Trouvez votre lieu de travail pour créer votre entreprise : 10ème étape

Votre compta bilan inclus pour 69€HT par mois

Découvrir l'offre →

Un lieu de travail en guise de siège social

Tout d’abord, rappelons que toute entreprise est tenue d’avoir un siège social qui peut être le lieu de travail. Cet emplacement géographique est comme votre nom ou votre logo. En effet, il va être le reflet de l’image que renvoie votre entreprise auprès de vos clients et de vos fournisseurs. Il s’agit donc déjà, entre autres, d’une raison essentielle qui justifie de s’y attarder.

Le domicile personnel : est-ce un bon lieu de travail ?

C’est probablement une des solutions les moins risquées qui vous est venue à l’esprit si votre activité n’est pas un commerce nécessitant d’avoir “pignon” sur rue. Depuis la loi Dutreil du 2 août 2005, la loi vous y autorise à condition de respecter les clauses d’urbanisme et les clauses du bail. Toutefois, un télé-travailleur peut vite se retrouver en manque de repères. Afin de mieux gérer son temps il sera bon de créer quelques routines et bonnes habitudes pour rester rentable.

Avantages de ce lieu de travail

Citons bien entendu le premier qui est “saute aux yeux” : la minimisation des dépenses. En effet, en plus de l’économie de loyer, vous allez également vous éviter des déplacements et pouvoir attribuer à votre activité une partie des charges locatives qui incombent habituellement à un logement personnel. 

Inconvénients de ce lieu de travail

Ils ne sont pas à négliger car ils peuvent constituer des freins à votre développement. Sachez déjà que votre contrat de bail peut limiter à 5 ans la domiciliation de votre entreprise à votre domicile.

Vous souhaitez embaucher des salariés ? Il faudra d’emblée savoir quel sera leurs missions. Ils ne doivent pas effectuer leur travail au siège donc à votre domicile. La condition est remplie si ces salariés travaillent sur le site des clients, en télé-travail de leur domicile ou encore à l’étranger.

Votre activité va vous imposer le stockage de marchandises ou la réception de clients ? Cela ne sera pas possible si la ville dans laquelle vous êtes établie compte plus de 200 000 habitants ou fait partie des départements suivants : Hauts-De-Seine, Seine-Saint-Denis ou Val-de-Marne. Une autorisation préalable du préfet est requise si vous souhaitez obtenir une dérogation.

Travailler chez soi, c’est aussi prendre le risque de nuire à la productivité par les dérangements et tracas du quotidien. Dans le cas d’un projet à plusieurs associés, la question du domicile comme lieu de travail peut vite devenir un souci pour le travail en équipe.

Enfin, gardez en tête que certaines dispositions ne sont pas de nature à inspirer confiance aux créanciers dont vous aurez besoin; même si la loi les permet. Capital minimal de 1 euro pour certaines formes juridiques ou siège social à son domicile en sont des des exemples. Vous pourrez toutefois dans ce dernier cas justifier des économies substantielles permettant d’accroître la rentabilité de votre entreprise.

siège social

Le co-working : un nouveau lieu de travail qui monte en puissance

Pour rompre avec la solitude, certains télé-travailleurs nomades indépendants louent des espaces de co-working qui leur permettent de profiter d’une ambiance avec des pseudo-collègues. Cela pourrait vous permettre de tisser votre réseau relationnel. Vous pourriez aussi bénéficier de formations régulièrement proposées par ces espaces. En pratique, les télé-travailleurs sont généralement composés de travailleurs indépendants, freelances, porteurs de projet ou travailleurs nomades.

Le co-working rassemble des clients de différents secteurs d’activité. Ce regroupement permet de faire émerger des idées. Bientôt ces lieux de travail devraient se spécialiser par domaine de compétences. En attendant vous pourriez trouver un espace de co-working proche de chez vous en vous rendant sur Neo-nomade.

La pépinière d’entreprises

Ceci de ne vous dit rien ? Il s’agit d’une solution intermédiaire entre l’installation à domicile et le local propre. Ce sont des structures d’hébergement pour les porteurs de projets ayant pour but de faciliter la création d’entrepriseset en allégeant les contraintes de l’installation. Elles mettent à votre disposition du matériel pour le fonctionnement de l’entreprise, des salles de réunions et même pour certaines la possibilité de profiter d’un secrétariat commun. Autre avantage non négligeable, elles permettent également de tisser son réseau, conclure des partenariats et trouver des clients.

L’installation est ainsi accordée aux entreprises nouvellement crées jusqu’à leur 3ème année d’existence. Sachez quand même que la sélection des entreprises pouvant y être intégrées est assez rigoureuse et nécessite un business plan et un projet qui présente un bon potentiel. En outre, cette solution est adaptée à des projets orientés services. Pour les trouver, vos recherches vont généralement s’effectuer par région comme sur Pépinières RA pour la région Rhône-Alpes ou P3MIL pour la région parisienne.

Le local professionnel

Location ou achat ?

La location reste la solution la plus courante pour un lieu de travail, parfois indispensable selon votre activité. Elle vous permettra d’avoir plus de choix et de trouver l’emplacement idéal pour implanter votre activité, elle peut néanmoins se révéler très onéreuse selon la ville et l’attractivité d’un quartier, d’un centre d’affaires.

L’acquisition quant à elle évite les fluctuations de loyer mais n’est pas forcément très judicieuse si elle ampute d’autant les ressources financières que vous auriez pu affecter à votre exploitation.

Comment choisir son lieu de travail ?

Gardez bien en tête que la localisation est un élément stratégique dans le développement de votre entreprise, elle doit prendre en compte de multiples facteurs :

  • La stratégie de votre entreprise : activités initiales et à venir
  • Les facteurs économiques : infrastructures routières, localisation des marchés
  • Données sociales : où se trouvent main d’oeuvre et qualification ?
  • Coût de l’implantation et du fonctionnement
  • Les contraintes techniques : liées à la production ou à la distribution
  • Facteurs politiques : subventions, avantages fiscaux, réglementation

Une fois cette localisation idéale déterminée, vous allez visiter des locaux pour lesquels vous devrez vous poser un ensemble de questions.

Vous devez mesurer l’impact financier et organisationnel sur votre activité :

  • Combien coûte le loyer ? La révision du loyer serait-elle triennale ou selon une autre période fixée au contrat ?
  • Le loyer comprend il toutes les charges, notamment la taxe foncière ?
  • Qui sont les fournisseurs de ces charges ?
  • Qui est responsable des dépenses concernant l’extérieur ou l’intérieur du bâtiment, vous ou le propriétaire ?
  • Quand est ce que ces locaux seront disponibles ?
  • Qu’est ce que le locataire actuel ou bien le propriétaire va enlever avant que l’on emménage ?
  • Quelle est la période de location minimale ?
  • Quelle est la période de préavis ?
  • Y a t il des règles ou des restrictions quand a l’utilisation des locaux ?
  • Quelles utilisations du local sont prévues par la localité ?
  • Y a t il déjà eu cambriolage ?
  • Vous offriront ils un mois de loyer pour le temps de l’installation ?
  • Est ce que les locaux disposent de parking suffisant à votre activité ?
  • Il est aussi intéressant d’appeler les propriétaires des magasins aux alentours:  A qui louent ils ? Est ce qu’ils les recommanderaient ? Ont ils eu des problèmes? Savent-ils si un local se libérerait sous peu ?  

Tous ces aspects géographiques et financiers vont donc être décisifs dans votre activité et la détermination de votre lieu de travail. Ils peuvent permettre d’améliorer la satisfaction de la clientèle ou encore de diminuer les coûts de transport ou de stockage. Pensez par exemple à Amazon pour qui l’implantation et la logistique représentent un axe fondamental de différenciation.

Cet article s’intègre ainsi dans la série de 14 étapes pour aider le dirigeant à créer sa société.

Le sommaire est le suivant :

  1. Soyez prêt
  2. Que souhaitez vous exactement ?
  3. Où en êtes vous ?
  4. Vos connaissances entrepreneuriales
  5. Trouvez et développez votre idée
  6. Communiquez autour de vous
  7. Identifiez vos ressources financières
  8. Identifiez vos futurs associés et vos partenaires
  9. Trouvez un nom à votre entreprise
  10. Document que vous consultez actuellement
  11. Réalisez votre business plan
  12. Quelle forme juridique pour exercer
  13. Préparations finales
  14. Go
À propos de l'auteur : Patrick Maurice est expert-comptable et cofondateur chez Dougs, l'expert-comptable en ligne qui vous simplifie la vie. Découvrez comment Dougs rend votre compta automatique et sans paperasse.
Dougs est l'expert comptable des consultants, artisans, e-commerce et freelances

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez Dougs dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous appelle dans les 30 secondes. C'est gratuit, rapide et sans engagement.