Le stagiaire est-il une bonne solution ?

Votre compta bilan inclus pour 69€HT par mois

Découvrir l'offre →

Vous comptez prendre un stagiaire au sein de votre entreprise ? Est-ce la bonne solution ? Dougs fait un point sur les avantages et les inconvénients de prendre un stagiaire dans votre équipe.

Votre stagiaire a des acquis de sa formation

Votre stagiaire a acquis des notions, des compétences sur le poste que vous lui proposez. Il a appris la théorie et il lui faudra s’adapter à la réalité des situations professionnelles. Par exemple, un élève masseur-kinésithérapeute devra apprendre à reconnaître la douleur d’un patient, pour choisir le massage adapté. Il exécutera donc une mission qui ressemble à un emploi régulier. Mais, il faudra contrôler son travail et le former, si besoin.

prendre un stagiaire

Vous devez respecter l’objet du stage

Votre stagiaire réalise un stage pour acquérir des compétences professionnelles, dans le but de favoriser son insertion professionnelle.

Vous ne devez donc surtout pas mettre votre stagiaire sur un poste de travail permanent, pour faire face à un accroissement temporaire de travail, pour occuper un emploi saisonnier (exemple : vendanges en automne) ou pour remplacer un salarié absent.

Le point positif du respect de l’objet du stage, c’est que vous pouvez tester ses compétences et sa capacité à s’adapter aux difficultés, au travail en équipe, etc, pour ensuite envisager une embauche en CDD, voire en CDI.

Vous avez plusieurs obligations

Vous devez « gratifier » votre stagiaire d’une somme à hauteur de 500,51€/mois en 2015 (astuce : vérifiez toujours que cette somme n’ait pas changé avec le temps), lorsque la durée de son stage est supérieure à 2 mois.

N’oubliez pas, vous devez signer une convention de stage avec votre stagiaire et vous ne devez pas signer un stage de plus de 6 mois avec le même stagiaire au cours de la même année.

Si vous ne respectez pas ces règles relatives au stagiaire, cela pourrait entraîner la requalification du stage en contrat de travail, ce qui signifie concrètement, versement d’un rappel de salaire et de dommages et intérêts à hauteur du préjudice subi par votre salarié en cas de rupture. Vous pouvez aussi être condamné pénalement pour travail dissimulé (3 ans d’emprisonnement et amende de 45 000€).

À propos de l'auteur : Véronique Maurice est expert-comptable et cofondatrice chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.