Fiscalité
5min
CFE 2022 : quelles sont les déclarations ?

En matière de cotisation foncière des entreprises, il faut distinguer deux types de déclarations de CFE : la déclaration initiale (déclaration n°1447-C-SD) et la déclaration modificative (déclaration modificative 1447-M-SD). Chacune de ces déclarations de CFE a un rôle bien spécifique et permet de calculer votre CFE. Regardons tout cela de plus près !

Comment déclarer la CFE ? La déclaration initiale de CFE (cotisation foncière des entreprises)

La déclaration de cotisation foncière des entreprises permet de transmettre les informations nécessaires à l’administration fiscale afin de calculer votre CFE.

La déclaration de CFE initiale vous concerne uniquement si vous avez créé votre entreprise ou votre établissement cette année. En effet, vous devez effectuer une déclaration initiale de CFE (n°1447-C-SD) avant le 1er janvier de l’année suivant la création de votre entreprise. À noter que la première année, si vous avez bien rempli la déclaration, vous pourrez bénéficier d’une exonération totale de la CFE.

Par exemple, si vous créez une entreprise en 2021, vous devez remplir votre déclaration CFE impérativement avant le 1er janvier 2022.

Si vous êtes concerné par la CFE cette année, vous avez normalement dû recevoir un formulaire de cotisation foncière des entreprises (N° 1447-C-SD) similaire à celui-ci :

formulaire pour la déclaration cfe

Économisez du temps et de l’argent. Dougs s’occupe de votre compta à partir de 49€ par mois.

👉 Confier ma comptabilité à un expert-comptable

Comment remplir votre formulaire de cotisation foncière des entreprises (1447-C-SD) en ligne ?

Voyons de plus près comment compléter correctement votre formulaire de CFE et effectuer votre déclaration initiale, le formulaire 1447-C-SD est disponible en ligne.

Cadre A du formulaire de CFE

  • Cadre A1 : il faut vérifier les informations relatives à l’identification de votre entreprise. En effet, vous pouvez rectifier ou compléter les informations dans la deuxième colonne ;
  • Cadre A2 : si le siège social de votre entreprise est à votre domicile, il faut cocher la case et indiquer la superficie occupée pour votre activité professionnelle (ex. : 9m²) ;
  • Cadres A3 : dans le cas où vous avez créé votre entreprise cette année, il faut cocher la case “début d’activité” et dans le cas d’une création d’établissement, la case “création d’établissement” ;
  • Cadre A4 : ce cadre est à compléter uniquement dans le cas où le local en question était précédemment occupé par une entreprise.

Cadre B du formulaire de CFE

  • Le Cadre B1: les entreprises créées cette année compléteront la première colonne (case 1 à 11). Les entreprises déjà existantes compléteront la deuxième colonne (case 12 à 22) uniquement s’il y a eu un changement de l’adresse de votre entreprise. Par conséquent, pour les entreprises créées cette année, le chiffre d'affaires estimé case 6 devra s’ajuster en fonction de la date de création de votre entreprise. Vous pouvez le faire à la case 8. Pour les entreprises existantes, le chiffre d'affaires indiqué case 17 devra s’ajuster case 19 dans le cas où l’exercice clos de l’année précédente n’est pas de 12 mois ;
  • Cadre B2: vous devez indiquer à la case 1 le nombre d’employés au cours de l’année. En effet, les salariés à temps partiel sont retenus en proportion de leur temps de travail. Les cases 2 à 9 ne sont à compléter que si votre entreprise est concernée par les cas indiqués.

Déclaration de CFE : cadres C & D

  • Cadre C : dans le cas où le siège de votre entreprise est à votre domicile (vous avez complété le cadre A2). Vous n’avez pas à compléter ce cadre ;
  • Cadre D: l’exonération relative aux entreprises nouvelles ne concerne que les entreprises implantées dans les zones d’aides à finalité régionale.

Pour rappel, vous n’êtes pas concerné par la déclaration initiale si vous avez créé votre entreprise avant le 1er janvier, en effet vous avez normalement déjà effectué votre déclaration initiale de CFE.

Petite précision sur le paiement de la CFE, si vous êtes concerné par la déclaration de CFE initiale et avez déposé cette déclaration l’année de création de votre entreprise, vous n’aurez pas de CFE à payer avant l’année suivante. En effet, les entreprises nouvellement créées n'ont pas à payer cet impôt l'année de leur création. Par exemple, si votre entreprise est créée en 2022, vous devrez payer la CFE en 2023. Vous devez toutefois déposer dès que possible auprès de l’administration fiscale votre déclaration de CFE (formulaire 1447-C).

Pour ce qui est des déclarations de CFE suivantes, vous n’avez pas de déclaration annuelle à effectuer ensuite, à part si il y a un changement de votre situation

Justement, passons à la déclaration de CFE modificative !

Optimisez votre trésorerie

Suivez 17 actions de cette checklist et optimisez dès maintenant votre tréso !

Quand faire une déclaration de CFE modificative et déclarer un changement de situation ?

Dès lors qu’un changement de situation est susceptible de modifier le montant de votre cotisation, vous devez faire une déclaration modificative via le formulaire 1447-M.

Ce changement peut être de différentes natures : 

  • Changement de la surface des locaux imposable ;
  • Cessation d’un établissement ;
  • Fermeture d’un établissement.

La déclaration de CFE modificative et le dépôt du formulaire 1447-M doit se faire avant le 2ème jour ouvré suivant le 1er mai.

Et l’avis de CFE dans tout ça ?

Il ne faut pas confondre déclaration de CFE et avis de CFE ! 

La déclaration de CFE se fait au début de votre activité (déclaration initiale) ou en cas de changement de situation (déclaration modificative).

En revanche, vous recevrez un avis de CFE chaque année pour vous indiquer la CFE que vous devez payer à l’administration fiscale. Vous n’avez donc pas à remplir ces déclarations de CFE chaque année.

En résumé, il y a deux différentes déclarations de CFE qui ont chacune un rôle bien défini, la déclaration initiale qui permet de déclarer votre établissement à l’administration fiscale pour qu’elle puisse déterminer votre CFE et la déclaration modificative qui intervient lorsqu’un changement de situation est susceptible de modifier la CFE de votre entreprise. De plus, hors changement de situation, vous n’avez pas à remplir de déclaration chaque année puisque votre CFE est calculée sur la base de votre déclaration initiale. Enfin, attention à ne pas confondre avis et déclaration de CFE, l’avis vous précise simplement le montant de votre CFE une fois votre déclaration initiale effectuée. N’hésitez pas à demander conseil à des experts pour bien comprendre vos obligations fiscales et comptables.

Économisez du temps et de l’argent. Dougs s’occupe de votre compta à partir de 49€ par mois.

👉 Confier ma comptabilité à un expert-comptable

Nahima est fiscaliste chez Dougs. Véritable appui pour ses collègues et pour les clients, elle jongle entre veille, conseil et formation sur son sujet de prédilection (on vous le donne en mille) : la fiscalité !

Les guides pratiques de l’entrepreneur
Les voir tous  →
Vous aimerez aussi