Vous souhaitez lancer votre activité mais vous hésitez à le faire seul ou avec plusieurs associés ? Vous ne savez pas quel statut juridique choisir ? On vous détaille tous les avantages et inconvénients de la création de votre entreprise à plusieurs ou seul et vous saurez choisir le statut juridique le plus adapté à votre situation.

Créez votre entreprise en ligne pour seulement 150€ 👉

Sommaire :

  1. Pourquoi créer votre société avec plusieurs associés ?
  2. Quels inconvénients de créer sa société à plusieurs ?
  3. Comment ouvrir une entreprise à plusieurs associés ?
  4. Les avantages et inconvénients de créer seul une entreprise
  5. Quel type d’entreprise créer pour être associé unique ?

Pourquoi créer votre société avec plusieurs associés ?

La création de votre société à plusieurs associés présente plusieurs avantages :

  • Dans certains cas, vous pouvez partager les tâches et les responsabilités avec vos associés ;
  • Vous pouvez rassembler plus de capitaux et donc faire de plus gros investissements pour votre société ;
  • Vous profitez des différents savoirs faire de vos associés, que ce soit de leur réseau ou de leurs compétences ;
  • Vous prenez les décisions stratégiques collectivement pour toujours choisir la meilleure solution pour votre société. C’est bien connu, seul on va plus vite, ensemble on va plus loin !

Quels inconvénients de créer sa société à plusieurs ?

Malgré tous les avantages que présente la création de votre société à plusieurs, vous avez également des inconvénients.

Le point qui peut vous poser le plus de problèmes c’est la prise de décision. Si vous créez votre société à plusieurs, les décisions les plus importantes doivent être prises en assemblée générale au cours de laquelle chaque associé dispose de droits de vote. La répartition des droits de vote dépend du pourcentage dans le capital social de la Société. Dans certains cas, ça peut grandement allonger voire bloquer totalement la prise de décision. De plus, il peut arriver qu’il y ait des conflits entre associés, ce qui complexifie davantage la prise de décision.

Une méthode peut permettre de pallier certaines difficultés : la mise en place d’un pacte d’associés. Il s’agit d’un contrat qui va permettre d’organiser les rapports entre les associés de manière plus précise et plus confidentielle que les statuts.

Optimisez votre trésorerie

Suivez 18 actions de cette checklist et optimisez dès maintenant votre tréso !

Checklist

Comment ouvrir une entreprise à plusieurs associés ?

Vous vous êtes décidé à ouvrir une société à plusieurs associés ? Super ! Vous devez maintenant choisir quelle forme juridique correspond le plus à vos besoins et à ceux de vos associés. SARL, SAS, … Il existe différentes formes juridiques qui présentent chacune leurs avantages, on vous explique comment choisir.

Quel type de société choisir pour votre activité ?

Pour créer votre société à deux associés ou plus, dans la très grande majorité des cas vous allez devoir choisir entre :

  • SARL (Société à responsabilité limitée) ;
  • ou SAS (Société par actions simplifiées).

En 2021, ce sont les statuts de SAS qui ont été le plus utilisés pour la création d’entreprise à plusieurs. 68% des sociétés créées en 2021 sont des SASU ou SAS, 29% sont des SARL et 3% sont des SA, SNC ou autres.

Plus d’informations sur le choix du statut juridique pour créer votre société.

Quel est le meilleur statut juridique pour créer et gérer une entreprise à deux associés ou plus ?

La SAS et la SARL se ressemblent en partie, la SARL est limitée au maximum à 100 associés alors que la SAS n’a pas de limite.

Dans l’une comme dans l’autre, votre responsabilité est limitée au montant des apports, ce qui signifie que votre patrimoine personnel est protégé en cas de faillite (procédure collective).

L’une des grandes différences entre SAS et SARL se trouve notamment au niveau de votre statut social de dirigeant. En SAS, vous avez toujours le statut d’assimilé salarié, que vous soyez dirigeant minoritaire ou majoritaire, et êtes donc au régime général de la Sécurité Sociale. Mais en SARL, si vous êtes gérant majoritaire, vous avez le statut de travailleur non salarié (TNS) alors qu’un gérant minoritaire de SARL est au régime des assimilés salariés.

En savoir plus sur les différences entre SAS et SARL

Est-ce possible de créer une micro entreprise (auto entrepreneur) à 2 ou plus ?

Par définition, la micro entreprise est une entreprise individuelle. Elle repose sur la personne physique de l’entrepreneur. Il n’y a pas de création d’une personne morale. Vous ne pouvez donc pas créer une micro entreprise à plusieurs

Si deux micro entrepreneurs travaillent comme des associés, vous vous exposez au risque de requalification en société de fait. Concrètement, être requalifié en société de fait si vous étiez micro entrepreneur n’est pas une bonne chose, ça peut engendrer plusieurs problèmes :

  • Un grand risque d’instabilité. Une société de fait peut être dissoute sur simple décision de l’un des associés ;
  • Être accusé d’abus de droit ou de fraude fiscale. La micro entreprise offre de nombreux avantages fiscaux et sociaux différents de ceux d’une société. Par exemple, si vous avez profité des taux réduits de cotisations alors que vous étiez associé avec un autre micro entrepreneur, vous risquez d’être sévèrement sanctionné.

Les avantages et inconvénients de créer seul une entreprise

Entreprendre à plusieurs n’est pas toujours la meilleure solution selon vos besoins et ceux de votre activité.

Ça peut être intéressant de créer seul votre entreprise pour éviter les conflits inhérents à la prise de décision entre associés et conserver votre indépendance financière. C’est à la fois un avantage et un inconvénient, vous n’avez pas à partager les bénéfices mais c’est vous qui apportez l’intégralité du capital et vous devez, entre autres, gérer toutes les tâches de dirigeants seul ce qui augmente votre charge de travail.

Quel type d’entreprise créer pour être associé unique ?

Pour la création de votre entreprise seul vous avez le choix entre plusieurs statuts juridiques selon si vous créez une société ou une entreprise individuelle

Option 1 : la création d’une entreprise seul

Créer une entreprise individuelle (EI)

L’entreprise individuelle est une forme précaire d’entreprise avec très peu d’avantage si ce n’est la simplicité de création.

Avec le statut de l’entreprise individuelle votre patrimoine personnel n’est pas protégé et les créanciers peuvent en saisir une partie pour rembourser les dettes de votre entreprise.

En savoir plus sur l’entreprise individuelle.

Création d’une micro entreprise

La micro entreprise est souvent la solution la plus adaptée pour une entreprise dont le chiffre d’affaires sera assez faibles. En micro entreprise, vous avez des seuils de chiffres d’affaires à ne pas dépasser, c’est pourquoi cette solution est intéressante surtout si vous commencez votre activité ou si les perspectives d’évolution et de développement sont faibles.

Plus d’informations sur la micro entreprise.

Option 2 : créer une société unipersonnelle

Créer une société unipersonnelle est également possible et présente des avantages différents de la création d’une entreprise individuelle. Statut du dirigeant, fiscalité, statut juridique et financier, les différences sont nombreuses.

En apprendre davantage sur le choix entre société ou entreprise individuelle.

Option 1 : créer votre EURL ou SARL unipersonnelle

Pour créer votre société seul, vous pouvez choisir l’EURL, également appelée SARL unipersonnelle. Pour faire simple, ce statut présente des grandes différences avec la SASU notamment au niveau de l’imposition des bénéfices, du régime social, de votre statut de dirigeant ou encore de votre régime de protection sociale.

En savoir plus sur le statut de l’EURL.

Option 2 : création d’une SASU

Enfin la dernière option pour entreprendre seul c’est de créer une société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU).

Parmi les nombreuses différences qui existent avec l’EURL, en SASU vous avez le statut d’assimilé salarié et vous bénéficiez donc du régime général de la Sécurité sociale. La SASU est également soumise par défaut à l’impôt sur les sociétés (IS) alors que l’EURL est à l’impôt sur les revenus (IR) mais peut opter à l’impôt sur les sociétés (IS).

Plus d’informations sur la création d’une SASU.

Que ce soit pour la création d’entreprise à plusieurs ou seul, chaque solution possède ses avantages et inconvénients. Votre choix doit se faire en fonction de vos besoins et de vos projets pour la suite. Les points importants qui vont diriger votre choix sont surtout votre protection sociale en tant que dirigeant, les différents régimes d’imposition des bénéfices, les régimes fiscaux ou encore votre rémunération. Prenez bien le temps d’examiner chaque option.

Adrien est expert-comptable chez Dougs. Sa vision “dépoussiérée” de l’expertise comptable est un véritable atout au quotidien pour conseiller ses clients. Très à l'aise à l'oral, il vous partage tous ses secrets pour vous épauler dans vos démarches. Avec Adrien, la comptabilité n'aura plus de secret pour vous !

Les guides pratiques de l’entrepreneur
Les voir tous  →
Vous aimerez aussi