Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !Inscriptions →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU ou une SCI… Webinars et conseils gratuits, animés par nos experts chaque jour !Inscriptions ici →
Augmentez votre rémunération, créez une SASU… Webinars gratuits !Inscriptions →

Comment monter son entreprise sans argent ?

Si vous souhaitez monter votre société sans investir tout votre argent personnel ni emprunter de l’argent à un organisme tiers, de nombreuses solutions s’offrent à vous. Une bonne gestion de votre projet de création d’entreprise en amont vous permettra de lancer votre boîte à moindre coût. Entre opportunités juridiques, prévisionnelles et financières, Quelles solutions s’offrent à vous pour lancer votre projet sans argent ? Dougs vous révèle ses astuces pour créer une entreprise sans argent.

Sommaire : 

  1. Les opportunités juridiques pour monter son entreprise sans argent
  2. Les opportunités prévisionnelles pour créer son entreprise sans argent
  3. Les opportunités financières pour monter une entreprise sans apport
  4. Les ressources en libre accès pour entreprendre sans argent

Les opportunités juridiques pour monter son entreprise sans argent

Choisir la bonne forme juridique 

Pour votre création d’entreprise, vous avez le choix entre plusieurs formes juridiques. Les frais associés à la création d’entreprise peuvent dépendre de l’option laquelle vous optez. Le choix de la bonne forme juridique est essentiel puisqu’il conditionne le fonctionnement de votre entreprise, sa fiscalité et surtout le statut social du dirigeant. 

La micro-entreprise : la forme juridique la moins chère

La forme la moins chère et la plus simple aujourd’hui est celle de la micro-entreprise. En effet, le coût de formalité est nul. Zéro euro à débourser. Les taxes et cotisations sont inférieures à 30% du chiffre d’affaires, mais varient à la baisse selon l’activité exercée. Si la micro-entreprise est couramment choisie pour créer une entreprise sans argent, cette forme juridique a des contraintes. Certaines activités sont exclues de ce régime. De plus, si vous avez déjà un statut TNS, vous ne pourrez accéder à la micro-entreprise.

Retrouvez les informations de ce statut dans cet article : Le statut de micro entrepreneur : Pensez-y !

L’entreprise individuelle et EIRL : des formes juridiques à faible coût de création

Autre option : vous pouvez créer une entreprise individuelle ou encore une EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée). Là encore les frais sont quasi nuls. Votre imposition personnelle et vos cotisations sociales (soumises au régime social des indépendants TNS (travailleurs non salariés) dépendent du résultat que l’entreprise génère. Il y a une grande liberté possible sur la gestion de la trésorerie. 

Toutefois, cela représente un risque majeur en entreprise individuelle puisque celle-ci est confondue à votre patrimoine personnel. En revanche, en EIRL, une déclaration d’affectation de patrimoine peut protéger votre patrimoine personnel. 

Ainsi, micro-entreprise comme EIRL vous permettent de créer votre entreprise sans capital social. Vous pouvez donc monter un business sans argent. Toutefois, nous tenions à vous présenter une dernière option, pouvant séduire par ses avantages. 

Les SAS et SASU : les formes juridiques qui permettent de cumuler salariat et entrepreneuriat 

Solution avantageuse, la SAS/SASU est la société la plus sécuritaire pour protéger votre patrimoine privé. Vous pouvez créer votre société tout en étant salarié dans une autre société ou cumuler votre statut de chômeur si vous avez le droit à l’ARE. L’avantage de la SASU se résume simplement : pas de salaire = pas de charges sociales. Vous aurez la possibilité de vous verser des dividendes plus facilement à moindre coût. En revanche, ces formes juridiques nécessitent en revanche de mobilier un capital de départ pour supporter les frais de constitution.

En savoir plus sur les aides à la création d’entreprise pour les demandeurs d’emploi : Création d’entreprise et chômage : Pôle emploi vous accompagne 

Travailler de chez soi en domiciliant son entreprise à la maison

Votre future activité n’a pas forcément besoin de locaux ? Ça tombe bien. Cela coûte moins cher de travailler de chez soi. Vous pouvez alors opter pour la domiciliation de votre société chez vous. C’est un excellent moyen par ailleurs de compléter vos revenus mensuels personnels : votre entreprise peut vous payer un loyer pour l’occupation d’une pièce. Cela complétera vos revenus Pôle Emploi si vous êtes indemnisé tous les mois. Il faudra donc établir une convention de mise à disposition, mais il y a certaines règles à respecter. 

Nous faisons le point ici : Comment mettre en place une convention de mise à disposition ?

Si vous ne souhaitez pas travailler de chez vous, d’autres options s’offrent à vous. Prenons par exemple, les espaces de CoWorking. Ces lieux permettent de louer pour un certain moment un espace de travail. C’est une solution intéressante pour ceux vouloir manger une coupure nette entre vie perso et vie pro, mais aussi pour lutter l’isolement du travail à domicile. Ainsi, vous rencontrerez des personnes avec qui vous pourrez échanger vos expériences.

Les opportunités prévisionnelles pour créer son entreprise sans argent

Créer son entreprise, c’est se lancer dans une aventure. Qui dit aventure, dit préparation. 

Selon votre projet d’entreprise, vous serez amenés à faire une étude de faisabilité afin de mener à bien celui-ci. C’est aussi ce qu’on appelle un business plan consistant à réaliser un dossier vous permettant de convaincre un décideur d’investir dans votre projet ou tout simplement répondre aux questions qu’on pourrait se poser sur votre société et l’activité qu’elle voudra mener. Il vous permettra de structurer votre projet ainsi que votre solidité financière. 

Pour en savoir plus : Monter un projet d’entreprise : le guide

Faire une étude de marché 

La réalisation d’une étude de marché vous aide à projeter votre création d’entreprise. Celle-ci permet d’effectuer un état des lieux du marché sur lequel vous souhaitez vous positionner. Réaliser un benchmark des concurrents et des offres déjà existantes est une étape essentielle à la définition de votre projet d’entreprise.

Réaliser un business plan et un budget prévisionnel

Une fois l’étude de marché réalisée, vous pourrez réaliser un business plan pour bâtir votre offre. Comment allez-vous vous différencier par rapport à vos concurrents ? De fait, vous contrôlerez vos futures dépenses et vos produits attendus. Vous mettrez le tout dans un prévisionnel, à savoir un document qui projettera les entrées et sorties financières. Cela vous permettra notamment de connaître le montant minimal de chiffre d’affaires à réaliser pour continuer votre activité et ainsi voir la rentabilité de celle-ci et votre capacité d’autofinancement ou encore votre besoin en fonds de roulement.

Le détail dans notre article : Pourquoi et comment faire un prévisionnel ?  

Vous connaissez maintenant les possibilités d’accompagnement s’offrant à vous pour ne pas vous sentir seul au lancement de votre projet de création d’entreprise. Mais créer une entreprise sans argent revient surtout à ne pas vouloir investir beaucoup (voire pas) d’argent personnel. Voyons comment combler vos besoins de liquidités sans emprunter d’argent à un organisme ou à une banque et bénéficier d’aides annexes.

Optimisez votre trésorerie

Suivez 18 actions de cette checklist et optimisez dès maintenant votre tréso !

Checklist

Les opportunités financières pour monter une entreprise sans apport

Pour financer votre création d’entreprise sans argent, ou du moins sans avoir recours à votre épargne personnelle, vous pouvez faire appel à des investisseurs extérieurs via :

  • La Love Money est un moyen de financement de votre projet de création d’entreprise faisant appel à votre entourage. C’est une alternative aux crédits traditionnels. Via une plateforme en ligne, vous présentez votre projet et appelez vos proches à participer financièrement à votre aventure. 
  • Le crowndfunding, ou financement participatif, est également une alternative financière pour votre projet. Ici, au lieu de ne faire appel qu’à votre famille et à vos amis, vous ouvrez le financement aux internautes. Sur une plateforme, vous appelez des contributeurs à investir dans votre création d’entreprise, moyennant parfois une contrepartie comme des goodies. 

Les aides et subventions publiques sont également une opportunité financière intéressante pour monter une entreprise sans argent. Parmi elles, citons l’ARCE (aide à la reprise et création d’entreprise), permettant aux demandeurs d’emploi de profiter d’un versement en capital. Ou encore le dispositif NACRE (nouvel accompagnement pour la création et reprise d’entreprise) proposant un emprunt à taux 0 de 1000 à 8000 € sur 5 ans et un accompagnement sur une durée de 3 ans.

Tour d’horizon des solutions de financement pour création d’entreprise : Comment financer son projet de création d’entreprise 

Les ressources en libre accès pour entreprendre sans argent

S’inspirer pour créer son entreprise sans un sou

L’inspiration, ça n’a pas de prix. Internet regorge de contenus dédiés à l’entrepreneuriat pouvant vous aider à monter votre entreprise sans argent. D’autres créateurs partagent leur parcours pour vous accompagner dans votre cheminement. Vous pouvez notamment retrouver ces retours d’expérience dans des podcasts dédiés aux entrepreneurs.

Créer sa vitrine et donner de la visibilité à votre projet d’entreprise

Une fois votre projet de création d’entreprise défini, vous pouvez commencer à travailler la visibilité de votre business. En ligne, de nombreuses opportunités gratuites permettent de la développer.

  • Créer son site web gratuitement pour faire connaître votre entreprise. De nombreuses plateformes, telles que Wix, WordPress.com ou encore Jimdo, vous permettent de concevoir un site vitrine sans argent et sans compétences particulières en développement web. 
  • Créer ses réseaux sociaux et développer l’actualité de votre entreprise pour réunir votre audience. Facebook, Twitter, LinkedIn, YouTube sont des tremplins pour la visibilité de votre activité. Ils permettent de mettre en avant votre identité, votre actualité et d’entrer en contact avec votre audience. Attention toutefois, économisez vos efforts. Vous n’avez pas besoin d’être sur toutes les plateformes. Concentrez-vous sur celles où sont présentent votre clientèle cible.

L’entrepreneuriat est une grande communauté qui demande de faire marcher son réseau. Pour cela, les applications de networking vous aident à entrer en contact avec des confrères et échanger avec eux pour développer votre projet de création d’entreprise. 

Voilà qui devrait vous aider à monter votre entreprise sans argent. Tout au long de votre processus de création d’entreprise, mais aussi dans la gestion de votre activité, vous pouvez également compter sur l’appui d’experts et de professionnels.

Dougs vous accompagne dans votre création d’entreprise :
Annabelle Jallud

Superviseur comptable

Voir son profil

Chez Dougs, elle est à la tête d’une équipe de cinq comptables et accompagne les clients dans leur activité. Sa spécialité ? Les SCI et les LMNP mais aussi les TNS.

logo

Qui est Dougs ?

Dougs est un cabinet d'expertise-comptable en ligne, inscrit à l'Ordre des experts-comptables, qui facilite la vie de milliers d'entrepreneurs pour qu'ils réussissent.

Découvrir Dougs →
Logo dougs.media
Le Média des entrepreneurs qui gèrent !