Prévisionnel : comment et pourquoi le faire ?

Votre compta bilan inclus pour 69€HT par mois

Découvrir l'offre →

Le prévisionnel est un document incontournable établi en prévision du lancement d’une entreprise ; ou pour un projet de développement d’activité existante. Faire un prévisionnel permet de traduire en chiffres le modèle économique de l’entreprise.

Qu’est-ce qu’un prévisionnel financier ?

Faire un prévisionnel financier est nécessaire afin de mesurer la rentabilité du projet. Mais aussi de déterminer le besoin en financement, et les capacités de la future entreprise à rembourser un éventuel emprunt. Généralement réalisé sur trois années, ce document se compose des éléments suivants :

  • Compte de résultat prévisionnel ;
  • Bilan prévisionnel ;
  • Plan de trésorerie ;
  • Plan de financement ;
  • Ainsi que le calcul d’indicateurs financiers (besoin en fonds de roulement, capacité d’autofinancement, etc.)

Les établissements bancaires demandent ce type de document pour analyser la viabilité du projet ainsi que la pertinence d’un financement.

Pourquoi en faire un ?

Le prévisionnel est d’une utilité capitale pour l’entrepreneur. D’un point de vue personnel, il permet au porteur de projet de mesurer financièrement si le projet est intéressant. À l’externe, le prévisionnel financier est nécessaire pour convaincre d’éventuels investisseurs à engager du financement dans la future entreprise.

Le prévisionnel est un outil qui permet ainsi de structurer le projet. Et également de clarifier tous les points du modèle économique de l’entreprise. Il est donc utile pour :

  • Demander un financement, notamment de la part une institution bancaire ;
  • Attirer des investisseurs autres que ceux du secteur bancaire ;
  • Évaluer les risques liés à son projet de création d’entreprise ;
  • Se fixer des objectifs chiffrés à comparer sur toute la période évaluée ;
  • Prévenir le risque d’échec de l’entreprise ;
  • Gérer les différentes phases de l’évolution du projet, du démarrage à l’expansion ;
  • Mieux négocier les tarifs avec les différents fournisseurs ;
  • Et enfin fixer les prix et les délais de paiements destinés aux particuliers.

Dans la majorité des cas, exécuter un prévisionnel financier a pour but de demander du financement à un établissement bancaire. Mais le prévisionnel peut aussi avoir comme destinataire :

  • Le porteur de projet lui-même ;
  • Les éventuels associés ;
  • Les différents investisseurs ;
  • Ainsi que les futurs fournisseurs et clients de l’entreprise.

Comment le réaliser ?

Avant de se lancer dans l’élaboration d’un prévisionnel financier, il est nécessaire d’avoir de bonnes connaissances en comptabilité et fiscalité. Aussi, en amont, il faudra s’assurer d’avoir sous la main l’étude de marché de son secteur d’activité ; ainsi que la définition des stratégies commerciales. L’entrepreneur doit aussi être en mesure de se situer en analysant le volume d’activité généré par les concurrents directs.

Le prévisionnel financier est constitué d’un ensemble d’informations ajoutées suivant un ordre précis.

comment faire un prévisionnel

Le compte de résultat prévisionnel

Le compte de résultat prévisionnel a pour objectif de donner un aperçu précis de l’exercice comptable sur une période donnée. Pour cela, le compte de résultat résume l’ensemble des produits (chiffre d’affaire prévisionnel, produits financier etc.) et des charges prévisionnelles du projet.

Les charges prévisionnelles du projet sont :

  • Les charges d’exploitation : elles représentent souvent la majeure partie des charges de l’entreprise. Elles se distinguent en deux types : les charges fixes et les charges variables.
  • Les charges de personnel : elles regroupent toutes les dépenses liées à l’embauche de personnel. Comme par exemple le versement des salaires, le paiement des cotisations sociales correspondantes, etc.
  • Ainsi que les impôts et taxes : cette étape délicate nécessite l’expertise d’un expert comptable. Grâce à son expérience et son savoir faire, l’expert comptable est le seul à pouvoir garantir un prévisionnel des impôts et des taxes sans erreur.

Généralement réalisé sur une période d’un an, le compte de résultat prévisionnel permet de mettre en évidence si l’entreprise sera en mesure de créer de la valeur ou alors si elle en perdra.

Le bilan prévisionnel

Deuxième étape du prévisionnel financier, le bilan prévisionnel synthétise les actifs et les passifs de l’entreprise :

  • Les actifs de l’entreprise : les actifs sont des éléments concrets qui apportent une valeur à l’entreprise. Ces biens, qui appartiennent à l’entreprise, peuvent être matériels ou immatériels.
  • Les passifs : les passifs représentent l’ensemble des dettes de la société. Les passifs sont les ressources qui ont permis à l’entreprise de se procurer les éléments de l’actif.

Le plan de financement prévisionnel

Un plan de financement est un document qui présente les besoins financiers d’une entreprise à ses débuts puis sur plusieurs exercices et les ressources financières dédiées en contrepartie. Le plan de financement prévisionnel se présente sous la forme d’un tableau en 2 parties :

  • La première partie renseigne les besoins à financer pour démarrer l’activité ;
  • La deuxième partie fait état des ressources financières affectées au financement de ces besoins.

Les besoins à financer sont des investissements nécessaires à la création de l’activité et du besoin de fond de roulement au début du projet. Ils peuvent prendre la forme d’achat de licence, d’achat de matériel, d’acquisition de bureaux ou de droit au bail, etc.

Les ressources financières en revanche, peuvent être constituées d’un emprunt souscrit, d’apport en capital social ou d’apport en compte courant d’associés.

Le budget de trésorerie prévisionnel

Également sous la forme d’un tableau, le budget de trésorerie prévisionnel a pour vocation de donner une vision globale des flux de trésorerie entrants et sortants d’une entreprise sur une période de temps donnée. Cet outil d’anticipation est donc nécessaire pour analyser l’activité d’une entreprise mois après mois. Ce tableau de trésorerie est constitué d’un inventaire des encaissements et d’une liste de décaissement.

  • L’inventaire des encaissements. Il s’agit de recenser l’ensemble des rentrées d’argent dont bénéficie ou va bénéficier la société sur les mois à venir. Cela regroupe entre autres les factures clients, les subventions ou les aides auxiliaires. Mais aussi les prêts bancaires ou encore le crédit TVA.
  • La liste des décaissements : à contrario, les décaissements constituent les sorties d’argent comprenants les charges fixes et les charges variables.

Indispensable, le prévisionnel financier nécessite d’être réalisé avec la plus grande des attentions. Pour cela, n’hésitez pas à confier sa rédaction à un expert comptable expérimenté, comme Dougs !

À propos de l'auteur : Quentin Maurice chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.