Valorisation d’une entreprise

Votre compta, bilan inclus, pour 69€HT par mois

Découvrir l'offre →

La valeur d’une société est subjective : La valorisation d’une entreprise consiste à émettre une opinion sur sa valeur financière. Mais dans la réalité, il n’y a pas une, mais plusieurs valeurs de l’entreprise. Tout cela dépend de si vous êtes vendeur ou acheteur. Finalement, l’approche de la valorisation d’une société est systématiquement subjective. Voyons ensemble pourquoi et quelles sont les méthodes employées pour valoriser une entreprise.

La valeur nominale d’une société

La valeur nominale d’une société correspond à la valeur initialement fixée dans les statuts d’une société. Pour mémoire, les associés fixent à l’origine un montant de capital et un nombre de parts ou d’actions. De façon simple, la valeur nominale d’une action est la division du capital social par le nombre d’actions . Ainsi, ce montant nominal ne changera jamais quelque soit la performance de la société. Néanmoins, une seule exception existe. En effet, en cas d’augmentation ou de réduction du capital, les associés peuvent jouer sur la valeur nominale de l’action plutôt que sur le nombre émis d’actions.

Pour conclure sur la valeur nominale, il n’existe finalement que peu de personnes pratiquant une valorisation de la société à partir de cette valeur. C’est la raison pour laquelle, plusieurs économistes ont inventé des méthodes de valorisation différentes.

La valeur vénale d’une entreprise

Que vendre ? Le fonds de commerce ou les actions ?

Le cédant d’une entreprise dispose éventuellement de plusieurs choix pour céder son activité.

Lorsque le cédant exerce son activité via une entreprise individuelle ou une EIRL, il ne pourra seulement céder que le fonds de commerce.

S’agissant du dirigeant d’une société, il pourra soit céder ses actions, soit faire céder le fonds de commerce de sa société. Bien évidemment, le choix tient compte de la fiscalité personnelle du cédant.

Checklist
Checklist gratuite :
Les 18 actions à mettre en place absolument pour optimiser votre trésorerie !
Mettez en place 3 de ces actions dès aujourd'hui et maîtrisez votre solde bancaire.
Télécharger la checklist
×
Téléchargez la checklist
Téléchargez la checklist indispensable « les 18 actions à mettre en place pour préserver votre trésorerie », mettez en place 3 de ces actions dès aujourd'hui et maîtrisez votre solde bancaire !

Les méthodes de valorisation d’une société

Il n’existe pas de marché indicatif comme celui de la bourse pour valoriser une société. Ainsi, les professionnels de la valorisation utilisent des méthodes d’évaluation à partir de formules plus ou moins savantes. Pour faire simple, on distingue 2 grandes méthodes de valorisation d’entreprise :

  • La valeur patrimoniale de la société que l’on appelle également valeur mathématique reposant sur les capitaux propres de l’entreprise plus ou moins actualisés. C’est une notion très passive reposant davantage sur la structure financière de la société.
  • La valeur de rendement qui est une notion très dynamique car elle juge des performances passées et à venir de l’entreprise.

Une fois les méthodes décrites, les coefficients de pondération des années définis et bien d’autres artifices réalisés, il reste à mixer le tout pour obtenir une valeur basse et une valeur haute de la société. Cela a l’air surprenant ? C’est tout à fait normal car ces formules sollicitent l’informatique et brassent des quantités de chiffres. Mais regardons de plus près les formules de valorisation d’entreprise.

Valoriser l’entreprise avec une approche patrimoniale

Avant tout, la méthode dite patrimoniale ou approche patrimoniale est la formule la plus simple. Elle consiste à retenir les capitaux propres d’une société. Dans l’exemple de bilan passif, les capitaux propres correspondent notamment à l’addition du capital social, des primes, des réserves et du résultat de l’exercice. Le total des capitaux propres apparaît systématiquement dans tous les bilans des entreprises.

Comprendre un bilan Passif Valorisation d'une entreprise

Enfin, il existe également une autre méthode de calcul des capitaux propres qui consiste à soustraire du total de l’actif du bilan (ce que l’entreprise détient) du passif exigible (ce que la société doit). Ainsi, on obtient le même montant des capitaux propres.

actif passif bilan de l'entreprise Valorisation d'une entreprise

La valeur patrimoniale s’actualise

Néanmoins, on peut ne pas retenir la valeur des capitaux propres en l’état pour tenir compte de certains événements. En effet, certains biens inscrits à l’actif du bilan comme des actions d’une filiale, un bien immobilier qui a pris de la valeur incitent à une évaluation personnalisée. Ainsi, on remplace les valeurs comptables par des valeurs vénales des éléments d’actif du bilan.

Parallèlement, cette situation se retrouve au passif. Ainsi, les indemnités de départ à la retraite s’enregistrent rarement en comptabilité.

Enfin, n’oubliez pas l’impôt latent pour compléter le tout.

Valoriser une société par ses performances

Les performances d’une société se mesurent en fonction de ses secteurs d’activité. Ainsi, une boulangerie privilégiera plus facilement des ratios simples comme son chiffre d’affaires, son taux de marge et ses charges de personnel. Par opposition, des pharmacies retiendront des notions d’EBE plus complexes à appréhender. Enfin, certaines sociétés d’équipement d’entreprise ou de particuliers se polariseront sur la croissance de leur parc d’abonnés.

Ainsi, le spécialiste de la valorisation utilise des méthodes majoritairement communes au sein du secteur d’activité de la société pour en déterminer la valeur. Mais il peut également créer ses propres méthodes ou adapter les coefficients ou les pondérations de ces méthodes de valorisation.

Les méthodes de valorisation d’une société reposent souvent sur les suivantes :

  • Valeur de productivité ;
  • Capitalisation du bénéfice net moyen ;
  • Capitalisation selon l’EBE corrigé ;
  • Capacité de remboursement ;
  • Capitalisation de la MBA moyenne ;
  • Capitalisation CAF + Trésorerie ;
  • Méthode fiscale ;
  • Méthode DCF ;
  • Cash-flow actualisés ;
  • Capacité bénéficiaire prévisionnelle.

Mais, il existe en réalité autant de méthodes que de professionnels.

La méthode DCF ou Discounted Cash Flows

La méthode DCF mérite une attention particulière. En effet, cette méthode repose avant tout sur une philosophie. A ce titre, acquérir une société consiste à verser une somme d’argent, c’est à dire un investissement initial dans l’espoir de percevoir de futurs cash-flows.

Sans rentrer dans le détail du calcul, l’objectif est de déterminer dans un premier temps les cash-flows futurs de la société par la réalisation de compte de résultat prévisionnel. Le professionnel s’aide bien évidemment des comptes passés mais également d’indices liés au marché. Autant dire de suite qu’il s’agit d’un exercice périlleux.

Ensuite, il convient d’actualiser cette somme de Cash-Flows afin d’en ressortir la valeur de la société.

Processus à suivre pour valoriser une société

Avant tout, la première démarche repose sur la compréhension de la société. Ensuite, il convient de sélectionner les méthodes de valorisation. Après, vous avez à déterminer les coefficients multiplicateurs des méthodes sélectionnées. Enfin, vous devez pondérer les valorisations obtenues pour obtenir la valeur de la société.

Exemple de valorisation de société

Pour voir un exemple de rapport de valorisation d’entreprise, n’hésitez pas à consulter cette fiche. Dougs réalise ce type de rapport pour valoriser les sociétés.

Patrick Maurice
À propos de l'auteur : Patrick Maurice est expert-comptable et cofondateur chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.

Recevez les astuces indispensables pour que votre comptabilité vous serve enfin à quelque chose !

Pas de discours commercial, juste de vraies informations

Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès maintenant !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.