Combien gagne une sage-femme ?

Votre compta bilan inclus pour 69€HT par mois

Découvrir l'offre →

Combien gagne une sage-femme ? Vous envisagez probablement de commencer le métier de sage-femme ? Et vous vous posez la question de savoir combien vous allez gagner et pouvoir vous verser comme salaire ? Mais comment savoir que représente un salaire sage-femme avec autant de données à prendre en compte ? C’est une question complexe, qui nécessite de considérer plusieurs facteurs. Essayons donc de la traiter sans tabou, et ce avec des chiffres concrets. Combien gagne une sage-femme, la question résumée puis résolue dans cet article !

Formalités administratives – Combien gagne une sage-femme ?

Inscription au tableau de l’Ordre des sages femmes et déclaration de l’activité libérale

Pièces à fournir :

  • La fiche de renseignements de l’ordre ;
  • La demande d’inscription au tableau ;
  • Une photocopie au diplôme d’Etat de sage-femme ou, à défaut, une attestation provisoire de votre carte d’identité ;
  • Un extrait d’acte de naissance ;
  • Ainsi que 3 photos d’identité ;

-> Attribution du n°RPPS

Inscription CPAM

Pièces à présenter lors de l’entretien :

  • Attestation d’installation libérale délivrée par l’Ordre ;
  • Carte vitale ou attestation de la carte vitale
  • RIB du compte bancaire à usage professionnel

Lors de l’entretien avec la CPAM, les formalités d’inscription à l’URSSAF peuvent également être effectuées.

Toutefois, s’il n’existe aucun accord entre la CPAM et l’URSSAF, les démarches d’immatriculation (imprimé P0PL) doivent être effectuées dans les 8 jours après la date de début d’activité.

Nota : Par la suite, confirmer le début d’activité, par courrier, auprès de la CARCDSF (caisse de retraite obligatoire)

Combien gagne une sage-femme

Souscrire une assurance relative à la Responsabilité Civile Professionnelle (RCP)

Obligation d’afficher les tarifs dans la salle d’attente ou le lieu d’exercice

Autres formalités

  • Compte bancaire à usage professionnel (ouvrez un simple compte courant « classique » si admis auprès de votre banque)
  • De surcroît, pensez aussi à votre adhésion à un organisme agréé, et ceux d’un service comptable comme Dougs !

Fiscalité – Combien gagne une sage-femme ?

Le régime micro-BNC

  • Principe :
    • Régime simplifié d’imposition, le régime micro-BNC consiste en l’imposition des seules recettes encaissées auxquelles l’Administration applique un abattement forfaitaire de 34% (Ainsi, le contribuable renonce à déduire les dépenses réellement payées et est imposé sur 66% de ses recettes).
    • Si les frais réels (frais de voiture, cotisation sociales, …) excèdent 34% es encaissements, ce régime n’est pas intéressant fiscalement.
  • Conditions :
    • Le régime micro-BNC s’applique, en 2018, aux contribuables dont les chiffre d’affaires de 2017 ou de 2016 est inférieur au seuil de 70 000€
    • Pour les entreprises nouvelles, le régime micro est applicable les deux premières années d’activité quel que soit le chiffre d’affaires de ces deux années.
    • Le chiffre d’affaires de N est à ramener sur 365 jours en cas de début d’activité en cours d’année civile pour apprécier le bénéfice du régime micro-BNC en N+2.

La déclaration contrôlée (n°2035)

  • De plein droit en 2018, lorsque le chiffre d’affaires de 2016 et 2017 excèdent le seuil de 70000€.
  • Sur option, lorsque le régime micro-BNC est applicable mais que le contribuable souhaite déduire ses frais réels.

Nouveauté: Lorsque celui ci est choisi sur option, le régime de la déclaration contrôlée est valable 1 an. De plus, pour revenir au micro-BNC (si possible en fonction des recettes), la dénonciation est à faire par écrit avant le 1er février de l’année concernée.

L’organisme agréé – Combien gagne une sage-femme ?

En cas de déclaration n°2035 (de plein droit ou sur option), l’impôt sur le revenu sera calculé sur le montant de votre bénéfice, majoré de 25%. SAUF si vous adhérez à un organisme agréé, vous permettant de ne pas subir cette majoration.

Adhésion à réaliser dans les 5 mois du début d’activité, ou avant le 31 Mai.

Si vos recettes sont inférieures à 70 000 € et que vous déposez un 2035 sur option, alors les frais de l’organisme agréé peuvent venir en réduction d’impôt pour 2/3 de leurs montants (max 915€ /an)

Charges déductibles – Combien gagne une sage-femme ?

Sans être exhaustifs :

Frais de véhicule

Déduction des frais réels : Amortissement du véhicule (seulement si vous en êtes personnellement propriétaire), assurance, carburant, entretien, réparations, intérêts d’emprunt… Au prorata de l’usage professionnel… Mais calcul de plus ou moins-values en cas de changement de véhicule.

OU

Déduction du forfait kilométrique (Si véhicule de tourisme, dont vous êtes personnellement propriétaire ou crédit preneur) : application du barème de l’Administration au kilométrage professionnel parcouru avec le véhicule.

D’autre part, Kilométrage domicile-travail limité à 40 km si convenance personnelle (non limité à 40 km pour les remplacement ponctuels).

Frais de repas

Repas pris seul : déductibles, pour la part supérieure à 4,80€ et inférieure à 18,60€ (pour 2018).

Par exemple : repas de 10€

  • Déductible : 10-4,80=5,20€ (TTC)
  • Non déductible : 4,80€
    • NB : Seuils revus chaque année
Combien gagne une sage-femme

Petit outillage

Déduction immédiate en charges des matériels dont la valeur est inférieure à 500 HT (600 TTC) (sacoche, matériel professionnel).

Si valeur supérieure à 600 TTC, alors Immobilisation avec déduction d’amortissements annuels (ordinateur …)

Contribution économique territoriale (CET)

Exonération selon l’article 1460-5° du CGI :

Les sages femmes exerçant également la profession d’infirmière conservent l’exonération totale de CET si l’activité d’infirmière ne présente qu’un caractère tout à fait accessoire.

Ordinateur

Une dotation aux amortissements peut être déduite ainsi que les frais d’internet .. Au prorata d l’usage professionnel.

Cotisation à l’ordre ou un syndicat professionnel

Déductible du résultat (par exemple CNOSF, contribution URPS, FNASF, …)

Cotisation URPS non due pour les remplaçantes.

Local professionnel

Déduction des loyers versés si cabinet loué à un tiers.

Il y a aussi une déduction possible d’un « loyer à soi même » si cabinet situé dans l’habitation dont vous êtes propriétaire (sous conditions)

Forfait blanchissage

L’administration admet ainsi que les dépenses de blanchissage effectué à domicile puissent être évaluées par référence aux tarifs pratiqués par les blanchisseurs

  • justifier du nombre de blouses, draps, …
  • justifier du tarif (devis),
  • comptabilisation mensuelle en comptabilité.

ET aussi : votre téléphone, portable, vos frais de formation (Et crédit d’impôt)

Cotisations sociales

Les cotisations ne sont pas dues pour une activité inférieure à 30 jours mais affiliation dans les 8 jours du début d’activité.

3 régimes obligatoires (base = bénéfice + Madelin) :

Début d’activité : Base forfaitaire les deux premières années d’activité = 19% du plafond annuel SS (PASS 2018= 39 732€)

Allocations familiales

0% sur les revenus inférieurs à 110% du plafond SS, aussi augmentation progressive du taux de 0% à 3,1% pour les revenus compris entre 110% et 140% du plafond SS et 3,1% au delà.

CSG/CRDS

9,7% (Part déductible fiscalement = 6,8%)

Combien gagne une sage-femme

Assurance maladie

(6,5% dont 6,4% de prise en charge par la CPAM) +3,25% (contribution additionnelle maladie) des revenus NON conventionnels ou dépassements -> recouvrement par l’URSSAF

Assurance vieillesse

  • Cotisation de base : 8,23% dans la limite de 1 plafond SS + 1,87% dans la limite de 5 plafonds annuels SS – Forfait 1ère et 2 ème année: 762€
  • Cotisation complémentaire : 2514€ +10,60% des revenus compris entre 33344€ et 196140€
  • Invalidité-décès : 3 classes de 91€ à 273€ -> recouvrement par la CARCDSF
Pour début d’activité au 01/01/2018 1 ère année
Allocations familiales – €
CSG – CRDS 732€
– dont CSG déductibles 513€
CFP 98€
Maladie 8€
Retraite de base (CARCDSF) 762€
Retraite complémentaire 2 514€
Invalidité – Décès 91€
Prestations complémentaires vieilesse 260€
CURPS (0,1% dans la limite de 0,5% PASS) 8€
TOTAL 4 473€
Total si ACCRE 3 612€

Cotisations facultatives Loi Madelin :

  • Prévoyance (pensez à la mutuelle) ;
  • Retraite ;
  • Perte d’emploi subie ;

Condition : être à jour de ses cotisations obligatoires.

Combien gagne une sage-femme ? En France, le salaire moyen en indépendant est de 3485 euros. Il faut souligner que la rémunération en début de carrière dans la fonction publique s’élève à 1 980 euros. En terminant, la sage femme reçoit 3 820 euros par mois en fin de carrière. Ceux qui exercent en libéral perçoivent en moyenne un revenu mensuel brut de 2 426 euros. A vous d’en déduire ce que sera votre rémunération selon vos avantages et votre salaire !

 

À propos de l'auteur : Patrick Maurice est expert-comptable et cofondateur chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.