Affectation de votre résultat en SASU – Que faire du bénéfice ?

  • Patrick Maurice
  • 17 octobre 2019
  • SASU

Créez votre entreprise dès aujourd'hui avec un juriste Dougs

Découvrir l'offre →

Votre SASU a réalisé un bénéfice. Qu’allez vous en faire ? Le laisser dans la société ou vous le distribuer ? Votre modèle d’affectation de votre résultat en SASU repose sur votre choix lors de l’assemblée générale. Vous l’avez compris, aujourd’hui, nous explorons la question de que faire du bénéfice d’une société SASU.

Mais avant tout, faites attention à vos disponibilités financières car un bénéfice dans une société ne s’associe pas systématiquement avec de la trésorerie. Vous devez vous assurer qu’en cas de distribution de dividendes ; vous aurez les moyens financiers pour payer au moins la Flat Tax.

L’assemblée générale des actionnaires décide

En effet, c’est au cours d’une assemblée générale des actionnaires de la SASU que se décide le modèle d’affectation du résultat. Même si vous êtes le seul actionnaire dans votre SAS, vous devez réaliser une assemblée générale d’approbation des comptes dans les 6 mois suivant la clôture de l’exercice. Ainsi, si vous clôturez au 31 décembre 2019, cette assemblée doit se réunir avant le 30 juin 2020. Au cours de cette assemblée, vous et vos éventuels associés allaient statuer sur plusieurs résolutions dont notamment l’affectation du résultat.

Le modèle d’affectation du résultat dans une SASU

Le bénéfice d’une SASU se répartit dans cet ordre :

  • Report à nouveau débiteur : si votre SAS a fait des déficits au cours des années précédentes, il faut d’abord que le bénéfice de l’année couvre ce report de déficit ;
  • Réserve légale : si le montant de la réserve légale n’est pas encore égale à 10 % du capital, vous devez affecter 5% du bénéfice à la réserve légale. Par exemple, si votre capital est égal à 10 000 euros, la réserve légale devra à terme être égale à 1000 euros ;
  • Dividendes, si vous le souhaitez ;
  • Report à Nouveau, pour ce qui reste.

Pour information, vos dividendes en SASU peuvent être issus du bénéfice de l’année mais également des reports à nouveaux des années précédentes non encore distribués.

Autre point sur les dividendes. Vous pouvez très bien distribuer des dividendes en dehors de l’assemblée d’approbation des comptes. Dans ce cas, il faut quand même réaliser une assemblée générale et procéder à une distribution de dividendes.

Vous décidez d’affecter votre résultat de SASU à travers une distribution de dividendes : conséquences ?

Les conséquences d’une distribution de dividendes sont différentes selon que les associés sont des personnes physiques (c’est à dire des particuliers) ou des personnes morales (autrement dit d’autres sociétés).

Dividendes versés à des personnes physiques

Votre société va tout d’abord prélever de l’argent sur la distribution de dividendes au titre des impôts, puis vous donnera le reste. Ainsi, si votre société décide d’une distribution de 10 000 euros, elle vous retient 3 000 euros au titre de la Flat tax puis vous donne 7 000 euros.

De façon concrète, votre société reverse le 15 du mois suivant la distribution des dividendes, la flat tax auprès de l’administration fiscale en l’occurence les 3 000 euros dans l’exemple. Il faut procéder par le biais d’un virement avec des mentions spécifiques.

Parallèlement, votre société doit émettre un formulaire 2777.

Avec le prélèvement réalisé, vous n’aurez plus d’impôt à payer à titre personnel. Et cela même si vous devez quand même reporter vos dividendes sur votre déclaration d’impôt sur le revenu l’année de la perception.

Cependant, vous pouvez ne pas vouloir l’application de la Flat Tax et préférer l’ancienne formule. Ainsi, il vous faut opter pour un prélèvement uniquement de la CSG/CRDS de 17,2%. A vous ensuite de les réintégrer dans votre déclaration d’impôt sur le revenu afin qu’ils soient soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu, après la déduction d’un abattement de 40%. Il y a néanmoins une condition de revenu fiscal de référence de l’année précédente qui ne peut excéder 50000 euros pour les personnes seules ou 75000 euros pour les couples. Faîtes bien vos calculs car il est rare que ce système soit plus intéressant.

affectation résultat SASU que faire du bénéfice d'une société avec Dougs

Exemple du comparatif entre les 2 formules de Flat tax

Exemple avec la Flat Tax :

Un dividende brut de 10 000 euros vous est distribué. Le 15 du mois suivant le versement, votre société paie 3 000 euros flat TAX auprès de l’administration. De votre côté, vous avez 7 000 euros de dividendes nets. Vous n’avez plus d’impôt à payer.

Exemple sans la Flat Tax :

Mais si vous choisissez l’autre formule, la société paie 1 720 euros et vous recevez le reste, soit 8 280 euros. Mais ce prélèvement de 1 720 euros n’est pas libératoire. Ainsi, vous devrez déclarer les 8 280 euros dans votre déclaration d’impôt 2042 afin d’être taxé au niveau de l’impôt sur le revenu en fonction de votre taux marginal.

Dividendes versés à une autre société

Il n’y a pas de trop de complexité de distribution de dividendes vers une autre société française. Le montant brut et le montant net de dividendes sont identiques. Mieux, si la société bénéficiaire détient au moins 5% des actions de la société émettrice des dividendes, elle bénéficie d’une quasi absence de fiscalité. Ainsi, pour 10 000 euros de dividendes reçus, seuls 500 euros rentrent dans la base imposable. En supposant que la société paie un IS à 15%, cela fait 75 euros d’impôt pour 10 000 euros de dividendes reçus. Il n’y a pas de formalité particulière hormis des conditions de remplissage spécifique de la liasse fiscale.

Parallèlement, la société bénéficiaire doit réunir les conditions suivantes :

  • Les titres détenus de la société fille doivent être conservés durant au moins 2 ans ;
  • Ils doivent représenter au moins 5% du capital de la fille.

L’affectation du résultat à la réserve légale de la SASU

Les sociétés doivent affecter chaque année à la réserve légale 5 % du bénéfice net de l’exercice. Et ce jusqu’à ce qu’elle atteigne 10% du capital social. Cette affectation est obligatoire tant que la réserve légale n’atteint pas ce seuil de 10%.

Exemple d’affectation de votre résultat en SASU

Une société réalise un bénéfice de 10 000 euros. Son capital social est de 1 000 euros et sa réserve légale est de 10 euros.

La société doit affecter 50 euros à la réserve légale au cours de cette année. Elle doit chaque année en affecter une partie jusqu’à obtenir 100 euros de réserves légales. C’est à dire le seuil de 10%.

L’affectation du résultat en SASU et le report à nouveau

S’agissant de la part du bénéfice qui n’a pas été distribué sous forme de dividendes ou mis en réserve, celle ci est affectée en report à nouveau. Cela signifie que la société conserve ce bénéfice ; qui sera inscrit en comptabilité juste en dessous du capital social et des réserves.

Ainsi, le report à nouveau augmente les capitaux propres de la société. C’est un signe positif pour les lecteurs du bilan. Cela constitue également une nouvelle opportunité pour votre société qui peut un jour distribuer ce report à nouveau.

En espérant que vous comprenez désormais mieux que faire du bénéfice d’une société ! Enfin, n’oubliez pas que les dividendes comme les salaires ne sont pas les seuls moyens de vous rémunérer. Ainsi, il existe d’autres formes de rémunération pour une président de SASU.

À propos de l'auteur : Patrick Maurice est expert-comptable et cofondateur chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.