Augmenter votre rémunération sans impôt et sans charge sociale

Créez votre entreprise dès aujourd'hui avec un juriste Dougs

Découvrir l'offre →

Augmenter sa rémunération sans charge et sans impôt dans une SAS ? C’est possible mais sous certaines conditions. Nous allons aborder une technique, celle de l’épargne salariale.

Un président de SAS est assimilé salarié

Le président d’une SAS bénéficie de droit du régime de la sécurité sociale. Ainsi, il est rattaché d’un point de vue statut social au salarié. Il a une fiche de paie et malheureusement les charges sociales qui vont avec. Pire, les charges sociales patronales sont systématiquement plus élevées que les charges d’un salarié. En effet, il ne bénéficie pas de la réduction sur les bas salaires, ni de la diminution des charges sociales remplaçant le CICE.

Dans cette situation, comment faire pour réduire la note sociale ? Un des moyens peut consister dans la mise en place d’une épargne salariale.

Augmenter sa rémunération sans charge avec l’intéressement

L’épargne salariale est purement facultative dans les entreprises de moins de 50 salariés. Elle peut prendre plusieurs formes. Regardons cela ensemble. Mais avant tout, rappelons une condition essentielle : pour mettre l’épargne salariale en route, il faut nécessairement avoir dans la SAS un vrai salarié en plus du Président. Ainsi, ce dernier bénéficie intégralement au même titre que le salarié de tous les avantages. Pas besoin que le salarié soit à temps plein ou possède le même salaire que le dirigeant. Il faut juste qu’il existe un salarié.

Contrat d’Intéressement dans une SAS

Le contrat d’intéressement est un système qui permet d’associer le ou les salariés aux résultats et aux performances de l’entreprise. Il se manifeste par le versement de primes immédiatement disponibles calculées en fonction des performances définies dans le contrat. Idem pour la répartition. Mais le salarié et le dirigeant peuvent également choisir de verser ces sommes dans un plan d’épargne salariale.

augmenter sa rémunération sans charge

Augmenter sa rémunération sans charge avec le Plan d’épargne salariale

Le plan d’épargne salariale est un système d’épargne collectif purement facultatif. Le salarié (ou le Président) peut déposer de l’argent dans un portefeuille de valeurs mobilières. La SAS peut rajouter de l’argent jusqu’à 3 fois la somme mise par le salarié. Cet effet de levier peut prendre la forme d’un Plan d’épargne d’entreprise (PEE) ou d’un Plan d’épargne Interentreprises (PEI) ou enfin d’un Plan d’Epargne pour la retraite (PERCO).

A titre d’exemple, la société peut abonder dans la limite de 300% des versements du salarié (et donc également du dirigeant) et de 3 178 euros (5 721 euros en cas d’abondement majoré) pour un PEE-PEI. Et cela peut monter à 6 357 euros pour un PERCO.

En conclusion, l’avantage de ces systèmes permet non seulement de diminuer les charges sociales et de réduire son propre impôt sur le revenu. Et cerise sur le gâteau, les aides octroyées par la société à ses salariés réduisent l’impôt sur les sociétés de la SAS. Alors prêt à augmenter sa rémunération sans charge ? Vous pouvez même l’appliquer dans une Holding.

À propos de l'auteur : est expert-comptable et cofondatrice chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.