Combien gagne un consultant ?

Votre compta bilan inclus pour 69€HT par mois

Découvrir l'offre →

Combien gagne un consultant ? Vous envisagez probablement de vous installer ? Et vous vous posez la question de savoir combien vous allez gagner et pouvoir vous verser comme salaire ? Mais comment savoir combien gagne un consultant avec autant de données à prendre en compte ? C’est une question complexe, qui nécessite de considérer plusieurs facteurs. Essayons donc de la traiter sans tabou, et ce avec des chiffres concrets. Le salaire consultant, résumé dans cet article !

 Combien gagne un consultant ? Formalités Administratives

 Combien gagne un consultant ? Fiscalité du salaire consultant

  • Inscription URSSAF

    • Immatriculation en qualité de travailleur indépendant (formulaire P0PL) à effectuer sous 8 jours suivant le début d’activité.
    • Votre début d’activité est à confirmer, par courrier, auprès de la CIPAV (caisse de retraite obligatoire) et de la Sécurité Sociale des Indépendants.
  • Souscrire une assurance relative à la Responsabilité Civile Professionnelle
    • (Si besoin)
  • Autres formalités
    • Compte bancaire à usage professionnel (ouvrez un simple compte courant « classique » si admis auprès de votre banque)
Combien gagne un consultant Salaire consultant - Dougs

TVA

I. Franchise en base de TVA

  • Principe :
    • Pas de TVA sur les honoraires facturés ;
    • Mention sur les factures : « TVA non applicable : art.293 B du CGI » ;
    • Et pas de possibilité de récupérer la TVA sur les dépenses et immobilisations.
  • Conditions :
    • Le régime de la Franchise en base de TVA cesse de s’appliquer lorsque le chiffre d’affaires de l’année excède 35 200€ ou lorsque le chiffre d’affaires a été compris entre 33 200€ et 35 200€ durant les deux années précédentes.
  • En pratique :
    • Le régime de la Franchise en base est applicable en 2018 lorsque :
      • Le chiffre d’affaires 2017 est inférieur à 33 200 €,
      • OU le chiffre d’affaires 2017 est compris entre 33 200€ et 35 200€ et le chiffre d’affaires 2016 est inférieur à 33 200€.

II. Assujettissement à la TVA

Si bénéfice de la Franchise en Base, alors OPTION possible pour la TVA :

  • Option à formuler par écrit aux impôts ;
  • Valable au 1er jour du mois ;
  • Valable pour 2 années civiles, renouvelable tacitement par période de deux ans.
  • Effets de l’Option :
    • Application de la TVA sur les honoraires ;
    • Récupération de la TVA sur les frais et immobilisations ;
    • Déclaration n° 2035 obligatoire ;
    • Ainsi que crédit de départ sur immobilisations de – de 5 ans.

Si recettes supérieures aux limites de la Franchise en base de TVA : Application de la TVA de plein droit.

L’impôt sur le revenu

I. Le régime micro-BNC

Principe : Régime simplifié d’imposition, le régime micro-BNC consiste en l’imposition des seules recettes encaissées auxquelles l’Administration applique un abattement forfaitaire de 34% (Ainsi, le contribuable renonce à déduire les dépenses réellement payées).

Si les frais réels (frais de voiture, cotisations sociales, …) excèdent 34% des encaissements, ce régime n’est pas intéressant fiscalement.

Conditions : Le régime micro-BNC s’applique, en 2018, aux contribuables dont le chiffre d’affaires de 2017 ou de 2016 est inférieur au seuil de 70 000€.

Pour les entreprises nouvelles, le régime micro est applicable les deux premières années d’activité quel que soit le chiffre d’affaires de ces deux années.

Le chiffre d’affaires de N est à ramener sur 365 jours en cas de début d’activité en cours d’année civile pour apprécier le bénéfice du régime micro-BNC en N+2.

II. La déclaration contrôlée (n°2035)

  • De plein droit en 2018, lorsque les chiffre d’affaires de 2016 et de 2017 excèdent le seuil de 70 000€
  • Sur option, lorsque le régime micro-BNC est applicable mais que le contribuable souhaite déduire les frais réels.
Combien gagne un consultant Salaire consultant - Dougs

Nouveauté : Lorsqu’il est choisi sur option (simple dépôt de la déclaration), le régime de la déclaration contrôlée est valable 1 an. De plus, pour revenir au régime micro-BNC (si possible en fonction des recettes), la dénonciation est à faire par écrit avant le 1 er Février de l’année concernée.

Combien gagne un consultant ? L’organisme agréé

En cas de déclaration n°2035 ( de plein droit ou sur option), l’impôt sur le revenu sera calculé sur le montant de votre bénéfice, majoré de 25%. SAUF si vous adhérez à un organisme agréé, vous permettant de ne pas subir cette majoration. Cette adhésion ( de l’ordre de 170 € ) sera à réaliser dans les 5 mois du début d’activité ou avant le 31 mai. La cotisation que vous devrez verser à cet organisme sera déductible de votre bénéfice professionnel, et peut également venir en réduction d’impôt sous certaines conditions. ( Si vos recettes sont inférieures à 70 000€ et que vous déposez une 203 sur option, les frais du centre de gestion et de votre expert comptable viennent en réduction d’impôt pour 2/3 de leur montants. (max 915 € par an).

Charges déductibles du salaire consultant

Sans être exhaustifs :

  • Frais de véhicule :

Déduction des frais réels (si vous en êtes personnellement propriétaire) : Amortissement de véhicule, assurance, carburant, entretien, réparations, intérêts d’emprunt … Au prorata de l’usage professionnel … Mais calcul de plus ou moins value en cas de changement de véhicule.

OU Déduction du forfait kilométrique (Si véhicule de tourisme, dont vous êtes personnellement propriétaire ou crédit preneur) : application du barème de l’Administration au kilométrage professionnel réalisé avec le véhicule.

Kilométrage domicile travail limité à 40 km si convenance personnelle.

  • Frais de repas

Repas pris seul : déductibles, pour la part supérieure à 4,80€ et inférieure à 18,60€ (pour 2018).

Par exemple : repas de 10,00€ : Déductible : 10,00 – 4,80 = 5,20€ (TTC) ; Non déductible : 4,80€.

NB : Seuils revus chaque année

Cette règle s’applique aussi bien aux activités sédentaires qu’aux activités itinérantes (conseils, consultants) ne déjeunant jamais au même endroit, et souvent très loin de leur domicile.

  • Petit outillage

Déduction immédiate en charges des matériels dont la valeur est inférieure à 500,00 € HT (sacoche, …)

Si valeur supérieure à 500€ HT ,alors immobilisation avec déduction d’amortissements annuels (ordinateur, …)

  • Contribution Economique Territoriale (CET) – Le salaire consultant

Exonération de la première année civile. Elle se compose de : La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) – Imprimé 1447-C à déposer avant le 31/12 de la 1ère année.

Ainsi que la Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE) – Déclarations  2035-E et 1330-CVAE si recettes >152 500€, mais imposition uniquement si recettes > 500 000€.

  • Ordinateur

Une dotation aux amortissements peut être déduite ainsi que les frais d’internet … Au prorata de l’usage professionnel.

Et aussi … Votre téléphone portable, vos frais de formation, …

Combien gagne un consultant Salaire consultant - Dougs
  • Cotisations sociales – Le salaire consultant
    • Allocations familiales : 0% sur les revenus inférieurs à 110% du plafond SS, augmentation progressive du taux de 0% à 3,10% pour les revenus compris entre 110% et 140% du plafond SS et 3,10% au delà.
    • CSG/CRDS : 9,7% (Part déductible fiscalement = 6,8%)
    • Assurance maladie : 6,50% sur les revenus supérieurs à 110% du plafond SS, augmentation progressive du taux de 1,5% à 6,5% pour les revenus compris inférieurs à 110% du plafond SS ( -> recouvrement par l’URSSAF)
    • Assurance vieillesse : (Cotisation de base : 8,23% dans la limite de 1 plafond SS + 1,87% dans la limite d »e 5 plafonds annuels SS) (Cotisations complémentaire: 8 classes de cotisations de 1277€ à 16 597€ selon l’activité) (invalidité – décès : 3 classes de 76€ à 380 €) (-> recouvrement par la CIPAV)
Pour début d’activité au 01/01/20181 ère année
Allocations familiales– €
CSG – CRDS732€
– dont CSG déductibles513€
CFP98€
Maladie491€
Retraite de base (CIPAV)762€
Retraite complémentaire– €
Invalidité – Décès76€
TOTAL2 159€
Total si ACCRE830€

Depuis le 1 er janvier 2018, les créateurs Micro-Entrepreneurs (Micro-Social + Prélèvement Libératoire de l’Impôt sur le Revenu) de cette activité non réglementée ne relèvent plus de la Sécurité Sociale pour les indépendants (ex-RSI).

Les professionnels libéraux « classiques » ne seront en revanche concernés qu’à compter des créations au 01/01/2019. Pour les créations antérieures, un droit d’option durant 5 ans est possible pour rejoindre le régime général.

Cotisations facultatives loi Madelin :

  • Prévoyance ;
  • Retraite ;
  • Perte d’emploi subie.

Seule condition : être à jour dans ses cotisations obligatoires

Combien gagne un consultant ? Le salaire consultant moyen en France est d’aujourd’hui de 3 815 € net /mois, reste donc à vous de gérer vos rentrées et dépenses de fonds pour lancer votre activité ! Si vous avez encre des questions concernant le consultant à son compte, vous pouvez également consulter cet article ! Sinon, visitez cet page pour plus en apprendre sur la manière de déterminer son prix de vente horaire !

À propos de l'auteur : Véronique Maurice est expert-comptable et cofondatrice chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.