Comment obtenir un emprunt pour une entreprise !

Votre compta bilan inclus pour 69€HT par mois

Découvrir l'offre →

Toute création d’entreprise nécessite un minimum de fonds financiers. Vos capacités financières ne permettent  pas d’y subvenir entièrement ? C’est la raison d’existence de l’emprunt bancaire. Sans être l’unique option, il reste le choix privilégié, notamment avec des taux d’emprunt très bas. Dans votre esprit, emprunt bancaire rime avec difficulté ? Tentons de comprendre ensemble les règles fondamentales pour obtenir un emprunt pour une entreprise.

Présentez un projet finalisé pour obtenir un emprunt pour une entreprise !

L’établissement bancaire recherche un maximum de sécurité et deux éléments peuvent jouer en votre faveur : le business plan et votre situation patrimoniale.

Le business plan nécessaire dans la recherche d’un emprunt

En premier lieu, le business plan est un élément indispensable dans l’obtention d’un emprunt bancaire. En somme, il montre la crédibilité de votre projet. Mettez-vous à la place de votre banquier ! Pour lui, prêter de l’argent c’est un placement, il doit dès lors avoir de bonnes raisons de penser qu’il obtiendra un remboursement intégral. L’absence d’étude de marché, de comptes prévisionnels ou de stratégie commerciale devient rédhibitoire.

Insistez sur les points forts et présentez un projet viable, raisonnable et rentable. Démontrez une structure financière stable et équilibrée ! Montrez que la sollicitation de l’emprunt est uniquement là pour financer des actifs et non pallier à une trésorerie défaillante.

Pour comprendre comment se constitue un business plan, vous pouvez consulter cet article relatif à la construction d’un business plan.

L’apport personnel sert à l’obtention d’un emprunt

Une fois la présentation du business plan effectuée, la banque va comparer les apports aux financement que vous sollicitez. Bien évidemment, plus le montant des apports est important plus la chance d’obtenir ce prêt est grande. N’hésitez donc pas à faire appel à votre famille ou à vos amis (love money) pour accroître cette “mise de départ”. Elle rassurera votre banquier et permettra à vos investisseurs de bénéficier d’économies d’impôts.

Généralement le ratio endettement / fonds propres est de l’ordre de 30 à 50% selon le risque estimé du projet. Les apports pris en considération sont constitués par le capital social et sous condition de blocage, vos apports en compte courant. Le fait de bloquer le compte courant va permettre d’assimiler ces apports à des quasi fonds propres.

En second lieu, l’autre élément déterminant est constitué par les engagements personnels du créateur. Effectivement, la banque peut vous demander des garanties personnelles ou cautions. Dans de rares cas, il est possible que la banque se garantisse sur le fonds de commerce qu’elle finance (par exemple dans un rachat de pharmacie), mais généralement elle n’y trouvera aucun intérêt. Si la société dépose le bilan sans pouvoir rembourser son emprunt, la banque se tournera alors vers l’associé personne physique et sur les biens personnels mis en garantie. On assiste alors à une remise en cause de la séparation des patrimoines professionnel et personnel mis en avant dans l’exercice en société.

obtenir emprunt

Pour obtenir un emprunt pour une entreprise, faites jouer la concurrence !

Maintenant, parlons de la recherche de financement. Faîtes jouer la concurrence. De fait, déposez votre demande auprès de 3 à 5 banques. Cela vous évitera des désagréments. Toutefois, d’une agence à l’autre, votre dossier sera diversement apprécié. En effet, chaque conseiller aura ses sensibilités et ses méthodologies de traitement des demandes. Par conséquent, votre dossier sera appuyé différemment en commission auprès des “décideurs” de la banque.

En cas d’accords multiples, cette mise en concurrence vous permettra peut être de négocier des clauses moins restrictives et de négocier de meilleures conditions. Notamment, vos éventuelles cautions. 

Vous pouvez vous faire aider par un courtier ou un Expert-Comptable. Votre dossier déjà examiné par un professionnel a souvent plus de chances de recueillir l’accord de plusieurs banques intéressées par le projet.

Pensez à la banque publique d’investissement pour obtenir un emprunt

Anciennement OSEO, la Banque Publique d’Investissement (BPI) facilite l’accès au crédit. Elle offre aux entrepreneurs un garantie comprise entre 40 et 70% du montant auprès des autres établissements financiers. En obtenant l’assurance d’être remboursée, les banques octroient plus facilement des prêts. Attention, cette garantie ne bénéficie qu’à l’établissement financier. En dernier lieu, elle ne peut en aucun cas être invoquée par les tiers (emprunteurs ou garants personnels).

Conclusion sur l’emprunt d’entreprise

Pour conclure, si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté, faîtes appel à un Expert-Comptable. Il montera avec vous un dossier solide et réaliste. Enfin, n’oubliez pas qu’il existe d’autres sources de financements autre que l’emprunt bancaire.

À propos de l'auteur : Sarah Jaouani est responsable de la comptabilité et cofondatrice chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.