Mon résultat avec Dougs

Votre compta bilan inclus pour 69€HT par mois

Découvrir l'offre →

Que signifie mon résultat d’exploitation sur dougs.fr ? Vous avez remarqué le résumé visuel en 3 couleurs de votre activité dans le tableau performances ? C’est normal, nous avons pensé que connaître votre résultat vous serait utile pour piloter votre entreprise.

Dougs.fr, votre Expert-comptable en ligne vous simplifie la comptabilité mais pas seulement ! Grâce à des outils performants, vous bénéficiez en temps réel d’un état de votre résultat d’exploitation, mais également d’une prévision du résultat de fin d’année. Regardons ensemble de plus près les composantes de ce résultat d’exploitation. Vous pourrez prendre des décisions de gestion sans attendre la clôture de l’exercice. Tour d’horizon sur cet outil plein de bon sens !

résultat d'exploitation Dougs
Extrait du résultat d’exploitation de Dougs

Qu’entend-on par résultat d’exploitation ?

Avant d’entrer dans le détail, rappelons que le résultat d’exploitation est un indicateur. Il permet de mesurer la performance de votre entreprise en ne considérant que les opérations liées à son activité normale. Autrement dit, les éléments exceptionnels (cessions d’immobilisations par exemple) ou les aspects financiers (comme des charges d’intérêts d’emprunt) en sont exclus. Par contre, les conditions d’investissement que ce soit le crédit bail ou la location ou encore l’investissement via la dotation aux amortissements sont bien compris dans le calcul du résultat d’exploitation.

Bien évidemment, un bénéfice d’exploitation est de nature à plaire aux investisseurs et partenaires de la société, mais cela n’est pas nécessairement suffisant pour permettre à la société de payer ses emprunts (cf. calcul de la CAF pour mieux comprendre). Par contre, un déficit d’exploitation est une alerte des difficultés immédiates de la société.

Le calcul du résultat d’exploitation

Le résultat d’exploitation est composé d’abord des produits d’exploitation …

Le chiffre d’affaires (dans 100 % des cas)

Vos produits d’exploitation se constituent des ventes de marchandises et/ou de la production de biens ou de services. C’est votre chiffre d’affaires. Dans le compte de résultat, le chiffre d’affaires apparait systématiquement HT (Hors Taxes) et non pas TTC. En effet, la somme que vous encaissez est bien TTC, mais vous devez reverser cette TVA auprès du trésor public. C’est la raison pour laquelle on ne retient que le montant HT car la TVA ne vous appartient pas.

Les autres éléments liés à l’exploitation (dans 10 % des cas)

D’autres éléments sont constitutifs des produits d’exploitation. C’est relativement rare, mais à l’occasion, vous pourriez y trouver le cas échéant :

  • Des subventions d’exploitations versées par l’état ou des collectivités territoriales.
  • Des “transferts de charges” : ce poste peut comprendre, par exemple, des aides de l’état sur certains contrats de travail (apprentissage, contrat unique d’insertion…)

… mais également de charges d’exploitation

Si vous avez du chiffre d’affaires, vous avez également des charges. Pour mémoire, on ne retient que les charges d’exploitation, c’est à dire celles qui se rattachent à l’activité de votre entreprise. En sont donc exclues, les charges exceptionnelles, les charges financières.

Les achats de marchandises / matières premières 

C’est un élément essentiel. Il s’agit probablement du poste qui impacte le plus votre résultat d’exploitation si vous avez une activité de négoce. Le coût d’achat des marchandises agit sur votre marge commerciale.

Les autres charges liées à l’exploitation

D’autres éléments s’incluent dans les charges liées au résultat d’exploitation. Naturellement on retrouve les grands postes  suivants :

  • Les autres achats / charges externes : dans ce poste se trouvent l’ensemble des charges qui permettent de soutenir votre activité. Il s’agit des dépenses facturées par des entreprises extérieures. On y trouve notamment les loyers immobiliers, le crédit-bail, les assurances, les frais de déplacements, les dépenses énergétiques (électricité, eau etc…)
  • Les charges de personnel : salaires bruts, les charges sociales y compris la rémunération des dirigeants de SARL ou de SAS, mais également toutes les autres charges sociales.
  • Les impôts et taxes : à ne pas confondre avec l’impôt sur les sociétés qui est en dehors du résultat d’exploitation. On retrouvera dans cette catégorie la contribution foncière des entreprises, la taxe foncière notamment.
  • Les dotations aux amortissements et aux dépréciations : cela correspond à la part des immobilisations passée en charges d’amortissement chaque année. Effectivement, un achat d’un bien supérieur à 500€ HT ne peut passer en charge entièrement au cours d’un même exercice. Il est immobilisé à l’actif de votre bilan comptable, puis amorti selon la durée prévue d’utilisation.

Le résultat d’exploitation : c’est la différence entre les produits et les charges d’exploitation

Il ne reste plus qu’à soustraire des produits d’exploitation, les charges d’exploitation pour trouver le résultat d’exploitation. Vous l’avez bien compris, le résultat tient compte d’éléments purement comptables qui n’ont rien à voir avec la notion de trésorerie.

Que se passe t il si le résultat d’exploitation est négatif ?

Lorsque la société subit une perte d’exploitation, cela signifie qu’elle se trouve dans une situation précaire. En d’autres termes, le montant de son chiffre d’affaires n’est pas suffisant pour couvrir les autres charges d’exploitation comme les achats de matières premières, la sous traitance, les charges externes, les salaires ou les dotations aux amortissements. En bref, beaucoup d’éléments qui nécessitent une vraie réflexion. Faut il accroître l’activité ou réduire les charges ? Ce sont des vraies questions auxquelles vous pouvez y répondre en regardant à la fois les exercices précédents, mais également les performances de vos concurrents. Enfin, il faut également réfléchir sur vos capacités. Inutile de vouloir vendre davantage si vous n’en n’avez pas les capacités. Il faut alors vous rabattre sur la réduction au plus vite de vos charges.

Pour conclure, gardez tout de même en tête que votre résultat net sur lequel vous déciderez de l’affectation à la fin de l’exercice comptable peut être bien inférieur à votre résultat d’exploitation. En effet, à ce stade, on ne prend pas en compte les éléments financiers et exceptionnels, ni l’impôt sur les sociétés. 

À propos de l'auteur : Patrick Maurice est expert-comptable et cofondateur chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.