Combien gagne un médecin remplaçant ?

Votre compta bilan inclus pour 69€HT par mois

Découvrir l'offre →

Combien gagne un médecin remplaçant ? Vous vous posez la question de savoir combien vous allez gagner et pouvoir vous verser en tant que médecin remplaçant ? Mais comment savoir ce que représente un salaire avec autant de données à prendre en compte ? C’est une question complexe, qui nécessite de considérer plusieurs facteurs. Essayons donc de la traiter sans tabou, et ce avec des chiffres concrets. La paie d’un médecin remplaçant , résumée dans cet article !

  • Formalités administratives du médecin remplaçant

  • Combien gagne un médecin remplaçant ? Les formalités administratives
    • Licence de remplacement auprès du Conseil Départemental de l’Ordre des Médecins
      • Pièces à fournir :
        • Formulaire de demande de licence ;
        • Certificat de scolarité ;
        • Pièce d’identité, photos d’identités, timbres ;
          • => A renouveler chaque année
    • L’inscription DDAS
      • Pièces à fournir :
        • Diplome d’Etat ;
        • Carte d’identité ;
        • Fiche de renseignements (délivrée sur place) ;
    • Inscription CPAM (après le 30ème jour de remplacement)
      • Pièces à fournir :
        • Fiche individuelle d’Etat civil ;
        • Double de la fiche communiquée par la DDAS ;
        • RIB du compte bancaire à usage professionnel ;
        • RIB du compte bancaire privé ;
        • Copie de la carte de Sécurité Sociale ;
        • Ainsi qu’une fiche de renseignements praticiens et Imprimé de déclaration (délivrés sur place)
    • Inscription URSSAF
      • Immatriculation en qualité de travailleur indépendant (formulaire P0PL) à effectuer dans les 8 jours qui suivent le 1er remplacement.
      • Ainsi que la confirmation de votre début d’activité, par courrier, auprès de la CARMF (caisse de retraite obligatoire)
    • Souscrire une assurance relative à la Responsabilité Civile Professionnelle (RCP)
    • Inscription au tableau de l’Ordre des Médecins (pour les thésés)
    • Autres formalités
      • Compte bancaire à usage professionnel (ouvrez un simple compte courant « classique » si admis auprès de votre banque)
      • Pensez aussi à votre adhésion à un Centre de gestion ainsi qu’aux services de Dougs afin de vous simplifier la tâche.

La paie d'un médecin remplaçant  Salaire médecin remplaçant - Dougs

  • Fiscalité du médecin remplaçant

    • Le régime Micro-BNC

      • Principe : Régime simplifié d’imposition, le régime micro BNC consiste en l’imposition des seules recettes encaissées auxquelles l’Administration applique des seules recettes encaissées auxquelles l’Administration applique un abattement forfaitaire de 34% (ainsi, le contribuable renonce à déduire les dépenses réellement payées et est imposé sur 66% de ses recettes). Si les frais réels (frais de voiture, loyers, cotisations sociales, …) excèdent 34% des encaissements, alors ce régime n’est pas intéressant fiscalement.
      • Conditions : Le régime micro BNC s’applique, en 2018, aux contribuables dont le chiffre d’affaires de 2017 ou de 2016 est inférieur au seuil de 70 000€. Pour les entreprises nouvelles, le régime micro est applicable les deux premières années d’activité quel que soit le chiffre d’affaires de ces deux années. Le chiffre d’affaires de N est à ramener sur 365 jours en cas de début d’activité en cours d’année civile pour apprécier le bénéfice du régime micro-BNC en N+2.
    • La déclaration contrôlée

      • De plein droit en 2018, lorsque le chiffre d’affaires de 2016 et de 2017 excèdent le seuil de 70 000€.
      • Sur option, lorsque le régime micro BNC est applicable mais que le contribuable souhaite déduire ses frais réels.
      • Nouveauté : Lorsqu’il est choisit sur option, le régime de la déclaration contrôlée est alors valable 1 an. De plus, afin de revenir au micro-BNC (si possible en fonction des recettes). La dénonciation est à faire par écrit avant le 1er février de l’année concernée.
  • L’organisme agréé

    • En cas de déclaration n°2035, (de plein droit ou sur option), l’impôt sur le revenu sera calculé sur le montant de votre bénéfice, majoré de 25%. SAUF si vous adhérez à un centre de gestion, vous permettant alors de ne pas subir cette majoration. La cotisation exigée par l’organisme sera déductible du bénéfice professionnel (sauf micro BNC car comprise dans l’abattement 34%)
    • Si vos recettes sont inférieures à 70 000€ et que vous déposez une 2035 sur option, les frais de centre de gestion ainsi  que ceux de votre expert comptable peuvent venir en réduction d’impôt pour 2/3 de leurs montants. (max. 915€/an)
  • Les charges déductibles du médecin remplaçant ?

    • Sans être exhaustifs :
      • Frais de véhicule :

        Déduction des frais réels : Amortissement du véhicule, assurance, carburant, entretien, réparations, intérêts d’emprunt … Au prorata de l’usage professionnel … Mais calcul de plus ou moins values en cas de changement de véhicule.

        OU alors Déduction du forfait kilométrique (Si véhicule de tourisme, dont vous êtes personnellement propriétaire ou crédit preneur) : application du barème de l’Administration au kilométrage professionnel réalisé avec le véhicule.

        Ainsi, le Kilométrage domicile travail se limite à 40 km si convenance personnelle. (non limité à 40km dans le cas de remplacements ponctuels)

      • Frais de repas :

        Repas pris seul : déductibles, pour la part supérieure à 4,80€ et inférieure à 18,60€ (pour 2018).

        Par exemple : repas de 10,00€ : Déductible : 10,00 – 4,80 = 5,20€ (TTC) ; Non déductible : 4,80€

        NB : Seuils revus chaque année

      • Petit outillage :

        Déduction immédiate en charges des matériels dont la valeur est inférieure à 500,00 € HT (sacoche, …)

        Si valeur supérieure à 600€ HT, alors immobilisation avec déduction d’amortissements annuels (ordinateur, …)

      • Contribution Economique Territoriale (CET):

        Exonération de la première année civile. Elle se compose ainsi de : La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) – Imprimé 1447-C à déposer avant le 31/12 de la 1ère année.

        Ainsi que la Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE) – Déclarations  2035-E et 1330-CVAE si recettes >152 500€, mais imposition uniquement si recettes > 500 000€.

      • Ordinateur :

        Une dotation aux amortissements peut être déduite ainsi que les frais d’internet … Et donc au prorata de l’usage professionnel.

      • Cotisation à l’ordre ou un syndicat professionnel :

        • Déductible du résultat (Ordre, URBREIZH, URBAN, …)>Cotisation URPS non due pour les remplaçants
        • Et aussi : votre téléphone portable, frais de formation, frais de thèse, …
      • Combien gagne un médecin remplaçant  ? Cotisations sociales :

      • 3 régimes obligatoires (base=bénéfice + Madelin)
      • Les cotisations ne sont pas dues pour une activité inférieure à 40 jours mais affiliation dans les 8 jours de début d’activité.
      • Début d’activité : Base forfaitaire les deux premières années d’activité = 19% du plafond annuel SS (PASS 2018= 39732 €)
        • Allocations familiales :  0% sur les revenus inférieurs à 110% du plafond SS, augmentation progressive du taux de 0% à 3,10% pour les revenus compris entre 110% et 140% du plafond SS et 3,10% au delà.
        • CSG/CRDS : 9,7% (Part déductible fiscalement = 6,8%)
        • Assurance maladie : (6,5% dont 6,4% de prise en charge par la CPAM) + 3,25% (contribution additionnelle maladie) des revenus non conventionnels ou dépassements. (=> recouvrement par l’URSSAF)
        • Assurance vieillesse : (Cotisation de base : 8,23% dans la limite de 1 plafond SS + 1,87% dans la limite de 5 plafonds annuels SS) (Cotisations complémentaire: 9,80% des revenus : maximum 13 628€ sauf 1ere et 2eme année) (invalidité, décès : 631 à 863€) (=> recouvrement par la CARMF)
Pour début d’activité au 01/01/2018 1 ère année
Allocations familiales 0€
CSG – CRDS 732€
– dont CSG déductibles 513€
CFP 98€
Maladie 20€
Retraite de base (CARMF) 762€
Retraite complémentaire: 0€ les 2 premières années (sauf si âgé de + de 40 ans) 0€ les 2 premières années
Prestations complémentaires vieillesse (ASV) 1 740€
Invalidité Décès 631€
TOTAL 3983€
TOTAL si bénéfice de l’ACCRE 2570€

( Contribution URPS non due pour les remplaçants )

Cotisations facultatives loi Madelin :

Seule condition : être à jour de ses cotisations obligatoires.

Combien gagne un médecin remplaçant ? La paie d’un médecin remplaçant en France est en moyenne de 3682 euros net par mois. A vous de calculer les revenus et charges de votre exercice afin d’en déduire le salaire que vous pourrez vous verser.

 

À propos de l'auteur : Véronique Maurice est expert-comptable et cofondatrice chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.