Rémunération
7min
Le calcul de la rémunération d’un président de SASU

💡 Depuis 2020, le RSI est intégré au régime général de la Sécurité sociale, et devient la Sécurité sociale des indépendants !

Aujourd'hui, on ne parle plus de RSI car elle a été dissoute en 2018. Depuis 2020, la Sécurité sociale pour les indépendants est intégrée au sein du régime général de la Sécurité sociale. Pas de souci : le changement est automatique ! Vous n'avez donc aucune démarche à faire de votre côté.

Vous êtes le président de votre propre société ? Si votre activité fonctionne, vous vous êtes posé la question de savoir comment vous rémunérer. Mais au fait, comment calculer votre rémunération de président de SASU ? Et combien un salaire de président coûte-t-il à la SASU ? En matière de versement de salaire, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Bulletin de salaire ;
  • Remboursements de frais ;
  • Dividendes.

👉 Simuler ma rémunération

Rémunération du président de SASU / SAS : comment se rémunérer ?

Tout d’abord, être président de SASU signifie que vous avez potentiellement plusieurs sources de rémunération de président de SASU. Pourquoi ?

Pourquoi se donner une fiche de paie en tant que président de SASU ?

Mais pourquoi un président de SASU doit avoir un bulletin de salaire à chaque rémunération ?

Avant tout, cela permet de valider les trimestres de retraite. En France, il suffit de percevoir l’équivalent de 600 heures de SMIC pour valider les 4 trimestres de l’année. Soit environ 6100 €.

Ensuite, il faut éviter la taxe PUMa. Les conditions pour ne pas la verser font que la somme à se verser est supérieure.

Parallèlement, pensez à la prévoyance. En effet, les indemnités de prévoyance en cas de maladie ou accident demeurent proportionnelles aux cotisations, et donc aux salaires.

Enfin, votre retraite se calcule sur les rémunérations que vous allez vous allouer.

Les charges sociales du président de SASU

C’est un élément important concernant la rémunération d’un président de SASU. Un président de SASU est assimilé à un salarié. Salarié oui, mais assimilé avant tout.

Pourquoi ? C’est très simple : le président a tous les bénéfices d’un salarié (rattachement à la sécurité sociale, caisse de retraite, etc.), sauf Pôle emploi. En effet, le président de SASU n’est pas dans un état de subordination, donc il ne dépend pas du Code du travail. Ainsi, il ne bénéficie pas d’une couverture chômage.

Le président partage cette situation avec tous les autres mandataires comme le directeur général de SAS ou le gérant de SARL.

Mais ce qui est plus problématique sur un plan financier est l’absence de réduction sur les bas salaires. En bref, le taux des cotisations sociales maximal est à son maximum.

Donc, lorsque vous raisonnez en salaire net, il faut donc calculer votre salaire brut, puis appliquer les charges patronales. Exemple, vous souhaitez 2.000 € nets. Cela implique :

  • Un salaire brut = 2.000 / 0,78 (partie retenues salariales) = 2.560 € ;
  • Des charges patronales = 2 560 € * 45% = 1 152 €

Soit donc un total de 3 712 € de coût pour l’entreprise pour vous donner 2 000  € de salaire net.

En d’autres termes, pour 100 € de salaires nets, pensez à 87 € de charges sociales toutes confondues.

Les remboursements de frais d’un président de SASU

Il ne s’agit pas de rémunération d’un président de SASU à proprement parler. Mais il est important de traiter ce point car il est souvent oublié. Pourtant, il s’agit d’une solution tout à fait légale souvent ignorée.

À la différence d’un salarié, les remboursements des frais doivent se faire sur du réel. Pas question de faire des forfaits mensuels d’indemnités kilométriques par exemple. Ainsi, il faut calculer au réel toutes les dépenses personnelles qu’un dirigeant peut faire pour sa SASU.

Ce n’est pas toujours simple, car cela englobe les frais kilométriques mais également les frais d’indemnisation de l’électricité, de l’eau, etc., utilisés par la SASU lorsque le siège social se trouve au domicile du président de la SASU.

Sans vouloir en tirer un réel revenu, pensez néanmoins à ces petits détails qui peuvent vous défrayer de certains de vos frais. Cela est d’autant plus vrai lorsque vous percevez l’ARE en tant que créateur de SASU et que vous ne pouvez pas percevoir de salaire le temps de vos allocations-chômage.

Optimisez votre trésorerie

Suivez 18 actions de cette checklist et optimisez dès maintenant votre tréso !

Checklist

Les dividendes comme rémunération pour le président de SASU

En SASU, l’avantage majeur par rapport à une SARL est de pouvoir se servir des dividendes. Seul bémol, il faut attendre au moins plusieurs mois après le premier exercice comptable pour commencer à se verser des dividendes en complément de votre salaire.

Avec la nouvelle loi Flat Tax, le calcul de l’impôt personnel sur la perception de dividendes a été grandement facilité. Désormais, c’est 30% de taxation incluant tout : Impôt sur le revenu, CSG/CRDS. Néanmoins, l’ancienne formule avec l’abattement de 40% peut encore s’appliquer en cas d’option.

Quand se verser des dividendes ?

Il est particulièrement agréable de se verser des dividendes quand le président ne peut pas se verser de rémunération avec sa SASU. Comme par exemple au cours de sa période d’indemnisation Pôle emploi.

Mais si les dividendes demeurent fréquents, n’oubliez pas de diversifier vos rémunérations. En effet, vous ne cotisez pas à la sécurité sociale ni à la retraite avec des dividendes.

Enfin, vous risquez de payer la taxe Puma si vous n’avez pas suffisamment de cotisations sociales.

Salaire ou dividendes : que choisir ?

Quelle rémunération pour un président de SASU ?

Sans tomber dans un excès scientifique, le calcul de la rémunération du président de SASU répond donc à des caractéristiques précises. Voici quelques explications.

Votre chiffre d’affaires

Tout d’abord, il vous faut calculer votre activité annuelle. Ainsi, si vous êtes consultant, vous pourrez vendre au maximum 220 jours environ à ne faire que de la production.

Dans la réalité, votre temps va être divisé entre la production, le commercial et la mise à niveau de vos compétences. Ainsi, en produisant 180 jours vendus, vous serez déjà dans une bonne moyenne. Si votre prix de journée est de 800 €, cela vous fera un chiffre d’affaires de 144.000 €.

Vos sorties financières

Vos sorties financières seront multiples et variées. Ainsi, cela passera par les charges traditionnelles comme :

  • Les frais de déplacements (autoroute, restaurant, nuitées, indemnités kilométriques, etc.) ;
  • Les frais de téléphone ;
  • Toutes les assurances (responsabilité civile, etc.) ;
  • Le loyer, l’électricité, …
  • Les honoraires de l’expert-comptable ;
  • La CFE, l’éventuelle TVS, etc. ;
  • D’autres charges et dépenses diverses et variées.

Vous n’échapperez pas non plus à votre remboursement d’emprunt.

Comment calculer la rémunération du président de SASU ?

Le calcul de la rémunération du président de SASU se fait en retenant les éléments suivants :

  • Chiffre d’affaires de 120 000 € HT (la TVA est un impôt, donc il ne faut pas en tenir compte) ;
  • Charges externes de 24 000 € annuels ;
  • Salaire de 40 000 € nets, soit à multiplier par 1,87 pour tenir compte des charges sociales, cela vous fait 74 800 € ;
  • Le résultat avant IS se situe à (120 000 €- 24 000 € – 74 800 €) = 21200 € ;
  • Impôt sur les sociétés de 15% = 3180 € ;
  • Soit un résultat net après impôt sur les sociétés = 18 020 €.

Ce résultat net peut faire l’objet d’une distribution de dividendes qui conduit à un versement pour le dirigeant de SASU à hauteur d’un versement net de tout impôt de 12 614 €.

Pourquoi préférer un salaire à des dividendes ?

Comme indiqué, les salaires vous donnent une prévoyance et une retraite. L’autre avantage réside dans la déductibilité de votre rémunération de président de SASU dans la base de calcul de l’impôt sur les sociétés. Parallèlement, les dividendes ne se versent qu’après l’IS. Exemple de coût des 2 méthodes ?

Salaires
Montant de salaire net2000 €
Montant des charges sociales1740 €
Coût total avant calcul IS3740 €
Economie d’impôt sur les sociétés (28%)1047 €
Coût réel pour la SASU d’un salaire net et des charges sociales après IS à 28%2693 €

Dans cet exemple, en supposant un impôt sur le revenu de 20% par exemple, le dirigeant d’une SASU avec 2000 € nets va payer 400 € d’impôt. Il lui reste donc 1600 €.

En comparaison, la société avec un coût identique de 2693 € aurait pu les verser directement en dividendes. Après application de 30% de Flat Tax, la somme reçue par le dirigeant s’élève à 1885 € nets d’impôt. C’est plus que la rémunération issue d’un salaire, mais vous ne cotisez sur rien.

Pour conclure sur la rémunération d’un président de SASU, il existe également d’autres sources comme l’épargne salariale ou la création d’une holding.

Enfin et pour finir, réfléchissez à la possibilité d’être en SARL et éventuellement de vous verser une rémunération en qualité de gérant majoritaire de SASU. Ce n’est pas nécessairement ce que vous aviez envisagé, mais il ne faut pas l’exclure non plus. Sachez pour finir que la transformation après 2 années de perception de l’ARE n’est pas trop complexe.

Chez Dougs, on vous propose un simulateur afin de calculer votre future rémunération de président de SASU.

Simulez votre rémunération et vos cotisations sociales gratuitement avec un outil pensé spécialement pour vous.
Sarah Jaouani

Responsable de la comptabilité et cofondatrice

Voir son profil
Les guides pratiques de l’entrepreneur
Les voir tous  →
Vous aimerez aussi