Combien gagne un informaticien ?

Votre compta bilan inclus pour 69€HT par mois

Découvrir l'offre →

Combien gagne un informaticien? Vous envisagez probablement de vous installer en tant qu’ informaticien? Et vous vous posez la question de savoir combien vous allez gagner et pouvoir vous verser comme salaire informaticien ? Mais comment savoir que représente un salaire informaticien, avec autant de données à prendre en compte ? C’est une question complexe, qui nécessite de considérer plusieurs facteurs. Essayons donc de la traiter sans tabou, et ce avec des chiffres concrets. Combien gagne un informaticien ? La question résumée, puis résolue dans cet article !

Formalités administratives de l’informaticien

  • Inscription URSSAF
    • En qualité de travailleur indépendant (formulaire P0pl) à effectuer dans les 8 jours qui suivent le début d’activité. Nota : Confirmer votre début d’activité, par courrier, auprès de la CIPAV (caisse de retraite obligatoire) ainsi que de la sécurité sociale des indépendants.
  • Souscrire une assurance Responsabilité Civile Professionnelle
    • ( Si besoin )
  • Autres formalités du salaire informaticien
    • Compte bancaire à usage professionnel (ouvrez un simple compte courant classique si admis auprès de votre banque) Pensez également à votre adhésion à un centre de gestion agréé ainsi qu’à une solution comptable.
Combien gagne un informaticien Salaire informaticien - Dougs

Combien gagne un informaticien ? Fiscalité

La TVA

  • Franchise en base de TVA :
    •  Les prestations de service réalisées par les informaticiens sont ainsi assujetties aux taux normal de la TVA. Notons que depuis le 1er juillet 2013, l’assistance informatique et internet à domicile ne bénéficie plus du taux réduit de la TVA. Cette activité relève donc aussi du taux normal. 
    • Principe :
      • Pas de TVA sur les honoraires facturés ;
      • Mention sur les factures : TVA non applicable : art. 293 B du CGI » ;
      • Pas de possibilité de récupérer la TVA sur les dépenses et immobilisations.
    • Conditions :
      • Le régime de la franchise en base de TVA cesse de s’appliquer lorsque le chiffre d’affaires de l’année excède 35 200€ ou lorsque le chiffre d’affaires a été compris entre 33 200€ et 35 200 € durant les deux années précédentes.
    • En pratique :
      • Le régime de la franchise en base est applicable en 2018 lorsque :
        • Le chiffre d’affaires 2017 est inférieur à 33 200€ ;
        • OU le chiffre d’affaires 2017 est compris entre 33 200€ et 35 200 € et le chiffre d’affaires 2016 est inférieur à 33 200€.
  • Assujettissement à la TVA :
    • Option à formuler par écrit aux impôts ;
    • Valable au 1er jour du mois ;
    • Valable pour 2 années civiles, renouvelable tacitement par période de deux ans ;
    • Effets de l’option :
      • Application de la TVA sur les honoraires ;
      • Récupération de la TVA sur les frais et immobilisations ;
      • Déclaration n°2035 obligatoire ;
      • Crédit de départ sur immobilisations de – de 5 ans.Si bénéfice de la Franchise en Base, alors option possible pour la TVA :

Si recettes supérieures aux limites de la franchise en base de TVA : application de la TVA de plein droit.

L’impôt sur le revenu sur salaire informaticien

Le régime micro BNC

  • Principe :
    • Régime simplifié d’imposition, le régime micro-BNC consiste en l’imposition des seules recettes encaissées auxquelles l’Administration applique un abattement forfaitaire de 34% (ainsi, le contribuable renonce à déduire les dépenses réellement payées.) Si les frais réels (frais de voiture, cotisations sociales, …) excèdent 34% des encaissements, ce régime n’est pas intéressant fiscalement.
  • Conditions :
    • Le régime micro-BNC s’applique, en 2018, aux contribuables dont le chiffre d’affaires de 2017 ou de 2016 est inférieur au seuil de 70 000 €.
    • Pour les entreprises nouvelles, le régime micro est applicable les deux premières années d’activité quel que soit le chiffre d’affaires de ces deux années.
    • Le chiffre d’affaires de N est à ramener sur 365 jours en cas de début d’activité en cours d’année civile pour apprécier le bénéfice du régime micro-BNC en N+2.

La déclaration contrôlée n°2035

  • De plein droit en 2018, lorsque les chiffres d’affaires de 2016 et de 2017 excèdent le seuil de 70 000 €.
  • Sur option, lorsque le régime micro-BNC est applicable mais que le contribuable souhaite déduire ses frais réels.

Nouveauté : Lorsqu’il est choisi sur option, le régime de la déclaration contrôlée est valable 1 an. De plus, pour revenir au micro-BNC (si possible en fonction des recettes), la dénonciation est à faire par écrit avant le 1er février de l’année concernée.

 Activité accessoire de vente de matériel :

L’activité d’achat-revente peut être admise en BNC à la condition que ces ventes ne représentent qu’une part non prépondérante des recettes.

Combien gagne un informaticien Salaire informaticien - Dougs

Combien gagne un informaticien ? L’organisme agréé

En cas de déclaration n°2035 (de plein droit ou sur option), l’impôt sur le Revenu sera ainsi calculé sur le montant de votre bénéfice, majoré de 25%, sauf si vous adhérez à un centre de gestion agréé, vous permettant alors de ne pas subir cette majoration. – Adhésion à réaliser dans les 5 mois du début d’activité, ou avant le 31 Mai. (cette cotisation s’élève environ à 175 €).

Si vos recettes sont inférieures à 70 000€ et que vous déposez une 2035 sur option, les frais de centre de gestion et de votre expert comptable peuvent venir en réduction pour 2/3 de leurs montants (max 915 € par an).

Charges déductibles du salaire informaticien

Sans être exhaustifs :

  • Frais de véhicule :
    • Déduction des frais réels : Amortissement du véhicule (seulement si vous êtes personnellement propriétaire), assurance, carburant, entretien, réparations, intérêts d’emprunt… Mais au prorata de l’usage professionnel … Mais calcul de plus ou moins value en cas de changement de véhicule
    • OU déduction du forfait kilométrique (si véhicule de tourisme, dont vous êtes personnellement propriétaire ou crédit preneur ) : application du barème de l’administration au kilométrage professionnel réalisé avec le véhicule.
    • De plus, Kilométrage domicile-travail limité à 40 kilomètres si convenance personnelle.
  • Frais de repas :
    • Repas pris seul : déductibles, pour la part supérieure à 4,80€ et inférieure à 18,60€ (pour 2018).
    • Par exemple : repas de 10,00€ : Déductible : 10,00 – 4,80 = 5,20€ (TTC) ; Non déductible : 4,80€ NB : Seuils revus chaque année
  • Petit outillage :
    • Déduction immédiate en charges des matériels dont la valeur est inférieure à 500,00 € HT (sacoche, …)
    • Si valeur supérieure à 500€ HT, alors immobilisation avec déduction d’amortissements annuels (ordinateur, …)

Contribution Economique Territoriale

  • Cotisation foncière des Entreprises (CFE) :
    • Imprimé n°1447-C  à déposer avant le 31/12 de la première année.
    • Suppression de l’envoi postal des avis de CFE-IFER pour toutes les entreprises depuis 2015. Pensez à créer votre espace professionnel sur le site impots.gouv si cela n’est pas déjà fait.
  • Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE)
    • Déclarations n°2035-E et 1330-CVAE (dispense possible via 2035-E) à déposer si recettes supérieures à 152000€, mais imposition uniquement si recettes supérieures à 500 000€

Ordinateur

  • Une dotation aux amortissements peut être déduite ainsi que les frais d’internet … Au prorata de l’usage professionnel.
Combien gagne un informaticien Salaire informaticien - Dougs

Combien gagne un informaticien ? Cotisations sociales du salaire informaticien

  • 3 régimes obligatoires (base = bénéfice + Madelin)
    • Début d’activité : base forfaitaire les deux premières années d’activité = 19% du plafond annuel SS (pass 2018 = 39 732 €).
    • Allocations familiales : 0% sur les revenus inférieurs à 110% du plafond SS, et augmentation progressive du taux de 0 à 3,1% au delà.
    • CSG/CRDS : 9,7% (Part déductible fiscalement = 6,8%).
    • Ainsi que l’Assurance maladie : 6,50% sur les revenus supérieurs à 110% du plafond SS, augmentation progressive du taux de 1,5% à 6,5% pour les revenus compris inférieurs à 110% du plafond SS -> recouvrement par l’URSSAF.
    • Assurance vieillesse (Cot. de base : 8,23% dans la limite de 1 plafond SS + 1,87% dans la limite de 5 plafonds annuels SS) (Cot. complémentaire : 8 classes de cotisations de 1277€ à 16597€ selon activité) (invalidité – Décès : 3 classes de 76€ à 380 €) -> recouvrement par la CIPAV.

Combien gagne un informaticien ? – Le total des cotisations

Pour début d’activité au 01/01/20181 ère année
Allocations familiales– €
CSG – CRDS732€
– dont CSG déductibles513€
CFP98€
Maladie491€
Retraite de base (CIPAV)762€
Retraite complémentaire– €
Invalidité – Décès76€
TOTAL2 159€
Total si ACCRE830€

Depuis le 1er janvier 2018, les créateurs Micro-entrepreneurs (micro social + prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu) de cette activité non réglementée ne relèvent plus de la CIPAV mais de la sécurité sociale pour les indépendants (ex-RSI).

Les professionnels libéraux « classiques » ne seront concernés qu’à compter des créations au 01/01/2019. Pour les créations antérieures, un droit d’option durant 5 ans est également possible pour rejoindre le régime général.

Cotisations facultatives loi Madelin :

  • prévoyance (pensez à la mutuelle) ;
  • Retraite ;
  • Perte d’emploi subie.

Condition : être à jour de ses cotisations obligatoires.

Combien gagne un informaticien ? Le salaire informaticien moyen en France est aujourd’hui de 30 000 € par an. Il vous reste ainsi à calculer la totalité de vos charges, et de contacter Dougs pour estimer votre projet ! Pour les informaticiens freelance, découvrez notre article par ici !

À propos de l'auteur : Véronique Maurice est expert-comptable et cofondatrice chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.