Pourquoi changer de régime pour la micro-entreprise ?

Créez votre entreprise dès aujourd'hui avec un juriste Dougs

Découvrir l'offre →

Pourquoi changer de régime pour la micro-entreprise ?

Que permet la micro, le BNC, le BIC, et pourquoi changer de régime pour la micro-entreprise ? Ce régime aide à bénéficier de formalités de création allégées ainsi que de facilités concernant le paiement de votre impôt sur le revenu et des cotisations sociales. Mais avez vous réellement intérêt à changer de régime ? Peut être pas dans beaucoup de situations. Le résumé et la réponse à vos questions sont dans cet article !

Changer de régime pour la micro-entreprise : Si votre chiffre d’affaire est en dessous des seuils

Toute entreprise individuelle dont le CA (hors taxes) n’excède pas le plafond de son secteur d’activité, peut prétendre au régime de la micro-entreprise.

Ces plafonds représentent :

  • Pour les entreprises dans la vente de marchandises, d’objets, de fournitures de denrées, ou dans l’hébergement : 170000€ au maximum ;
  • Pour les prestations de service relevant des BIC et les professions libérales relevant des BNC : 70 000 € au maximum.

Changer de régime pour la micro-entreprise : Probablement pas si vous souhaitez avoir un associé

Vous cherchez la possibilité de vous associer ? Cela peut se faire avec une ou plusieurs personnes, ce qui vous permettrait alors d’augmenter le capital de votre entreprise. Mais ce n’est pas le seul avantage ! En effet, travailler en équipe avec des individus possédant des capacité différentes de vous, d’autres réseaux également, vous aidera dans certaines décisions importantes de la vie de votre entreprise.

Pour ce qui est du statut de micro-entreprise en revanche, il ne permet pas d’avoir des associés. C’est pourquoi vous auriez besoin de modifier votre statut juridique dans ce cas. Cela implique diverses démarches qui dépendront de votre nouveau statut sélectionné.

changer de régime pour la micro-entreprise

Changer de régime pour la micro-entreprise : Probablement pas si vous avez des charges

Pour mémoire, les dépenses en micro-entreprise ne comptent pas. Vous êtes taxé sur votre chiffre d’affaires. Si bien, que finalement, on ne peut pas comparer :

  • un taux de micro entreprise qui est assis sur la totalité du chiffre d’affaire,
  • avec le taux qui frappe uniquement le résultat du BNC ou BIC, une fois donc déduit toutes les dépenses. C’est ce que l’on montre dans le prochain paragraphe.

Changer de régime pour la micro-entreprise : Vous considérez vos charges trop élevées ?

C’est à l’administration fiscale de déterminer votre bénéfice imposable en micro-entreprise ! Elle applique alors un abattement forfaitaire à votre chiffre d’affaires, qui variera selon votre activité :

  • Soit 71%, pour les activités d’achat revente, fourniture de logement, ou de vente à consommer sur place ;
  • Soit 50%, pour les prestations de services commerciaux ;
  • Et 34% pour les prestations de service non commerciales (libéral par exemple) ;

Si le cumul de vos charges et de vos cotisations sociales représentent une partie de votre chiffre d’affaire qui se trouve être supérieure au pourcentage de l’abattement forfaitaire, vous avez probablement intérêt à  sélectionner le régime réel en BIC ou le régime en déclaration contrôlée des BNC !

C’est au service des impôts des entreprises que vous pourrez alors vous adresser afin de les informer de votre choix de changer de régime pour la micro-entreprise !

Si vous souhaitez plus d’amples informations sur les avantages de la micro entreprise, vous pouvez consulter cet article !

À propos de l'auteur : est expert-comptable et cofondatrice chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.