Expert-comptable
6min

Comptable et expert-comptable : quelles différences ?

Comptable et expert-comptable : quelles différences ?

Vous êtes chef d'entreprise et êtes à la recherche d'un professionnel de la comptabilité pour la gestion de votre structure car cela est obligatoire ? Cependant, vous hésitez encore entre comptable et expert-comptable. Il est vrai que les métiers de la comptabilité ont évolué ces dernières années, notamment avec l'arrivée des nouvelles technologies : la comptabilité en ligne. Si le comptable et l'expert-comptable sont des métiers proches, ils n'en restent pas moins différents. Alors, quelles sont les principales différences entre un comptable et un expert-comptable ? Années d'études, salaire, missions, on vous explique tout !

Quelles sont les différences entre un comptable et un cabinet d'experts-comptables inscrit à l'Ordre ?

👉 Pour connaitre la différence entre expert-comptable et un commissaire aux comptes

Les études, les honoraires, le salaire donc le coût/prix

La première différence entre comptable et expert-comptable, ce sont les études et les années d'études pour exercer, et tout ce qui en découle. En France, la profession de comptable est accessible à tous ceux qui ont suivi une formation de niveau bac+2/3 (licence) : le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG).

Quant à la profession d'expert-comptable, elle nécessite :

  • Un diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG) de niveau bac+5 (master) ;
  • Un diplôme d'expertise comptable (DEC) de niveau bac+8 (doctorat).

Ces disparités d'études sont le fondement même de toutes les autres différences entre comptable et expert-comptable. Par exemple, la qualité des prestations n'est pas la même, ni les missions que chacun des 2 métiers peut administrer sur le plan légal. Ainsi, en découle une grosse différence des honoraires, des salaires et donc du coût financier pour votre entreprise :

  • Un comptable varie beaucoup selon son statut : comptez au minimum 500 € HT annuel en prestation interne jusqu'à une année de salaire si vous décidez d'en embaucher un au sein de votre entreprise ;
  • Un expert-comptable en ligne vous coûte en moyenne 875€ HT par an ;
  • Un expert-comptable de proximité vous coûte 1 700 € HT par an.

Même si ces chiffres vous donnent un ordre d'idée des différences de coûts entre comptable et expert-comptable, ils ne sont pour autant pas tout à fait exacts. En effet, selon vos besoins de prestations, il vous faudra débourser plus, bien plus ! C'est par exemple le cas si vous décidez d'établir vos bilans comptables, des bulletins de salaire ou vos déclarations de TVA.

Économisez du temps et de l’argent. Dougs s’occupe de votre compta pour 49€ par mois.

👉 Confier ma comptabilité à un expert-comptable

Le statut : expert-comptable salarié agréé, un comptable indépendant ou en interne

Le comptable et l’expert-comptable sont des professionnels de la comptabilité, mais ils n’ont pas le même statut. C'est la deuxième grande différence entre comptable et expert-comptable. L'expert-comptable est toujours un salarié travaillant dans une entreprise, ce que l'on appelle communément un cabinet d'expertise comptable, enregistrée à l'Ordre des experts-comptables.

Le métier de comptable peut s'exercer dans un cadre moins restreint :

  • En indépendant (profession libérale, micro-entreprise, entreprise individuelle), donc à son compte ;
  • En interne salarié, s'occupant de la comptabilité de l'entreprise dans laquelle il travaille ;
  • En cabinet d'expertise comptable, positionné hiérarchiquement en dessous d'un expert-comptable agréé.

Les différentes missions de la comptabilité et de l'expertise comptable

Pour en finir avec les différences entre comptable et expert-comptable, parlons des missions de chacun. Le comptable est un professionnel de la comptabilité, chargé de la tenue et de l'organisation des comptes d'une entreprise. C'est un professionnel des chiffres et des opérations et enregistrements comptables uniquement.

L'expert-comptable, quant à lui, est un professionnel de la comptabilité et de la finance ayant reçu une formation spécialisée. Il est chargé de contrôler les comptes d'une entreprise et de fournir des conseils en matière de gestion financière.

En plus de ça, il connaît tous les organismes sociaux et fiscaux (par exemple le service des impôts). Il peut ainsi vous aiguiller du mieux possible dans cette jungle administrative. L'expert-comptable a donc aussi un rôle de conseiller.

Dans tous les cas, les missions de votre prestataire doivent être obligatoirement résumées dans une lettre de mission comptable !

Optimisez votre trésorerie

Suivez 17 actions de cette checklist et optimisez dès maintenant votre tréso !

Quels sont les inconvénients et différences à être accompagné d'un comptable plutôt qu'un expert-comptable ?

Tout dépend de vos besoins. Un comptable vous coûte moins cher que l'accompagnement d'un cabinet d'experts-comptables. Cependant, les missions que vous pouvez lui confier ne sont pas les mêmes. En ce qui concerne les prestations et leur qualité, les différences entre comptables et experts-comptables sont tout aussi importantes.

Notez surtout que même si un simple comptable vous revient en théorie moins cher, la réalité est tout autre. Pourquoi ? Les services d'un comptable génèrent des coûts indirects qu'il vous faut prendre en compte. Par exemple, si celui-ci fait des erreurs (qu'un expert-comptable n'aurait pas faites), alors cela aura mécaniquement un impact sur la trésorerie, la réussite, et donc l’avenir de votre entreprise.

Finalement, il est peut-être judicieux de partir directement sur l'accompagnement d'un professionnel au titre d'expert-comptable, et des nombreux avantages qu'il peut vous offrir ! En cas de contrôle fiscal, vous serez bien satisfait de ne pas avoir de compte à rendre à l'administration ! Vous verrez alors que les différences entre les métiers de comptable et d'expert-comptable ne sont pas à prendre à la légère...

Comment vérifier que son expert-comptable n'est pas un faux ?

C'est simple ! Il vous suffit de chercher la référence de votre professionnel dans l'annuaire de l'Ordre des experts-comptables. C'est une étape de vérification très importante car il est interdit de sous-traiter sa gestion comptable auprès d'un faux comptable. Vous pouvez également contrôler le cabinet d'experts-comptables supposé illégal via son code APE/NAF !

Qui est au-dessus de l'expert-comptable ? Qui contrôle son travail ?

Dans un cabinet d'expertise comptable, hiérarchiquement, un expert-comptable est au-dessus d'un comptable. Mais, existe-t-il un métier servant à contrôler le travail d'un expert-comptable ? Eh bien oui ! Il s'agit du commissaire aux comptes (CAC). Son rôle est bien de vérifier les comptes annuels au moyen d'un audit légal.

Quel choix faire entre un expert-comptable et un commissaire aux comptes ?

De manière générale, faire appel à un CAC est facultatif. Cependant, selon votre forme juridique, votre secteur d'activité et votre chiffre d'affaires, faire appel à un commissaire aux comptes est obligatoire.

En SARL/EURL :

  • Un bilan annuel supérieur à 1 550 000 € ;
  • Un CA annuel HT supérieur à 3 100 000 € ;
  • Plus de 50 salariés.

En SAS/SASU :

  • Un bilan annuel supérieur à 1 000 000 €
  • Un CA annuel HT supérieur à 2 000 000 € ;
  • Plus de 20 salariés.

Besoin de plus de renseignements ?

Découvrez comment notre équipe peut vous aider !

Adrien est expert-comptable chez Dougs. Sa vision “dépoussiérée” de l’expertise comptable est un véritable atout au quotidien pour conseiller ses clients. Très à l'aise à l'oral, il vous partage tous ses secrets pour vous épauler dans vos démarches. Avec Adrien, la comptabilité n'aura plus de secret pour vous !

Les guides pratiques de l’entrepreneur
Les voir tous  →
Vous aimerez aussi