On passe à l'ACRE. L'Aide à la Création ou à la Reprise d'Entreprise, c'est ça que ça signifie. Elle est un peu différente des autres aides à ta disposition. L'ACRE, c'est une exonération partielle de tes charges sociales pendant ta première année d'activité. Ce n'est pas un revenu complémentaire. Pour obtenir l'ACRE, tu dois détenir une certaine part de capital social et un mandat social. Il est également nécessaire d'être inscrit sur la liste des demandeurs d'emploi. Entre autres conditions que tu peux retrouver directement sur notre blog. Si l'ACRE permet de réduire tes charges sociales lors des 12 premiers mois d'activité, ça s'applique uniquement à tes cotisations liées à l'assurance maladie, maternité, invalidité, décès et vieillesse de base ainsi qu'aux allocations familiales. Tu es totalement exonéré si tes revenus sont inférieurs à 32 994 € par an. Le bon point à noter, c'est que l'exonération s'applique dès le début d'activité de ton entreprise. L'exonération dégressif s'applique si tes revenus sont compris entre 32 994 € et 43 992 €. C'est précis. Au-delà de 43 992, tu n'es plus exonéré. Dommage. Mais bon, à ce niveau-là, tu t'en sors déjà très bien tout seul.

L'ARCE (Aide à la Reprise et à la Création d'Entreprise) : définition et calcul

Dernière aide en liste : l'ARCE, c'est l'Aide à la Reprise et à la Création d'Entreprise. Oui, il y a bien une différence entre ACRE et ARCE. Comme pour les autres, tu peux profiter de cette aide si tu rentres dans les bonnes cases. D'abord, il faut que tu touches l'ARE, que tu sois éligible à l'ACRE et que tu soumettes un projet de reprise ou de création d'entreprise auprès de Pôle Emploi. OK, c'est bien, mais l'ARCE, c'est quoi exactement? Et pourquoi ça peut être intéressant? L'ARCE c'est une aide en deux temps. Elle est calculée d'après le montant total de tes droits au chômage. Ça représente 60 % à partir du 1ᵉʳ juillet 2023. Le versement est fait en deux fois. Tu touches la première moitié de ces 60 % à la création de ton entreprise, c'est à dire 30 % et la seconde six mois plus tard, à condition que ton activité soit toujours en cours. Il faut noter que si tu décides d'arrêter ton activité, tu retrouves le reliquat de tes droit à l'ARE. Pour te donner une idée, si tes droits au chômage s'élève à 10 000 € en tout, tu vas toucher 6 000 € d'ARCE 3 000 € à la création de ton entreprise et le même montant, c'est à dire de nouveau 3 000 € six mois plus tard, à partir du moment où tu pourras montrer que ta société existe toujours.

Et voilà, j'espère que tu y vois un peu plus clair maintenant. C'est important de bien connaître les aides à ta disposition. Il ne te reste plus qu'à franchir le pas et à t'abonner si la vidéo t'as aidé et que tu ne veux pas rater les prochaines. À très vite chez Dougs.

Les guides pratiques de l’entrepreneur
Les voir tous  →
À lire aussi